L’évolution de la dette publique du Québec en temps réel. Et ailleurs dans le monde?


Les visiteurs du site Internet de l’Institut économique de Montréal peuvent désormais voir un « compteur de la dette québécoise » sur leur page d’accueil.   Il montre en temps réel l’évolution de la dette publique du Québec.

Ces chiffres sont basées sur les données fournies par le ministère des Finances dans son Plan budgétaire 2009-2010, et excluant les développements récents lié aux conditions économiques.  L’institut en vient à estimer que la dette augmente de: 9 ,050 milliards $ par année, ou 24,79 millions $ par jour, ou 17 215,27 $ par minute, ou 286,92 $ par seconde.

Côté compteur en temps réel de dette publique si vous désirez voir de plus gros chiffres allez voir les sites suivants:

US debt clock, compteur de la dette nationale américaine.  11 775 milliards au moment d’écrire ces lignes.

L’horloge la plus intéressante de ce côté a été lancée par The Economist.  Soit un compteur de dette nationale globale pour la planète.  Suivez ce lien: http://buttonwood.economist.com/content/gdc

Ainsi au moment d’écrire ces lignes voici la dette nationale des pays suivants entre parenthèses la dette par habitant suivi du % de la dette national par pourcentage du PIB. Tout est en dollars américains:

Afrique du Sud: 68,543 milliards ($1 400,15) (34,3%)

Allemagne: 2 402,930 milliards ($29 026,10) (74,8%)

Argentine: 130,327 milliards ($3257,21) (51,8%)

Australie: 147,558 milliards ($6955,36) (17,3%)

Brésil: 564,697 milliards ($2 913,29) (40,1%)

Canada: 956,129 milliards ($28 448,40) (70,1%)

Chine: 874,751 milliards ($656,67) (18%)

Corée du Sud: 220,535 milliards ($4 468,47) (28,5%)

Cuba: 26,517 milliards ($2361,86) (37,7%)

Danemark: 114,132 milliards ($20 729,10) (35,9%)

États-Unis: 6 767,400 milliards ($22 099,30) (48,4%)

Finlande: 102,745 milliards ($19 290,80) (42,6%)

France: 2 003 milliards ($32 042,20) (75%)

Inde: 722,866 milliards ($622,54) (59,7%)

Iran: 69,016 milliards ($923,60) (19,4%)

Irlande: 130,793 milliards ($30 159,50) (31,8%)

Israël: 151,964 milliards ($20 533,70) (84%)

Italie: 2 387 milliards ($41 074,10) (112,8%)

Japon: 9 536 milliards ($75 008) (185,7%)

Malaisie: 94,566 milliards ($3 356,43) (46,9%)

Mexique: 242,907 milliards ($2 198,39) (27,6%)

Norvège: 194, 960 milliards ($40 357,30) (49,3%)

Pays-Bas: 505,690 milliards ($30 715, 40) (63,1%)

Royaume-Uni: 1 392,600 milliards ($22 545,40) (64,2%)

Russie: 164,130 milliards ($1 160,09) (12,7%)

Serbie: 16,095 milliards ($2 184,02) (35,8%)

Singapoure: 175,562 milliards ($36 278,80 ) (111,4%)

Slovaquie: 28 061 milliards ($5 133,69) (32,9%)

Sri Lanka: 34,159 milliards ($1755,72) (80%)

Suède: 165,930 milliards ($17 923,70) (43,7%)

Taiwan: 120,993 milliards ($5 313,37) (34,4%)

Ukraine: 18,810 milliards ($411,37) (15,8%)

Comme vous voyez dans cette liste, la dette nationale du Canada est alarmante.  La dette Chinoise est grande mais à 1,332 milliards d’habitants ça ne semble pas si mal. Disons qu’à un rythme de croissance annuel de 28,5% de dette publique, la Chine devra faire attention.  Car sa dette croit plus vite que la croissance de son PIB ce qui pourrait signifier de gros problèmes dans les années à venir.

On peut également dire que les pays ayant plus de 65% de dettes par pourcentage de leur PIB sont techniqualement en faillite.

Il est très surprenant de voir la place qu’occupe la dette dans le PIB d’Israël.  84%.

Du côté de la Serbie fait intéressant, la dette a diminué de 13,6% cette année.

Surprenant également la dette de la Slovaquie, pays devenu souverain par voie référendaire. Fait à remarquer sur le site de The Economist, la dette de la Slovaquie a chuté de 35% en 10 ans.  De quoi ravivez la flamme des souverainistes ici au Québec.

Du côté du Sri Lanka, chéri par Jim Rogers cette année, la situation de la dette publique est alarmante.  Mais il faut dire que le pays sort de des années de guerre, laissons le bénéfice du doute à Rogers. Évidemment avec la fin de la guerre le Sri Lanka devrait voir la place que la dette occupe dans son PIB fondre puisque ce dernier sera en pleine croissance.

Finalement du côté des États-Unis la situation n’est pas si pire qu’on peut le croire.  Mais le plus alarmant est surtout la croissance de la dette de 2008 à 2009, soit 27,1%.   The Economist estime qu’en 2011 le pourcentage que la dette occupera chez les américains sera de 66,6%.   C’est là ou même avant cela que tout pourrait basculer selon les gens tel que Marc Faber.

