Que penser de Alimentation Couche-Tard qui veut acheter Casey’s


Tout d’abord je pense que Alain Bouchard président d’Alimentation Couche-Tard possède un background d’acquisitions qui ont été très favorables à son entreprise.

Alimentation Couche-Tard a déposé hier une offre de 1,9 milliards pour acheter les 1500 points de vente de la chaîne de dépanneurs Casey’s, présente dans le MidWest américain.

La nouvelle Alimentation Couche-Tard aurait ainsi un chiffres d’affaires de plus de 20 milliards avec des profits potentiels de 339 millions.  C’est du 1,7% de profits nets.  Sans compter les intérêts sur l’ajout de 1,7 milliards à la dette qui disons s’élèverait à 4%, cela viendrait gruger les profits de 68 millions pour les ramener à 267 millions et ainsi porter la marge de profits nets à 1,36% ce qui est une marge bénéficiaire net très mince.  Basculer dans le rouge serait facile.

Mais en bourse dans 90% des cas, quand une entreprise lance une offre d’achat sur un rival, les actions de l’entreprise acheteuse descendent en bourse.  Hier les actions d’Alimentation Couche-Tard se sont appréciées de 3,85%.  Donc, aucun problème, les investisseurs réagissent bien à cette éventuelle acquisition.

Là où je mets un bémol c’est le coût et comment Alimentation Couche-Tard déboursera les 1,9 milliards qui couvritont l’achat de Casey’s.

L’offre est 1,9 milliards en argent.  Couche-Tard ne dispose que de 198 millions en liquidités.  Il manque donc 1,7 milliards.  Compte tenu de ses ratios, Alimentation Couche-Tard est selon moi actuellement peu endettée avec sa dette de 858 millions.  Mais la grossir de 1,7 milliards, cela porterait celle-ci à 2,59 milliards.  On peut dire que Casey’s a autant de liquidité que de dette, donc la dette finale de Couche-Tard serait d’environ 2,6 milliards.

C’est colossale comme dette.

Évidemment l’autre façon de voir la chose c’est que Couche-Tard pourrait ne pas emprunter la totalité de la transaction et procéder à une émission d’actions qui diluerait l’actionnariat actuel. Avec une valeur comptable de 8,35$ pour un prix en bourse de 18,90$ Alimentation Couche-Tard diluerait davantage cette valeur comptable.  Et à $15,83 de valeur comptable par $36 offert à Casey’s  la valeur comptable de Couche-Tard diminuerait sous les 2,25$ en supposant aucune dilution de l’actionnariat par de nouvelles émissions d’actions.

C’est là le côté nébuleux de l’acquisition de Casey’s par Alimentation Couche-Tard.

Notez que si Couche-Tard réussi à acquérir Casey’s, elle deviendra le #1 des dépanneurs en Amérique du Nord, devant son éternelle rivale, 7-Eleven.  Ce n’est pas rien.

Pour les actionnaires de Casey’s General Stores, malgré le refus de cette offre par la direc tion, l’offre vient à point alors que l’action de Casey’s ne va nulle part depuis septembre 2009.  Avec l’offre d’hier, l’action s’est appréciée de 23,77% en bourse.  Je crois que bien des fonds mutuels accepteront de vendre à Alimentation Couche-Tard. De plus l’offre d’achat est à $36 en argent.

À moins qu’une offre offre soit déposée par une rivale ou que Casey’s se trouve une ‘chevalier blanc’,  je ne vois pas comment la direction pourra empêcher de soumettre la proposition à ces actionnaires et ceux-ci approuver la vente à Alimentation Couche-Tard.

2 réflexions sur “Que penser de Alimentation Couche-Tard qui veut acheter Casey’s

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s