C’est Maxime Bernier qui a raison. Maxime 3 – Raymond 0


Le ministre des finances du Québec Raymond Bachand, accuse Maxime Bernier de faire du Québec Bashing auprès des Albertains.

M. Bachand a rabroué l’ex-ministre, qui soutient dans des discours prononcés à travers le pays que les gouvernements du Québec vivent au-dessus de leurs moyens depuis 40 ans en offrant à sa population de généreux programmes sociaux.

Mais Maxime Bernier a tellement raison. 1-0 pour Maxime.

Les Québécois vivent au-dessus de leurs moyens.

J’ajouterai que les Québécois vivent au-dessus de leurs moyens. publiquement et personnellement.

La réalité est aussi que les baby boomers ont construit un Québec tout croche et tout le peuple québécois paie pour.

Croyez-moi ce n’est pas avec le budget que Clown Bachand a pondu récemment que ça va s’améliorer.

Les Québécois n’ont plus les moyens de Télé-Québec, de sur-subventionner la culture, d’être propriétaire d’une station de ski et d’un club de golf,  d’avoir autant de parcs publiques, d’avoir autant d’autoroutes et de ponts.

Vous ai-je déjà dis que le Québec a plus de routes que l’État de New York au grand complet.  Nous sommes 8 millions et eux sont 19,4 millions.  Vous vous demandez encore pourquoi les routes du Québec sont toutes croches par rapport à celle juste de l’autre côté de la frontière à Lacolle?  Ne cherchez pas plus loin qu’ils ont plus de monde qui apporte de l’eau au moulin que nous et pour moins de kilomètres de routes à entretenir.  Aussi, je ne parle même pas des normes de construction de ses routes.  Mais nous on continue de construire et d’entretenir des routes qui dans certain cas ne servent presque plus.  Au Québec on n’est plus à se demander si le gouvernement devrait construire de nouvelle route mais plutôt quelle route pouvons-nous fermer?

En plus de vivre au-dessus de ses moyens, les québécois jouent à l’autruche et oublie toutes les conneries des gouvernements précédents et actuels.  Jamais le JE ME SOUVIENS comme devise aura eu l’air autant ridicule.  La devise du Québec devrait être FOURREZ-NOUS ON OUBLIE TOUT.

Il est grand temps que les Québécois élisent un gouvernement qui saura prendre des décisions non en fonction de demeurer au pouvoir mais en fonction du Québec de demain.

Ça suffit les coups d’épée dans l’eau.  On veut un gouvernement responsable et qui arrête de nous rire dans la face.

Bien sûr aussi que Maxime Bernier a raison en mentionnant que les Québécois reçoivent de la péréquation d’Ottawa et qu’ils sont des enfants gâtés.  Oui tout à fait raison. 2-0 Maxime.

Pis Bachand, telle une 2 watts, a répliqué à Maxime Bernier que les Québécois avaient 15 milliards de plus en taxes que les Albertains et que c’est pour ça qu’ils avaient autant d’avantage sociaux.  3-0 Maxime, Bachand vient de scorer dans son but.

Monsieur Bachand puis-je me permettre de vous traitez de crétin et de vous ramenez les chiffres suivants:

– Poids des intérêts la dette publique en Alberta sur les finances de la province:  0$

– Poids des intérêts la dette publique au Québec sur les finances de la province: 6,2 milliards.

L’an prochain

Alberta: 0$

– Québec: 6,8 milliards.

Est-ce qu’on s’entend monsieur Bachand qu’avec 13 milliards sur deux ans en moins à payer sur leur dette publique, les Québécois pourrait avoir bien des choses pour ce montant et surtout, 13 milliards de moins de fardeau fiscal.

En fait comme Québécois on ne se demande plus si on est dans marde on se demande jusqu’où nous y sommes et pour encore combien de temps pourrons nous continuer de respirer tellement que ça pue.

Le Québec était une province pauvre et exportatrice, avec un dollar canadien fort, la situation ne fera qu’empirer.

Je peux vous dire une chose.  Les Albertains commencent à en avoir ras-le bol de payer pour le Québec et l’Ontario et d’après moi l’éclatement du Canada est plus proche que l’on croit.

Je me souviens de mon cours de géographie où on apprenait Alsama pour les trois provinces situés entre la Colombie-Britannique et l’Ontario.  Bien ne soyez pas surpris si un jour l’Alsama devient un pays avec la Colombie-Britannique pour avoir un accès au Pacifique.  Parce que contrairement à ce qui se passe dans le monde, au Canada, l’argent est de plus en plus à l’Ouest.

Alors monsieur Bachand cessez de faire le mariolle, réveillez-vous et gouverner et s’il le faut appeller le Gros Bon Sens chez Nissan.

8 réflexions sur “C’est Maxime Bernier qui a raison. Maxime 3 – Raymond 0

  1. Patrick McMullen dit :

    Le système économique actuel est déjà en mode : Serpent qui mange sa queue, la différence au quebec c’est que nous sommes rendus près de la tête.

  2. Patrick McMullen dit :

    Je suis d’accord en TOTALITÉ avec toi, mais le gouvernement du quebec ne peut pas couper dans la fonction publique : l’économie va tomber à terre, les gens ne dépenseront plus au restaurant. Donc le serpent continu à manger sa queue jusqu’à temps que nous soyons au bout.

    En attendant on prend très soin de notre santé, parce que les pharmaceutiques et le ticket modérateur nous attendent dans le détour.

    • investglobe dit :

      Qui a parlé de couper dans la fonction publique ?

      Ne laissez-vous pas influencer par les journaux.

