Récession au Canada et au Québec, arrêter de lire et croire les prédictions et constatez


Le Mouvement Desjardins publiait hier que le Québec éviterait de justesse la récession et que le Canada en subirait une légère.

Le Québec est-il devenu souverain subitement sans que personne ne le sache?

Expliquez-moi comment le Canada subirait une légère récession et que le Québec l’éviterait?

À ce que je sache, le Québec est encore dans le Canada.

La réalité chers lecteurs est que le Canada est en récession et que le Québec la vit quotidiennement.

Observez aux alentours de vous.

Des restaurants moins achalandés et ce quand ils ne sont pas fermés.

Des commandes réduites dans plusieurs PME du Québec.

Des hausses de faillites personnels.

De nombreux rachats de contrat de cellulaires.

Des maisons qui se vendent beaucoup moins bien.

Ceux qui prédisent une petite récession ou aucune au Québec sont vraiments, excusez moi là, mais déconnectés de la réalité pour pas dire, vraiment caves.

Expliquez moi comment le Canada peut subir une légère récession alors que son partenaire commercial majeur, les États-Unis est actuellement en profonde récession?

La réalité est que le Canada subira de plein fouet à vitesse grand V, bref il connaîtra la pire récession de son histoire et ce dès 2009.

Qu’on cesse de nous dire que les banques canadiennes sont solides qu’ici l’immobilier va bien.

Expliquez-moi donc pourquoi les banques canadiennes sont plus solides et que partout dans le G7 les banques flanchent mais pas ici?  Elles ont peut-être simplement des méthodes comptables différentes?

Expliquez-moi pourquoi donc que partout dans le G7 les prix immobilier sont en chute libre mais qu’ici ça n’arrivera pas?

La réalité chers lecteurs est que le Canada subira exactement ce que le reste des pays du G7 subissent actuellement.  De large dévaluation immobilière et une récession très profonde.

Être Canadien ne signifie pas être automatiquement immunisé de tout, économiquement parlant.

Le Mouvement Desjardins est une institution bancaire totalement déconnecté en publiant de pareilles prévisions.

Moi je vous dis, ne faites pas trop de dépenses folles, équilibrez votre budget, ne paniquez pas et ça devrait aller bien malgré la profonde récession que le Québec et le Canada connaîtront dès 2009.

En fait chers lecteurs je vais vous le dire, quand les statisticiens du pays vous diront que le Canada est entré en récession, la réalité est qu’il le sera déjà depuis plus de 6 mois.

19 réflexions sur “Récession au Canada et au Québec, arrêter de lire et croire les prédictions et constatez

  1. Eric dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir si vous etes un grand économiste ou un simple spectateur d’estrade pour émettre de telles hypothèses et contredire les études …je suis de votre avis que nous allons subir grandement plusieurs effets mais j’aimerais avoir un avis d’expert pour y croire 😉

  2. investglobe dit :

    les études… heureusement qu’il y a des gens comme moi pour les contredires.

    C’est évident qu’on subira la récession, imaginer vous le pire scénario et on sera à peine une coche au dessus.

    En terme de récession y’a aucun expert. Non mais qui possède au Québec un bureau
    ABC Inc, expert récessionniste ?

  3. Eric dit :

    Merci pour cette réponse vous confirmé mes pensées sur vos écrits. J’aimerais bien un économiste indépendant pour une belle étude car nous savons tous que nos banques canadiennes n’ont pas avantage a dire que tout va aller mal .. elles ont des hypothèques a protéger! Mais j’ai bien aimé le premier signe de la banque TD d’émettre plus d’actions pour renflouer ses liquidités quand nous savons tous que les actions des banques étaient tres en demande… a suivre!

  4. investglobe dit :

    Monsieur Éric je ne sais pas qu’elles sont vos idées mais je n’ai pas besoin d’études à plus finir qui s’auto-contredisent pour voir quotidiennement que le Québec et le Canada sont en récession.

  5. Patrice Beaudoin dit :

    Ce qui est clair aussi c’est que l’économie du Québec est beaucoup moins « volatile » que celle du reste du Canada. On peut facilement l’observer au niveau des prix des maisons et du marché de l’emploi.
    Récession oui sûrement mais pas aussi forte que dans le reste du Canada vu la force du marché de l’emploi. On s’en reparlera dans deux ans…

    • investglobe dit :

      vous ne dites pas n’importe quoi mais pas loin…

      La réalité est que le niveau d’épargne des Québécois est parmi les plus bas au Canada.
      Le taux de chômage du Québec est parmi le plus élevé au Canada.

      Croyez-moi ça va frapper fort ici et pas mal plus fort qu’à bien d’autres endroits au Canada.
      Ici il y a beaucoup plus d’emplois à petit salaire à comparer au ROC.

      Des petits salaires de 25 000 à 35 000$ par année ça s’achètera pas des condos à 200 000$ à Montréal ou une maison à 225 000$ à Québec.