Vous vous demandez dans quel pays investir?  Le pays le moins endetté par % du PIB.  Également non disponible dans cet article mais le taux de croissance de la population est une chose à regarder au niveau de l’endettement des pays.

Vous vous demandez d’où proviendront les prochaines guerres?  Regardez les pays les plus militarisés jumelés à la place que leur dette occupe dans le PIB, vous aurez votre réponse.

21 réflexions sur “L’évolution de la dette publique du Québec en temps réel. Et ailleurs dans le monde?

    • investglobe dit :

      Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas avec cette chart.

      Car plusieurs sources dont Wikipedia indiquent un taux similaire à celui de cet article soit un taux très raisonnable et loin en deçà des 360%, ce qui ne me surprend pas.

  1. David C. dit :

    La Dette de la France n’existe pas !
    « La réalité est que la dette publique française est d’abord due aux intérêts payés aux établissements financiers auxquels nous avons emprunté. Pourquoi ? Parce que la loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973, puis l’article 104 du traité de Maastricht, ont ôté le droit de création monétaire à la Banque de France et livré la monnaie aux banques et sociétés d’assurance. La dette fin 1979 était de 239 milliards d’euros, fin 2008 elle s’établit à 1327 milliards d’euros, soit une hausse de 1088 milliards en 30 ans, pendant lesquels nous avons payé 1306 milliards d’intérêts ! » Cheminade oct 2009
    Les citoyens doivent dire NON à l’austérité sociale que la pensée dominante veux nous imposer!
    Afin de faire face à la colère qui vient! Afin de faire face à la logique destructrice du système ! Afin de faire face au mépris de la classe dirigeante, en montant sur la scène de l’histoire! Afin de rompre avec la règle du jeu!
    Je vous invite à lire et à partager le dernier tract de Solidarité et progrès :
    http://www.solidariteetprogres.org/article5871.html
    Il est temps que toutes les révoltes particulières donnent naissance à un projet commun révolutionnaire!
    David C.
    david.cabas.over-blog.fr

    • investglobe dit :

      Donc il n’y a personne d’endetté selon vos propos.

      Mmm… pas sûr que j’entre dans ce discours et que j’y adhère.

      Une dette publique qu’elle soit dûe à l’intérieur du pays ou à l’extérieur de celui-ci, ça demeure une dette et il faut la rembourser.

  2. PIERRE dit :

    Il y a des pays où ça va bien,où le gouvernement n’intervient pas dans tout.On forme 100 chauffeurs de camions au bout d’un an il en reste un,ça coute entre 10 000$ et 20 000 $ de nos impôts.Les chauffeurs lachent parce qu’ils sont traités comme des chiens.20 heure par jours,ils se font voler de l’argent par les cies.ils fournissent le cellulaire pour le boss.De l’esclavage pur et simple quand ils sont brulés le boss leurs met un départ volontaire au chomage.
    Le pire c’est que les 99 sur 100 qui lachent n’auront jamais un autre cour d’emploi québec.
    Si un chauffeur va sur l’excavation,il se fait mettre des heures en banque et se les fait voler plus tard.
    Je dis aux jeunes choisisser un autre pays que le notre.
    Si on vous paie un cour de camionneur prenez le apprenez l’anglais,ça vous aidera à partir d’ici.Y’a pas d’avenur au Quéébec.

  3. Pierre Cloutier dit :

    Bien sûr que la Slovaquie est un cas intéressant pour le Québec. Comment voulez-vous que le Québec, relégué à un semi État provincial cul-de-jatte avec un semi budget cul-de-jatte puisse développer une stratégie de cohésion nationale afin d’assurer le développement et la protection de notre nation sur NOTRE territoire?

    D’autre part, les personnes à qui nous devons cette dette,

  4. Pierre Cloutier dit :

    D’autre part, les personnes à qui nous devons cette dette, QUI SONT-ILS et OÙ SONT-ILS?

    Si ce sont les banksters, les requins de la finance, les vautours et les spéculateurs tous azimuts, n’y-a-t-il pas là au départ quelque chose d’indécent et qui ressemble à une DETTE ODIEUSE quand on sait que la crise financière provoquée par ces gens s’est muée en crise en économique, en crise des finances publiques et bientôt en crise politique?

    • investglobe dit :

      La dette ce sont les baby-boomers qui l’ont créé et on est encore géré par ces foutus Baby-boomers les nombrillistes de notre société. Ils ont construit dans les années 60 sans aucune vision sinon celle de s’emplir les poches. Quand on pense à l’autoroute Métropolitaine. le Stade Olympique, la 20 devenue trop étroite… ils ont construit sans penser au lendemain alors laisser moi vous dire qu’ils ont endetté le Québec sans penser aux générations futures.

    • investglobe dit :

      Je ne sais pas s’ils se sont éloignés de Dieu mais comme dit mon père, quand c’était les bonnes soeurs qui géraient les hôpitaux, on aurait pu manger parterre tellement que les chambres étaient propres…

  5. Eric dit :

    On ne pourrais pas limiter la fortune de chaque individu?
    Genre 10 millions $ max par personnes.
    Si l’argent fait le bonheur, y a quand même des limites.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s