Pétrole, chute de prix à prévoir à l’automne


Ça spécule fort sur le prix du pétrole ce qui envoie le dollar canadien à de nouveaux sommets en 2009.

Les manufacturiers canadiens sont inquiets et avec raison.

C’est la faute aux oiseaux de malheurs que sont Marc Faber et Jim Rogers.  Ils vomissent tellement sur les États-Unis et une chute du dollar américain que certains suiveux les croient et achètent des contrats sur le baril de pétrole pour se protéger d’une baisse de la devise américaine.

Un jour la devise américaine descend légèrement, les oiseaux de malheurs s’agitent, les suiveux s’agitent davantage.

Résultats.  3 août 2009 on a un baril de pétrole à $71, en pleine récession et un dollar canadien qui vaut près de 94 cents américains.  La demande de pétrole n’est pas autant en croissance actuellement qu’on peut le prétendre avec la remontée du pétrole.  L’économie #1 mondial est encore chancelante et la demande est une demande de récession.  Donc très normal par rapport à ce qu’on a vécu ses trois dernières années.

Le baril de pétrole devrait être à $45 et non à $71.

Bien entendu ça spécule fort sur le baril de pétrole et la saison des ouragans arrivant bientôt chez nos voisins du sud, il ne serait pas surprenant que d’ici la mi-septembre qu’on voit le baril de pétrole monter à $90 et le dollar canadien a parité avec le dollar américain.

Mais attention en octobre, grande chute à prévoir dans le baril de pétrole qui pourrait facilement perdre plus de la moitié de sa valeur.

À ceux qui adhérent à la pensée des oiseaux de malheurs tel que Faber et Rogers j’ai une question à réflexions pour vous.

Avez-vous déjà vu, historiquement, l’économie mondiale #1 voir sa devise vasciller alors qu’elle était en plein essor économique?

C’est là qu’en sera l’économie des américains en 2011.  N’aller pas croire que sa devise perdra autant de sa valeur.

À mon avis à long-terme il est encore mieux d’investir aux États-Unis que de croire aux prédictions apocalyptiques sur les États-Unis que font Marc Faber et Jim Rogers et d’investir dans l’or qui rapporte à peine plus qu’un obligation d’épargne du Canada.  L’or a gagné 5% en un an. 

À part d’être completement frustrés d’avoir quitté ce pays et de vouloir attirer l’attention sur eux pour vendre lettre financière et livres, je ne vois pas ce qui justifient de telles prédictions de la part de Faber et Rogers.

Si jamais Faber et Rogers avaient raison et que le dollar américain s’écroulait disons de 33%.  Où pensez-vous que les Nike, Apple, Callaway, Dell, HP, Motorola et autres, iraient faire faire leurs productions?  Ils quitteraient l’Asie massivement pour rentrer au bercail, aux États-Unis.  Donc l’économie américaine s’en porterait encore mieux et celle des chinois vascilleraient.

Si vous êtes lecteurs de Jim Rogers et de Marc Faber, prenez leurs prédictions apocalyptiques  avec un grain de sel. 

Si vous achetez actuellement massivement des actions chinoises, encaissez sur gains et achetez des actions indiennes et brésiliennes.

Lors de la prochaine croissance économique l’Inde et le Brésil connaîtront les plus grandes poussées.  Soyez-y avant la montée.

Lorsque le marché des IPO reprendra, regardez bien le nombre de nouvelles IPO provenant du Brésil et de l’Inde.

Publicité

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s