Est-ce que Total prépare son arrivée au Québec ?


Hier en prenant le métro de Montréal, j’y ai vu des publicités mur à mur de Total, la pétrolière française.

Je sais bien que Total est partenaire d’une écurie de F1 et que le Grand Prix de Montéal est à nos portes,  mais Total ne fait pas d’affaires au Québec.  Du moins elle vend quelques produits lubrifiants via Ultramar (division de Valero Energy) mais elle n’a pas pignon sur rue.

Alors à quoi bon s’annoncer au Québec dans le métro pour une visibilité locale uniquement?

D’où l’idée m’est venue que peut-être que Total prépare son arrivée au Québec, peut-être en acquérant les stations Shell et la raffinerie de Montréal…

Je soupçonne alors la compagnie française de préparer un grand coup sur le marché québécois ou sinon c’est tout simplement dilapider du fric dans du mauvais marketing.

À suivre…

6 réflexions sur “Est-ce que Total prépare son arrivée au Québec ?

    • investglobe dit :

      très bonne. Mais le mystère est assez intéressant. Pourquoi Total placarde le métro de Montréal d’une quantité incroyable de publicités alors qu’elle fait très peu de business au Québec ?

  1. sidoine dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas de Montréal et j’aime d’autant plus cette observation.

    Vous connaissez sûrement les firmes de recherche que sont Junex Petrolia Questerre Corridor Talisman … Ça bouillonne.

    Y a-t-il un lien ?

    Dans la revue l’Actualité il y a un article qui annonce que le Gouvernement va bientôt consulter et légiférer pour encadrer ces futures industries.

    Y a-t-il des liens ?

    Sidoine

    • investglobe dit :

      Bonjour,

      je ne sais pas. Pour moi les Junex et Pétrolia sont pour moi des ‘vaporware’. Terme utilisé dans les années 90 pour des firmes informatiques qui se cotaient en bourse, qui ne faisait aucun profit mais qui nourrissaient leurs actionnaires de potentiels de profits.

      Je me tiens loin de ce genre de firme. Je me dis qu’il y a tellement mieux à s’intéresser en bourse et qu’on ne peut pas tout lire. C’est donc pour ça que j’ignore ce qui se passe avec Junex et Pétrolia.

      Peter Lynch, ancien gestionnaire du fond Magellan disait qu’il était 0 / 25 sur ce genre de firme. Alors si lui ne pouvait pas obtenir un meilleur score, pourquoi les petits actionnaires devraient s’y intéresser ?

      À mon avis vaut mieux acheter un billet de Lotto-Max pour espérer s’enrichir que des actions de Junex ou Pétrolia.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s