La fin du monde en 2012… ou du moins la fin d’un monde


D’après moi les Mayas prédisaient la fin du monde en 2012 pour une raison.

Que la Chine manquerait d’encre pour imprimer de l’argent et par la suite la blanchir sous forme de prêts aux Américains et qui veut bien emprinter pardons emprunter de la Chine.

Hier quand j’ai lu que l’Europe avait un plan de 600 milliards pour relancer la Grèce, je me suis dis que c’était peut-être le temps d’aller s’acheter quelque chose en Grèce.

Non mais pensez-y, 600 milliards pour un pays qui a 362 milliards de dettes et pour une population de 11 millions de personne.

Il reste donc 238 milliards que les grecs pourront se partager 🙂  Ce qui fait 21 636 euros par habitant.

Alors qui veut aller en Grèce? 🙂

Bien sûr tout cet article est une grosse ironie au plan adopté hier et je vous le dis, d’après moi BP a plus de chance de colmater la fuite dans le Golfe du Mexique sans affecté les côtes américaines que le plan pour « sauver » la Grèce réussisse.

Publicité

6 réflexions sur “La fin du monde en 2012… ou du moins la fin d’un monde

  1. Patrick McMullen dit :

    Je comprends mal comment les chinois imprimeraient plus d’argent que les américains ou les européens. Ils ne font que suivre la tendance.

    • investglobe dit :

      Étant un pays communiste et très fermé sur le monde au niveau Étatique, la Chine peut bien dire ce qu’elle veut au niveau du fonctionnement de ses presses à billets.

  2. JR dit :

    @M Mullen.
    Je crois qu’ici on confond communisme, démocratie et capitalisme. La confusion semble aussi au niveau du printing. L’objectif du communisme est une société sans classe fondé sur la mise en commun des moyens de production(Wikipédia). A mon avis c’est une évidence que la Chine s’éloigne du communisme. La Chine dans les 10-15 dernières années ne semble pas allée dans la direction de la mise en commun des moyens de productions, mais au contraire elle s’ouvre de plus en plus au privé. Ce qui ne semble pas la tendance ici. Anyway…pour ce qui est du printing on semble confondre entré de capitaux étranger et printing. Du printing dans un pays qui est en surplus commercial et très peu endetté est un concept hors de ma compréhension. Comme si l’inflation de la masse monétaire n’était qu’influé par le printing du pays en question. Cependant l’Europe qui débloque 1000 milliards en un weekend alors qu’ils n’ont pas un sous (très endetté) m’apparait plus un exemple de printing overnigth (le comportement de l’Euro le confirme clairement). Fort a parier qu’une grande partie de ce printing aille gonfler la masse monétaire de la Chine (vue que la plupart des pays d’Europe sont de nette importateur de produits Chinois). Comme leur devise(en Chine) n’est pas influé par le marché libre, l’entré massive de devises étrangères (ici l’Euro) prochainement ne sera pas compensé par une envolé du Yuan et par conséquent encore plus d’inflation est a prévoir en Chine. Mais ca pas rapport avec du printing en Chine. Pour ce qui est de l’aspect cachottier de ces chiffres ils me semblent tout aussi bricolé que du cotéUS (sans compté que les Américains ne publie plus M3). Ceci dit cela n’empêche pas que les villes fantômes construite dernièrement en Chine sont des signes flagrants de bulles immobilières et de possible débâcle dans un proche avenir.
    C’est ma compréhension des choses

    • investglobe dit :

      Le problème avec la Chine c’est la liberté. On est encore à la même époque que Staline et les Russes. Aucune liberté d’expression, aucune liberté de presse. Même Google se bat avec le gouvernement Chinois.

      Tout est camouflé, le printing l’est tout autant.

      Ce sont les occidentaux qui profitent de la manne des impressions chinoises alors que ceux-ci blanchissent leur argent fraîchement imprimée sous forme de dette étrangère.

      Alors ils en ont rien à foutre que l’Euro, le dollar américain ou tout autre devise qu’ils acquierent s’effondre de 15 à 40%, c’est de l’argent blanchi.

      La Chine a probablement appris des mafias italiennes de ce monde. Maintenant elle blanchie à plus grandes échelles. La différence c’est que l’argent de la Chine ne provient pas de la criminalité mais des presses qui roulent à fond de train.

      Allez savoir si les Chinois disent vrais sur leur masse monétaire alors qu’ils sont même pas capable de dire combien de personnes ont été exporpriés et qu’ils ont fait disparaître pour s’accaparer de leurs terres et construires ponts, villes et usines.

      L’hyperinflation guette les chinois.

      La Chine n’est peut-être plus communiste économiquement parlant mais elle est repliée tout autant que l’Albanie quand vient le temps d’ouvrir son gouvernement et d’offrir la liberté à ses citoyens.

  3. Patrick McMullen dit :

    Je me demande comment les choses mondiales vont virer : bulles immobilières, bcp de crédit dans le marché des actions aussi , prix de l’or extravagant. :\…. et gouvernements hyper-endettés.

    • investglobe dit :

      Vous rappellez de l’indice Nikkei à 40 000 points au Japon en 1989? Une grande et longue déflation à suivi.

      C’est à peu près ce que le monde s’apprête à vivre au point vue immobilier cette fois-ci.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s