Kangaroo Media s’emballe en bourse


Je dois faire attention à ce que j’écris ici car un titre volatile et à petite capitalisation comme Kagaroo Media peut s’emballer en bourse et parfois pour un rien.

Est-ce qui est arrivé lundi dernier alors que l’action de la compagnie TSE:KTV montait de 26,7? à 0,095$?

Je ne sais pas.

Mais selon le site Internet Stockhouse, des gens qui ont postés dans un forum ont parlé que la compagnie pourrait être vendue pour un prix oscillant de 1$ à 2$ l’action, certains parlent de Direct TV comme acheteur et d’autres Sprint.  Rumeurs fondées ou non, je l’ignore.

Toujours selon l’article sur Stockhouse, la compagnie aurait l’équivalent de 0,30$ par action en liquidité.  J’ai vérifié, lors d’un communiqué datant du 11 novembre, la direction de la compagnie mentionnait avoir 11,9 millions de dollars en liquidité.  Ce qui fait environ 0,32$ de liquidité par action en circulation.

Je vous dirais qu’il faut faire attention à ce qu’on lit sur un titre à aussi petite capitalisation.  Certains peuvent simplement lancer à peu près n’importe quoi uniquement dans le but d’encaisser des profits qui peuvent paraître petit mais si l’action passe de 0,03$ à 0,09$ on parle de profit de 300%.

Il est certain que Kangaroo Media possède un très bon produit avec ces mini-télés interactives permettant de suivre un événement sportif sur place.

Mais le hic est que j’ai vu ces petits bidules jaunes (à l’époque), lors de la course de Molson Indy en août 2005 à Montréal.  La compagnie ne semble pas lever et ça fait plus de trois ans.

Ce n’est donc pas étonnant que l’action en bourse se soit effondrée de 3,35$ les jours suivants la course à Montréal jusqu’à un prix de 0,055$ aujourd’hui et ce après avoir connu un sommet de 8,05$ en mai 2006.

Parcontre, l’effondrement du prix de l’action va au-delà de la récession qui nous touche.

Encore une fois, je le répète, il est certain  que le produit de Kangaroo Media est très intéressant.  Mais il y a des raisons pourquoi l’action se transige ci-bas et je suis dépassé par cela.

Si ça vous tente de faire du gambling sur un titre à 0,055$ bien allez-y.  Parcontre à moins vraiment que ça aille mal au point de vue financier, acheter 5 000 actions de KTV à 0,055$ ne serait pas un si gros risque à prendre.  On parle de 275$ + les frais de transactions.

Imaginez maintenant si 5 000 Québécois achetaient 5 000 actions de la compagnie.  Cela l’empêcherait sûrement de passer à des mains étrangères.  Cela signifierait qu’au moins 25 millions des 35 millions d’actions en circulation appartiendrait à des investisseurs québécois.

Après tout c’est un produit de chez nous et pourquoi ne pas aider la compagnie à développer son produit.

Imaginez que la compagnie est vendu à, disons Sprint, et que Kangaroo Media devient un succès mondial avec son siège social déménagé aux États-Unis.

On a déjà vu cela, n’est-ce pas?

Bien pour une fois est-ce que quelqu’un peut se lever et empêcher que le produit avant-gardiste de cette compagnie passe aux étrangers.

Il me semble que la Caisse de Dépôt et de Placement pourrait bien acquérir un petit 5 millions d’actions et empêcher que la compagnie s’en aille en capitaux étrangers.

Saviez-vous que le président de la direction de Kangaroo Media est Pierre Boivin, l’actuel président du Canadien de Montréal.

Et si Kangaroo Media était vendue à George Gillett président du Canadien de Montréal?

Attention.  Je ne lance aucune rumeur ici.

Je ne fais que faire une association facile d’un président d’une équipe de hockey qui siège comme président du conseil d’administration de Kangaroo Media et d’un George Gillett propriétaire du Canadien de Montréal qui s’intéresse beaucoup aux produits sportifs, récréatifs et de présentations de spectacles.

Qu’on se le dise, si la compagnie a à être vendue, il serait surprenant que l’offre d’achat soit en deça de 0,32$ étant donné que ce sont les liquidités que la compagnie possède.  Donc une offre à 0,56$ serait à mon avis le gros minimum à offrir ici.  Cette offre correspond à une prime de 75% par rapport aux liquidités que la compagnie possède.

Imaginez que demain matin vous mettez la main sur 5000 actions à 0,06$ et que la compagnie était éventuellement vendue à 0,56$.  Cela vous ferait un beau rendement et surtout un beau profit n’est-ce pas?

Imaginez maintenant que la compagnie n’est jamais vendue et que l’action ne décolle pas ou qu’elle oscille de haut en bas se tenant de 0,025$ à 0,075$.  Bien vous perdrez peu ou encaisserai un très petit profit.

Comme je disais plus haut, le maximum que vous pouvez perdre pour acquérir 5000 actions à 0,055$ c’est 275$ + les frais de courtage.

Publicité

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s