      C’est là que ça va faire très mal.

      Mets-en qu’on va s’en reparler dans deux ans, si vous avez encore assez de sous pour payer une connexion Internet 🙂

  6. Patrice Beaudoin dit :

    Vous parlez du niveau de vie en ce moment. Je suis d’accord avec vous que le niveau de vie au Québec est moins élevé qu’au Canada.

    Mais une récession, c’est une régression du PIB et du niveau de vie. Le mot clé est régression (diminution). Et je maintiens que la régression, que la décroissance du PIB sera moins forte au Québec que dans le reste du Canada. Que la diminition du coût des maison et que le chômage DIMINUERA moins que dans le reste du Canada. La chute sera moins grande et c’est la hauteur de la chute qui fait mal.

    Et dans tout ça, peut-être pendant et surtout après il faudra bien sûr commencé à penser à augmenter le niveau de vie des Québécois et leur richesse avec les outils et les actifs en notre possession.

  7. Patrice Beaudoin dit :

    Bonjour voici des chiffres très récents pour appuyer mes propos qui démontrent que le marché de l’emploi et l’immibilier va moins diminuer au Québec qu’ailleurs. Cela va empêcher ainsi l’effondrement de l’économie. Je suis conscient que ces données sont seulement pour ce mois ci, mais je crois que cet écart va durer. Et je maintiens bien sûr que oui il y aura récession mais avec des facteurs modérateurs.

    Baisse du nombre de mise en chantier en novembre en rythme annualisé:
    Canada: 22%,
    Québec: 0.5%.

    Taux de chômage en novembre:
    Canada: augmentation: 0.1%,
    Québec: diminution: 0.1%

    • investglobe dit :

      Je ne porte plus à terre…. encore 20 mois comme ça et le taux de chômage du Québec sera meilleur de 2% et celui du Canada de 2% en hausse.

      C’est n’importe quoi, ne tombez pas dans la démagogie libérale, les chiffres ont été truffés vu la campagne électorale. regardez bien les prochains chiffres.

      Pour les mises en chantier ça s’est stoppé rapidement en Alberta vu la baisse du prix du pétrole. Pour le Québec cela avait déjà baissé pas mal depuis août.

      Mais les mises en chantiers ça ne veut pas dire grand chose.

      Vous et moi on pourrait bâtir 50 000 condos à Repentigny. Ça ne veut pas dire qu’on va les vendre.

      Pour ma part c’est le prix de vente qui m’intéresse, le nombre de résidences vendues et le temps écoulé entre la mise en vente et la vente. Ça vous vous renseignerez à plusieurs courtiers le temps de vente est de plus en plus long.

      Mais continuer d’avoir vos lunettes roses, c’est beau de voir ça et peut-être que la prochaine récession (en fait on est déjà dedans) passera mieux ainsi pour vous.

  8. Patrice Beaudoin dit :

    Intéressant de lire vos propos. Je suis aussi convaincu qu’il va y avoir une baisse des prix de l’immobilier. Selon moi +- 35% au Canada mais beaucoup moins élevé au Québec parce que les prix ont été comparativement beaucoup moins gonflés. Et pour le niveau des mises en chantiers que j’ai mentionnés, ils sont en taux annualisé alors pas besoins de considérer si cela avait déjà baisé depuis août. Je suis au courant aussi que le temps de vente est plus long, je lis les mêmes informations que la plupart des gens et surtout, j’observe autour de moi, dans ma province, dans mon pays et dans le monde. Et je maintiens aussi que oui il va y avoir récession d’ailleurs comme vous le dites nous le sommes déjà.

    Mes propos sont que, au Canada, la chute, va être moins dramatique qu’aux États-Unis (d’ailleurs allé voir les derniers résultats des banques Canadienne) et (surtout) au Québec, cela va être moins dramatique qu’au Canada (la RÉGRÉSSION du PIB et du niveau de vie). Et je maintiens aussi ces propos.

    Je ne crois pas avoir des lunettes roses en disant cela mais, en effet, ils ne sont pas noires non plus. Il y a un facteur psychologique que j’observe c’est que quand tout va bien, la perception positive est amplifié (ainsi que les marchés financiers) mais également que quand tout va mal cela est amplifié aussi. C’est l’effet de l’émotivité.

    Les facteurs d’atténuations que je considère entre autres, c’est la pénurie d’emploi passée et future et la génération vieillissante et ces facteurs sont beaucoup plus présents au Québec qu’ailleurs. Cela va permettre de maintenir la montée du chômage à un taux acceptable pour une récession (ne pas lire qu’il va y avoir créations d’emplois, ce n’est pas ce que je dis). Les mises à pieds seront quelquefois transformer en mise à la retraite…etc.

