Le prix de l’once d’or largement surévalué


Nouvelle baisse du taux directeur aux États-Unis, indice des prix à la consommation à la baisse, baisse du taux d’inflation.

Toutes ces données sont contre l’or.

La seule chose qui peut justifier un prix aussi élevé de l’once d’or est l’augmentation de la masse monétaire du côté des pays industrialisés qui semblent davantage imprimer de l’argent qu’en emprunter.  Mais l’once d’or n’a pas bouger beaucoup depuis que les milliards des gouvernements déferlent sur les pays industrialisés.

Donc pas grand chose ne justifie le prix qu’affiche l’once d’or actuellement.

La seule chose qui justifie un prix aussi élevé de l’once d’or est l’espoir qu’entretiennent plusieurs de voir la devise américaine chuter abruptement bientôt.

Mais qui a intérêt vraiment à ce que la devise américaine tombe?  Pas grand monde.

Elle ne viendra pas la grande dévaluation de la devise américaine.  En fait oui, il se pourrait que toutes les monnaies du monde soient dévaluées simultanément.  Méchante illusion n’est-ce pas?

Concernant les chiffres, l’or a été plus en demande au 3e trimestre en 2008, comme à chaque année.  Au 4e trimestre la demande d’or est toujours en baisse par rapport au 3e.

Du point de vue industriel en 2006, la demande mondiale était de 2284 tonnes.    En 2007, elle a été de 2401 tonnes.  En 2008 jusqu’ici la demande a été en forte baisse à 1602 tonnes. 

Où il y a augmentation c’est du côté de l’or servant aux investisseurs.
En 2006, 33% de l’or était pour les investisseurs.
En 2007, 31,8% de l’or était pour les investisseurs.
Jusqu’ici en 2008, 38,4% de l’or était pour les investisseurs et la demande pour les investisseurs est largement en hausse au 3e trimestre.  Une hausse de près de 20% par rapport à l’an dernier.

En résumé, pour 2008, moins de demande du côté industriel / bijoutiers et plus de demande du côté des investisseurs.

De plus qu’en est-il des réserves d’or des grandes banques centrales?

Même le site Internet kitco.com, une référence pour plusieurs investisseurs, voit son trafic diminué depuis la mi-septembre 2008
(source: alexa.com).

Donc si vous voulez mon avis, quand la demande d’or augmentent à cause des investisseurs, ça sent la grande surévaluation, on s’emballe et bang et ça risque de tomber de bien haut. 

Un prix de l’once d’or se repliant sous les 400 américains d’ici 2010 ne me surprendra pas beaucoup à moins que l’inflation reprennent le côté nord.

source des données:  http://www.research.gold.org/supply_demand/

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s