Le PQ s’inquiète du tourisme au Québec… j’ai trouvé les dix bobos.


Dans un article publié sur Cyberpresse on peut lire que le Parti Québécois s’inquiète de la baisse du tourisme au Québec.

Ainsi on y apprend que depuis 2002, le Québec aurait perdu 28% de touristes canadiens et 40% des vacanciers en provenance des États-Unis.

Pour venir de parcourir tout près de 2 800 km au Québec durant les deux dernières semaines,  j’ai trouvé les bobos.

1- le taux de change n’aide en rien le tourisme américain à traverser la frontière au-delà que de se rendre dans les grands centres urbains que sont Montréal et Québec et où les hôtels y sont plus qu’abordables si on compare à Drummondville, Sherbrooke, Saint-Hyacinthe, Mont-Tremblant, région de Charlevoix et Trois-Rivières.

2- les hôteliers du Québec demandent trop cher.  J’ai remarqué que très peu sont achalandés et les motels et hotels de la gaspésie ne baissent pas leurs prix tout comme dans les Cantons de l’Est.  Comme dirait une connaissance, une chambre d’hôtel vide, ça ne rapporte pas, alors pourquoi ne pas baisser les pri ou encore offrir des promotions du genre louer quatre nuit et obtenez-en une gratuite ?  Si par exemple vous décidez de faire le tour de la Gaspésie en deux semaines et coucher dans des motels, vous arriverez, essence incluses, à près de 1 600$ de dépenses.  En comptant les repas pour deux personnes vous venez de franchir les 2 400$ facilement.  Pour le même prix plusieurs québécois et canadiens choisissent maintenant le sud pour leurs vacances d’été, la chaleur sera garantie et le beau temps presqu’assurer.  C’est une réalité auxquels les hôteliers du Québec devront s’ajuster ou bien fermer boutique.

3- le prix de l’essence au Québec est une arnaque pour les touristes américains

4- également comme disait deux personnes qui jasaient sur les ondes de Radio-Canada cette semaine, invités à l’émission d’Anne-Marie Withenshaw.  Il y a baisse du tourisme d’un jour au Québec.  Un exemple à Montréal parce que les Expos n’y sont plus.  Les Expos étaient l’occasions pour plusieurs personnes du Vermont, du New Hampshire et de l’État de New York de voir du baseball majeur à peu de frais.  Pour avoir suivi les Expos jusqu’à l’année de leur disparition, je peux vous dire que parmi la faible assistance aux Expos, ont retrouvait beaucoup d’Américains.  Le retour de la F1 aura aidé à gagné des tourisme par rapport à l’an 2009 mais qu’en est-il par rapport à 2008 ?  Je vous annonce que ça sera un déclin.

5- On trouve que les routes du Québec sont maganées.  Dites-vous que les Américains et les Ontariens ne sont pas plus caves que nous et eux trouvent encore plus que nous autres que les routes du Québec sont maganées.  Ça n’a rien d’invitant pour un touriste Ontarien qui veut se rendre en Gaspésie ou pour un Américain qui veut se rendre visiter la Mauricie.

6- Qu’est-ce que Montréal a à offrir de nouveaux aux touristes Nord-Américains depuis dix ans ?  Bien peu de choses.  Le Québec c’est avant tout Montréal, sa mégapole, et si cette mégapole, porte d’entrée des touristes ne peut les attirer imaginez le reste du Québec.  À Québec ce n’est pas mieux, ni à Gatineau ou bien ailleurs au Québec.  Pourquoi les gens se rendent à New York ou Toronto ou Vancouver ?  Parce que ce sont des villes en mouvements qui offrent modernité et diversité et qui aussi s’améliore constamment.  À Montréal… ouf!  on s’obstine encore pour savoir quand démarrer le nouveau CHUM, quand renouveller les rames de métro, quand refaire l’échangeur Turcot et où relocaliser Radio-Canada.  À Québec… re-ouf !

7-  Il y a un manque énorme de leadership dans le tourisme au Québec et il y a un manque flagrant de vente des régions.  Les grands centres, les portes d’entrée du Québec, vendent très mal les régions.  Au Québec actuellement en matière de tourisme et ce malgré tout le bon vouloir de Tourisme Québec, c’est l’anarchie.  Zéro leadership ou presque.

8- la population canadienne vieillit et donc elle est moins mobile.  Les gens ont plus le goût de voyager à 40 ans qu’à 70 ans.  À 40 ans passer deux semaines à voyager le Québec c’est plus tentant qu’à 75 ans.

9- l’absence d’Internet de plusieurs établissements hôteliers, restaurants ou autres faisant partie de la grande famille du tourisme au Québec est flagrant.  Encore en 2010, très peu de PME ont un site Internet.  De plus en plus les gens voyagent avec l’Internet d’où souvent le choix est fait ailleurs qu’au Québec.

10- la manque d’efficacité de Tourisme Québec en matière de publicité.  Il faudrait innover au gouvernement du Québec et chez Tourisme Québec en matière de publicité.  Un logo du Québec sur une bande au Centre Bell, je ne crois pas que ça attire bien des touristes à Montréal.  L’avenir de la publicité est maintenant l’Internet et si les gens du gouvernement et de Tourisme Québec veulent être efficace, c’est là qu’ils devront diriger leur argent.  Une publicité au Centre Bell coûte environ 250 000$ par année.  Sur Internet, pour le même montant, vous pouvez, si vous êtes judicieux en matière de marketing, attirer près de 1,35 millions de personnes sur un site Internet d’information  quelconque.  Je doute que la publicité au Centre Bell soit aussi efficace.  Alors rectifier le tir.  Pour le gouvernement du Québec et Tourisme Québec, exit les publicités à la télé, les journaux et la radio.  Internet est l’endroit par excellence pour maximiser un retour sur l’investissement et surtout de mesurer l’ampleur de ce retour.

