Les Québécois dans le rouge: Solution #8. Cessez d’embaucher des consultants pour accomplir les projets informatiques


À Lévis a lieu présentement un forum pour débattre sur les finances publiques du Québec.

Un grand show pour aboutir à rien, voilà ce que ça sera.

Via ce blogue je compte vous donnez de vrais solutions.  Elles ne plairont pas à tous mais collectivement ce sont de bonnes solutions.

Le gouvernement du Québec fait face à la montée vertigineuse de ses coûts versus des rentrées d’argent qui stagnent.

Pourtant une mesure très simple pourrait lui faire sauver 1 milliard par année en dépenses.

Cessez d »embaucher des consultants pour accomplir les projets informatiques.  Le gouvernement du Québec paient des milliers d’analystes en informatique et de techniciens en informatique presqu’à rien faire.  À la place ils embauchent des consultants à 90$ de l’heure et plus pour faire le même job.

Les analystes en informatiques et les technciens en informatique du gouvernement ne sont pas plus imbéciles que les consultants.  Le gouvernement justifie l’embauche de consultants parce que son personnel n’a pas l’expertise.  Quand une entreprise n’a pas l’expertise, elle embauche.  Le gouvernement a la possibilité d’embaucher au même tarif que ses employés des employés occasionnels qui représentent des emplois aussi jetables que des consultants donc pas d’avantage sociaux à payer.  Rien n’empêche d’embaucher des employés occasionnels compétents et qui ont l’expertise.  À quoi bon embaucher un consultat à 90$ de l’heure alors qu’un technicien informatique d’expérience coûte 25$ au gouvernement?  Cette sempiternel valse de consultants dans les bureaux du gouvernement du Québec coûte près de un milliard à l’État québécois chaque année.

Les Québécois réclament une fonction publique plus efficace, en cessant d’embaucher des consultants non seulement la fonction publique deviendra plus efficace mais les Québécois en auront plus pour leur argent.  Les fonctionnaires et professionnels du gouvernements ne sont pas aussi oisif qu’on le croit.  Ces gens là peuvent travailler à condition d’être bien dirigé et qu’on leur apporte du travail.

Je ne dis pas de ne plus embaucher de consultants.  Je dis d’impliquer les informaticiens du gouvernement dans le processus de développement des systèmes.  La Sûreté du Québec, Revenu Québec, le Ministère de la Famille, le Centre des Services Partagés, le Ministère de la Santé et des Services Sociaux, le Ministère de l’Éducation pour ne nommer qu’eux, sont de gros consommateurs de consultants avec des projets se chiffrant en millions.

C’est assez !

Allez monsieur Charest montrez-nous que vous avez des couilles et non que vous êtes un couillon.  Adoptez cette mesure.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s