Vente, privatisation ou statut quo pour BCE?


BCE pour Bell Canada Entreprise, est le sujet de toutes sortes de rumeurs par les temps qui courent.  Rachat par des fonds d’investissements américains et canadiens.  Privatisation orchestrée par TEACHERS.  Les rumeurs sont niées tantôt on ne dit rien.

Qui est réellement BCE en 2007?

BCE est la plus grande entreprise de communications au Canada.  Bien évidemment c’est Bell Canada, la téléphonie résidentielle que tous et chacun connaissent.
C’est aussi Bell Mobilité, le chef de file dans le domaine de la téléphonie sans-fil au Canada.
Également BCE c’est Sympatico, fournisseur Internet et commercial au Canada avec plus de 2,4 millions d’abonnées au Canada. 
BCE, c’est aussi Bell Expressvu.
BCE, c’est 15% de CTVGlobeMedia.
BCE, c’est aussi Bell Aliant un fournisseur de services de télécommunications régionaux.

Malheureusement BCE c’est aussi 11,8 milliards de dettes à long-terme.
BCE ce sont des ventes annuelles qui stagnent en 18,8 milliards et 19,1 milliards depuis 3 ans.

BCE c’est une dette qui ne baisse pas et une encaisse qui n’augmente pas malgré les 10% de profits annuels réalisés et une remise aux actionnaires de 15% de ces profits.

BCE c’est de l’argent gaspillée inutilement à racheter des actions qui se transigent au-delà de sa valeur comptable et rachats qui à long-terme appauvrissent les actionnaires.

Devant une direction aussi inefficace face à tant de capitaux il n’est pas étonnant que des groupes désirent un rachat ou une privatisation de la société afin d’augmenter le rendement de ses actions.

Sauf qu’à 34,23$ l’action de BCE est pleinement évaluée.  Elle s’échange à un ratio court-bénéfices équivalant aux grandes sociétés de communications américaines que sont les Verizon et AT & T.

Qu’adviendra-t-il de BCE?  

Une privatisation ne menerait à rien en terme de hausse de rendement.  
Qui serait assez puissant pour racheter BCE et faire fit de la loi canadienne qui empêche tout contrôle étranger d’une société de communication canadienne?  Donc à moins que vous voyez autre chose, à mon humble avis, BCE se scindera en de nombreuses sociétés (spin-off) pour augmenter le rendement de ses actionnaires.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s