S’endetter de 1 000 milliards au 7 mois


Depuis septembre 2008, les États-Unis s’endettent à un rythme de 1 000 miliards en moyenne au 7 mois.

Hier ils ont franchi le cap des 13 000 milliards de dettes pour 88% de leur PIB.

Si Barack Obama ne freine pas cet hémoragie aussi dévastatrice que la fuite de BP dans le Golfe du Mexique, ils pourrait se voir montrer la porte de sortie en novembre 2012.

Obama a trop poussé sur la nationalisation et le sauvetage financier. Freddie Mac, Freddie Mae.

Est-ce que son administration a été brouillon dans ce processus où ils savaient ce qu’ils faisaient ?

À mon humble avis ça sent le brouillon.

Mais est-ce si alarmant cette endettement ?

Le rythme auquel les États-Unis s’endettent, oui,. La somme, pour l’instant ça peut aller mais il ne faudrait pas qu’elle dépasse 15 000 milliards.  À partir de là de gros problèmes pourraient surgir à commencer par une dévaluation majeure de la monnaie américaine.  Personne ne veut voir ça surtout les Chinois.  Actuellement la Chine est l’usine du monde pour 700 millions de consommateurs, soit l’Europe et l’Amérique du Nord.  Depuis janvier 2010, l’Europe a vu ses coûts d’importation hausser en flèche avec l’effondrement de l’Euro ce qui nuie grandement à la relance de l’économie chinoise.  S’il fallait que le dollar américain tombe lui aussi, la Chine tomberait de très très haut.

Comment colmater cette brèche d’endettement pour les Américains?  Je ne le sais pas et j’ai l’impression que Barack Obama est tout aussi brouillon dans son intervention à relancer l’économie américaine que BP à colmater la fuite dans le Golf du Mexique.  Mais il est clair que pour cesser l’endettement ça prend une économie solide.

Disons qu’il est minuit moins quart à Washington.

Advertisements

4 réflexions sur “S’endetter de 1 000 milliards au 7 mois

  1. N’oublies pas d’y ajouter Fannie Mae et Freddie Mac pour 6.5 trillions, medicare, medicaid et autres services sociaux non-financé pour 60 trillions +
    Bref l’obligation est rendu a plus de 80 trillions… Ou disons le de cette façon pour vous épeurer un peu plus… 80 000 milliards

    Et ce fameux GDP d’environ 14.5 trillions… qui est dailleur gonfler d’au moins 5-10% avec des techniques biddons pour « réduire l’impact ».

    Sans blague ça me fait rire des fois…

    Bref, dans mon livre, l’obligation est plus de 5 fois plus grande que la production… Bonne chance USA…

    Ce pays est complètement « bankrupt » et ils le savent très bien. Seulement les chiffres continuent d’être manipulé et les vrais rapports ne sont évidemment pas publiés.

    Mais bon c’est pas trop grave car ils ont des imprimantes haute-performance…

    Bonne journée 😉

  2. J’ai pas hâte de voir la déflation qui va toucher le secteur immobilier. Il y a trop d’argent dans le système.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s