Provigo ne rimerait plus avec « profits gros »


Pour la première fois en 19 ans, le géant canadien de l’alimentation, Loblaw Companies Limited (TSX-L), a enregistré une perte de 756 M$ au quatrième trimestre et a encaissé sa première perte annuelle en 19 ans pendant l’exercice 2006.

Selon la direction, la perte est notamment dûe en raison d’une réduction importante de la valeur de ses magasins Provigo au Québec.  Rappelons que Loblaw avait au moins annoncé la fermeture de 19 magasins Provigo.

Ainsi pour l’année 2006, Loblaw a encaissé une perte de 219 M$, après avoir engrangé des profits de 746 M$ en 2005. Les ventes en 2006 sont passées à 28,6 G$, 1 G$ de plus qu’un an plus tôt.

Loblaw prévoit consacrer la prochaine année à une simplification de sa structure administrative, à une amélioration de ses activités de vente au détail et à des changements qui seront apportés à court terme à sa chaîne d’approvisionnement.

Ce que Loblaw ne vous dit pas c’est que Wal-Mart leur fait mal.  C’est ça la triste réalité.  Pour la direction c’est trop facile de blâmer Provigo.  À part de changer le logo de l’entreprise et d’y avoir introduit les produits Choix du président, qu’à fait Loblaw depuis qu’elle a acquis Provigo en 1998?  Rénover les Maxi, les agrandir pour certains mais qu’à-t-elle fait aux magasins avec la bannière Provigo?  Pas grand chose.  Êtes-vous allez récemment dans un Provigo?   On s’y sent en sardine, c’est désuet.  Moi tant qu’à aller dans un Provigo désuet, à prix similaire je préfère IGA ou Métro.

Pendant que Sobey’s rénove les IGA, que Métro rénove ses magasins Métro et Métro Plus, des concurrents directs aux bannières Provigo, Loblaw n’a rien fait qui vaille avec Provigo.

Conclusion des administrateurs de Loblaw, c’est la faute à Provigo si on perd 746 millions au 4e trimestre 2006.  Foutaise!  Vous perdez de  l’argent avec vos Provigo parce que vos Maxi et vos Loblaw les compétionnent et aussi parce que concurrence améliore ses magasins, pas vous.

L’autre réalité est que Wal-Mart va ouvrir des Supercenter un peu partout au Canada dont au Québec, au cours des années à venir et Loblaw doit réagir.

Je peux vous le dire, j’ai vu un Wal-Mart Supercenter aux États-Unis.  Aucune, je dis bien, aucune des bannières de Loblaw ne pourra compétitionner Wal-Mart Supercenter.  On y trouve de tout.  Du vélo de montagne, du fromage, la paire de patin à roulette, des cosmétiques, une pharmacie, une banque, un opticien, des oeufs, du miel, de la farine, de tout.  Prenez un Wal-Mart qu’on a actuellement au Québec et ajoutez-y une méga-épicerie, un centre bancaire, un nettoyeur, un fleuriste, un opticien, une grande pharmacie et vous obtenez un Wal-Mart Supercenter.

Alors comment vont réagir les Loblaw, Metro et Sobey’s? J’en ai aucune idée, mais ça ne sentira pas trop les profits très gros pour ces trois compagnies.  On peut penser qu’il y aura grande restructuration et probablement fermeture des plus petites surfaces.

Alors les seules vérités qu’il y a dans le rapport annuel 2006 de  Loblaw (publié aujourd’hui) ce sont les pertes, que la compagnie va se restructurer en 2007, la dette qui grandit et au net seulement 2 nouveaux magasins corporatifs s’ajoutent et seulement 3 nouveaux magasins franchisés s’ajoutent et ce au travers le Canada et pour toute l’année 2006.

Parcontre ce que la compagnie ne vous dit pas dans son communiqué de presse d’aujourd’hui c’est pourquoi dans leur bilan 2006 il y a 247 millions de moins dans l’encaisse qu’en 2005, qu’il y a 323 millions de moins dans la rubrique investissements à court-terme qu’en 2005.  La compagnie ne vous a pas dit non plus que même sans les 800 millions rayés de la valeur de Provigo à son bilan, elle ferait un profit de 581 millions pour 2006, mais tout de même inférieur de 165 millions par rapport à 2005.  Pourtant durant la même période ses ventes ont crûes de 1 milliard. 

Donc la réalité est que pour vendre un milliard supplémentaire, Loblaw a grugé ses profits.  Serait-elle en train de stagner?  Ça m’apparaît évident.

Une réflexion sur “Provigo ne rimerait plus avec « profits gros »

  1. martin dit :

    Je dois l’avouer je travail dans un provigo il coupe les services notament moins de service pour la clientèle (moins d’emballeur, moins de cassiere, moin de commis)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s