Acheter au son du canon et vendre au son du violon


Tout le monde connaît cet adage célèbre « acheter au son du canon et vendre au son du violon ».

À ceux qui pense que le son du canon est fort actuellement, attentez, la pétarade n’est pas commencer.  Ce ne sont que des petits coups de semonces.

N’achetez pas trop rapidement.

Clément Gignac, économiste en chef de la Banque Nationale, en entrevue à RDI hier mentionnait qu’on est en bourse dans un optique de 3 à 5 ans et non de 3 à 5 mois.

Alors oui des titres peuvent paraître des aubaines à court-terme, mais des aubaines à hau risque.  Attentez les aubaines à long-terme qui se manifesteront lorsque, bientôt, le Dow Jones ira sous la barre des 10 000 points et le TSX sous la barre des 10 500 points.

Une réflexion sur “Acheter au son du canon et vendre au son du violon

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s