André Drouin dit que Québec doit fermer le robinet de l’immigration


L’ex-conseiller municipal d’Hérouxville, André Drouin estime que s’il veut éviter le chaos social, Québec doit impérativement fermer le robinet de l’immigration.

C’est un petit peu raciste écrire des propos comme ça et surtout hors de toute logique.

Car si le Québec fermait le robinet à l’immigration tantôt il y aura 1 travailleurs pour 3 retraités.  Ça ne pourrait pas fonctionner et on se retrouverait avec le chaos économique.  Quoi que remarquez qu’à force de s’endetter autant sous le gouvernement Charest, le Québec ne pourra peut-être pas éviter ce chaos économique.

Bien sûr André Drouin plaide son opposition contre l’immigration en fonction des accomodements raisonnables et de la laïcité de l’État.

La réalité est que le Québec a besoin d’immigrant, mais d’immigrant qui ont une spécialité professionnelle ou encore qui sont prêts à investir au Québec sous forme de franchise, bref, d’y faire des affaires.

Le Québec n’a pas besoin d’immigrant qui se retrouve sur l’aide sociale ça, c’est clair!

L’autre chose est que si l’immigration continue à grande partie de s’établir à Montréal, d’ici 2020 on devra fermer des villages au Québec, autrement dit des Val-Jalbert vont pousser.

Regardez en Gaspésie le nombre de petit village de moins de 500 personnes et demandez-vous qu’est-ce qu’ils deviendront dans 10 ans.

Dites-vous qu’on ne peut pas faire une économie sans moteur économique.  L’aide sociale et des rentes de retraités qui habitent une ‘résidence soleil’ ça ne bâtie pas une économie très prospère.  Ça bâtie une économie mais pour que ça perdure ça prend une croissance.  Ce n’est pas avec une moyenne d’âge de 67 ans qu’un village peut espérer une croissance économique, à moins que le taux de natalité soit croissant.  Mais vous en conviendrez que si dans un village il y a plus de personnes qui exodent (vers l’au-delà ou vers d’autres villes ou village)  que de naissances et de nouveaux arrivants, ça ne peut qu’aller sur le déclin à moins d’avoir un fichu bon site touristique et un dollar canadien pas trop élevé.

Cette situation alarmante est vécue dans des une bonne cinquantaine de villages au Québec.

Alors doit-on fermer le robinet de l’immigration pour faire plaisir aux André Drouin de la province ou plutôt mieux contrôler notre immigration avec de nouveaux arrivants scolarisés ou encore avec un chéquier prêt à investir ?

Posez la question c’est y répondre.

Une réflexion sur “André Drouin dit que Québec doit fermer le robinet de l’immigration

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s