L’action des Aliments Maple Leaf malmenée en bourse


Les Aliments Maple Leaf sont aux prises avec des centaines de produits de viande rappelés d’une usine contaminée à la listériose, plusieurs morts et des dizaines de malades graves qui auraient consommé des charcuteries suspectes.

Ça ne va pas bien dutout.

En bourse…  C’est aussi pire.  En 5 jours l’action a dégringolée de 23,74%.

Selon ses dirigeants, les frais immédiats de la crise sanitaire reliée à l’usine de Toronto seront inscrits aux résultats du troisième trimestre, qui se termine le 30 septembre prochain.  Les analystes prévoient déjà l’annonce d’une lourde perte pour l’entreprise.

Les dirigeants estiment que la crise coûtera à l’entreprise aux alentours de 20 millions de dollars.

Les aliments rappelés sont une chose mais le pire pour l’entreprise c’est son image entachée pour longtemps (par exemple rappellez-vous la brasserie Dow).  À long-terme ça peut faire très mal car la confiance des consommateurs est fragice et c’est la base même de leur décision d’achat d’une marque au lieu d’une autre.

D’après moi cette crise pourrait envoyer l’entreprise directement sous la loi de la protection des faillites.

Lors de son dernier trimestre l’entreprise faisait état de liquidités de 16 millions de dollars, et une lourde dette de 1 milliard de dollars.

De plus lors de ses trois derniers trimestres l’entreprise affiche des pertes. 

On ne peut pas remonter une situation financière précaire à coup de pertes.  Pas étonnant que les actionnaires larguent Maple Leaf en bourse.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s