  9. investglobe dit :

    Aux portes du Québec, la tempête économique a fini par provoquer une chute en vrille de 31% des ventes de maisons existantes dans la région de Montréal en novembre 2008 par rapport à novembre 2007.

    La Fed qui baisse sont taux de 0,75. Ça va très mal.

  10. Patrice Beaudoin dit :

    À Montréal le prix des maisons a augmenté de 6% en novembre 2008 par rapport à novembre 2007. La baisse des ventes que vous mentionnez provoque un équilibre dans le marché immobilier pour une stabilisation des prix. On est loin des États-Unis. Pour ce qui est de la baisse des ventes l’année 2007 est une année de tous les records pour Montréal, c’était sans précédents. Et si vous lisez l’article au complet vous verrez, en appui avec ce que j’affirme, qu’il y a une grande marge avec les autres grandes villes Canadienne pour les ventes d’unifamiliales : depuis le début de l’année à Montréal -9%, dans les autres grandes villes Canadiennes : -37%.

    Mais les prix vont diminuer au courant des années 2009-2010 : +- 10% au Québec, +-35% au Canada, comme j’ai déjà mentionné. Encore loin des États-Unis, et c’est un bon moment pour acheter avec ces taux d’intérêt et une bonne mise de fonds. Mais pour ces prévisions on en parlera d’ici deux ans, en toute humilité. Je n’ai pas peur de me tromper mais ça survient moins que le contraire.

  11. investglobe dit :

    Vous surévaluez de beaucoup le Québec.

    Pour le prix des maisons c’est un peu comme à la bourse lorsque le prix d’une action augmente sur faible volume. Tôt ou tard une baisse suit.

    Soyez pas inquiets vos chiffres ultra convervateurs vont se faire pulvériser par une économie stagnante pour pas dire ultra stagnante.

    Le gouvernement du Québec n’a pas d’argent et combien d’emploi dépendent directement et indirectement du gouvernement au Québec?
    (fonctionnaires, Hydro-Québec, SAQ, Caisse de Dépôt, SGF, hôpitaux, contrats du gouvernement, subventions). M’a vous le dire, d’après moi plus 60%.

    Pour le reste des emplois, la majorité sont administrés par des compagnies à capitaux étrangers.

    C’est ça la réalité du Québec et cette réalité va faire très mal.

  12. Miguel Moreno dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec M. Patrice Beaudoin. Nous venons tout juste d’acheter une maison unifamiliale et le prix est le prix du marché. Les prix n’ont pas baissé au Québec… toutefois, nous l’avons acheté. Aussi, nous planifions, Dieu voulant, acheter une deuxième propriété à revenus pour ouvrir un magasin en informatique. Notre pensée et politique est de ne pas arrêter le progrès. Si tout le monde continue avec les “prophéties du malheur » alors, j’irai me réfugier dans une montagne et ne rien faire d’autre que me protéger contre toutes sortes d’investissements ou affaires. À cause de ces « prophéties » le monde arrête d’acheter et faire des affaires. Le monde arrête de dépenser, investir, ou prévoir pour le futur avec une pensée d’investisseur. Toutefois, nous, nous continuons à acheter, dépenser, investir, etc. Nous croyons que nous sommes la machine qui peut faire croître ou diminuer notre économie selon notre comportement financier.

    • investglobe dit :

      Je dis bravo à votre attitude.

      Je ne me fais pas prophète de malheur mais simplement véhiculer un réaliste très conservateur de ce qui s’en vient au Québec d’ici 2011.

  13. Eric dit :

    J’aime beaucoup l’optimiste et je le prône.. Mais!
    Je suis dans le 10 % des plus salariés du quebec et je ne fais que froler les 6 chiffres.. Je suis taxé a environ 50%, mes reers ont chuter de 50%. Je ne suis meme pas capable d’avoir un médecin de famille et d’être soigné dans un délai résonnable présentement.
    Mon gouvernement fédéral me berne en disant que tout va bien pour se faire élire au (coût de 300 millions) et ferme ottawa de peur de perdre le pouvoir. Mon gouvernement provincial minoritaire entre en élection a coût de 80 million pour pouvoir mieux gérer majoritaire en temps de crise.
    Alors a cause de mon gros bon sens et non de  »la mauvaise prophetie » je vais évaluer, payer mes dettes et épargner. Égoiste que je suis?

  14. mimi dit :

    je suis completement d accord avec investglobe immobilier est surevalue a Montreal , et quand les agents immobilier me disent que Montreal a du rattrapage a faire par rapport a ontario ca me fait rire, les salaires ne sont pas les meme, les taxes ne sont pas les meme on ne peux pas comparer, et puis c une crise de liquidite mondiale, les banques ne se pretent meme plus facilement entres elles, comment un bien immobilier peut doubler en 5 ou 6 ni les salaires , ni pib, ni le niveau de vie ont suivi double par rapport a quoi c de la pure speculation

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s