      Le gros problème du gouvernement n’est pas la fonction publique mais les décisions qu’il prend et celle qu’il ne prend pas.

      Prenons un gros exemple: le prolongement de l’autoroute 30.

      Trouvez-vous normal que le gouvernement investissent 250 millions dans des autoroutes à Sherbrooke alors que la 30 n’est pas terminé à Montréal.

      Ce gouvernement décide en fonction de se faire réélire et non là où il le faut.

      Pourquoi a-t-on décidé de faire le CHUM en plein centre-ville de Montréal avec des coûts exhorbitants de construction. Quelle ville au Québec a un hôpital dans son centre-ville? Le CHUM pourrait très bien être à Rosemont, Ahuntsic ou bien Saint-Laurent là où les terrains sont moins dispendieux qu’au centre-ville.

      Depuis 40 ans que c’est comme ça. Les gouvernements se succède et prenne des décisions complètement idiotes. Prenez ce genre de décision dans votre vie et ça ne sera pas très long que vous serez en faillite.

      Le problème c’est que les dirigeants gèrent en fonction que l’argent est éternelle et que les contribuables apporteront toujours de l’eau au moulin.

      Bien sûr que le gouvernement pourrait dégraisser son appareil gouvernemental sans que ça fasse très mal à l’économie. Il y a tant d’inutilité dans le gouvernement.

      Ce n’est pas la mission du gouvernement d’être propriétaire d’un terrain de golf, d’un centre de ski, d’une télé, d’autant de parcs, de gérer des garderies et subventionner ad nauseum des universités.

      Le gouvernement doit gérer l’essentiel.

      L’UQAM a de la grosse misère à Montréal à boucler son budget et pendant ce temps, l’Université de Sherbrooke s’est établi à Longueuil et vient voler la clientèle à l’UQAM. Évidemment personne n’a rien dit, c’est l’Université originaire de la ville de Ti-Jean Charest.

      Pendant ce temps les contribuables supportent une université déficitaire à coups de millions.

      Mauvaises décisions sur mauvaises décisions voilà pourquoi les contribuables québécois n’ont pas fini de payer.

  3. JR dit :

    100% d’accord avec le texte mais moins sur les réponses. A M Mullen : C’est vrai que des coupures dans la fonction publique vont créer un ralentissement(cependant temporaire) mais ne pas en faire va en créer un ralentissement crissement plus gros et sans filet social !!!

    Faut ce rappeler que les coupures impacteraient positivement le fardeau fiscal et ainsi diminuer l’impact des coupures (pas a 100% j’en conviens mais on a une pilule a prendre ca c’est garantie). J’peux vous dire que les discours marioles sur la grosseur de la fonction publique pogne que dans le vase clos du Québec. Mais de toute façon la réalité est en train de rattraper à grande vitesse et le wake-up call va (ou est entrain) être brutal ! Il n’est pas et jamais trop tard pour prendre de bonnes décisions mais de toute évidence on est loin de ca actuellement. Demandé au contribuable de faire un effort alors que le Québécois fait des efforts gigantesque depuis 15-20 ans à être des plus taxer est une très grande incompréhension de la situation. Cette fois-ci s’aurait du être un effort a 100% du gvt.

    • investglobe dit :

      Ce qui me fait rire dans tout cela c’est que les gens qui ne voient pas la fonction publique de l’intérieure pense tout connaître du problème. C’est hilarant comme situation.

      Essaie toi de privatiser un corps de police, de privatiser des procureurs de la Couronne…

      De plus c’est justement le privé qui suck le gros de l’argent des contribuables. Le gouvernement en parle pas mais juste en informatique il a diiminué son nombre d’employés pour remplacer par des consultants à 150$ de l’heure…. Mais ça il ne le dit pas et les CONtribuables croient que ce sont les fonctionnaires qui coûtent chers.

      Quelle connerie et c’est pas demain la veille que ça va changer.

      Les buanderies et le nettoyage ses hôpitaux. Avant ils géraient ça eux-même, depuis que c’est le privé, les cas de toute sorte de maladie qui s’attrapent sur un lit d’hôpital ont monté en flèche. Ha oui ça coûte moins cher à l’hôpital mais le monde meurt plus… Je me demande où est le gain.

      Moi je vous dis de vivre l’expérience de la fonction publique de l’intérieure, ne serait-ce qu’une semaine et d’après-moi vous allez sortir votre chéquier pour les aider sur le champ et déchirez vos cartes de membres de partis politiques.

      • investglobe dit :

        J’ajouterai que de privatiser c’est de la grosse merde et que de continuer avec le publique est la solution en autant que les gestionnaires et les politiciens prennent les bonnes décisions.

        On est pas sorti du bois.

  4. jr dit :

    Je ne parle pas de la police. En fait c’est peut-être parmi les rares secteurs que le gvt devrait s’assurer d’avoir un financement adéquat. Lorsque la ville de New-York est tombée en faillite dans les années 70 ils ont aussi sabré dans la police. Résultat le taux de criminalité est monté instantanément en flèche. Je te crois a 100% sur la sous traitance. Dans le texte on parle des routes entretenues est peu utilisés par exemples. Ces exemples sont nombreux. Le gvt devrait sortir rapidement de toutes ces choses parce qu’à la fin les services essentiels comme par exemple la police va écoper….et ca ne va pas être drôles.

    • investglobe dit :

      Les routes sont déjà bâties par le privé. COmment pourraient-ils faire mieux en gérant ça.

      Voyons donc…

      Faut sortir le privé du gouvernement et non l’inverse, crois moi.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s