11-  Une chose à ne pas nier et peut-être même que c’est la plus importante.  Le mauvais bouche à oreille d’un québécois à un autre.  Combien de jeunes quittent les régions du Québec pour s’établir dans les grands centre et combien ne reviennent pas dans leur régions ?  La grande majorité.  N’alllez pas croire que ces jeunes sont des ambassadeurs pour la région qu’ils ont quitté.  Je connais des gens qui ont quitté la Gaspésie et l’Abitibi et si je leur demande ce qu’il y a de bons à faire dans cette région ils vont vous répondre.  Rien, c’est pour ça qu’on est parti.  Ça n’aide pas vraiment la cause… n’est-ce pas ?

Un grand forum sur le tourisme au Québec devrait être organisé par les différents intervenants pour mettre le doigt sur les bobos et surtout corriger le tir.  Car si vous croyez que le tourisme va augmenter au Québec avec le Québec sous l’état actuel, à moins que le dollar canadien tombe à 80 cents, là où il devrait être à mon avis, ne croyez pas que le tourisme va revenir en grande pompe au Québec avant bien longtemps.

Advertisements

17 réflexions sur “Le PQ s’inquiète du tourisme au Québec… j’ai trouvé les dix bobos.

  1. La situation est assez simple : 10 jours dans un hôtel modeste avec déjeuner compris, rien en bas de 125 plus frais à Québec. 1400$ d’hôtel, plus les repas, plus les activités, ça monte rapidement à 3k.

    – Vous pouvez facilement vous payer un tour de 14 à 18 jours jours de très bonne qualité, avec la baisse de l’euro, pour ce prix, et visiter l’Europe.

    – Vous pouvez passer un mois en Tunisie dans d’incroyables palaces, tout compris, pour un peu plus de la moitié de ce prix.

    – Vous pouvez aller à Cuba, Mexique, pour environ 40% de ce prix, et ce dans un 4*, ou mieux.

    – Dix jours de camping dans un parc provincial à 40-50 $ par jour (si on compte taxes et frais d’accès), en comptant bouffe et transport et activités en sus, se compare défavorablement à un voyage de même durée dans une foule de pays…

    L’équation est simple : les prix sont ici outranciers.

  2. Et notez que pour plusieurs de ces exemples, on ne compare même pas des pommes avec des pommes : en matière de développement touristique le dynamisme et la compétitivité de plusieurs pays est telle, que le rapport qualité-prix des forfaits commande une comparaison non pas avec une petite auberge honnête mais sans trop d’infrastructures, mais l’équivalent local, en terme d’hébergement et de gastronomie.

    Ainsi, il faut plutôt considérer dans certains cas une comparaison avec le Château Frontenac et une alimentation au moins semi-gastronomique. Là, le coût enfle tellement rapidement que la comparaison n’a même plus de sens…

    On parle de palace de marbre, de piscine hallucinante, de repas de fruit de mer et de viandes nobles absolument inabordables ici, avec plusieurs facilités incluse dans le prix : canot, voilier, quelques excursions…

    1. Je sais. On demande 89$ la nuit dans un hôtel moyen en Gaspésie… ça veut tout de même dire 623$ par semaine, rien d’inclus.

      Les gens ici nous prenne pour des cons.

  3. 623 $, plus 1200 km à 50 sous le km (essence, cout du véhicule, etc), plus disons 100$ par jour de dépenses, voilà presque 2k pour de misérables vacances sur le bord de la route nationale à manger dans des gargotes.

    Et ce n’est rien comparé aux grandes villes.

    Outres les forfaits déjà nommés ci-haut, n’importe quel site de voyage dernière minute montre une panoplie variée de destination de rêve, et ce à une fraction du prix : on peut se payer non pas une , mais deux semaines à ce prix

    De surcroit pour ce prix de 2k s’ajoutent aux anciennes destinations habituelles une foule de destinations maintenant très abordables, même en Europe !

    1. C’est quand même un fichu de beau coin. Je trouve le 50 cents du kilomètre exagéré, je parlerais davantage de 25 cents du kilometre.

      Mais bon disons 1700$ pour une semaine. C’est clair qu’à ce prix il faut vouloir vraiment voir ce beau coin du Québec.

      Mais n’oubliez pas non plus qu’un site de voyages dernière minutes en bas de 2K vous ne dormirez pas dans un 4 étoiles non plus. Ça va être voyager tout aussi misérablement.

      Il est par contre sans équivoque que le tourisme au Québec est trop dispendieux et voilà à mon avis la principale raison de la baisse du tourisme.

  4. Oui, en été au Québec c’est la basse saison, pour 1100 vous pouvez trouver très facilement 4* et plus (expedia) , je viens de revérifier avec endroit déjà testé. Vers 15-1600, vous trouvez facilement du 14 jours.

    Le coût estimé par CAA Qc, pour l’utilisation d’un véhicule est pour18k/an de 51,5 ¢/km (2005).

    Mais au delà de cela, on s’entend pour dire que le tourisme est mondialement en train de se transformer radicalement, avec de nouveaux joueurs et de plus en plus d’offres très compétitives et alléchantes, et que les coûts de vacances DANS NOTRE PROPRE PAYS, donc sans frais d’avion, ne sont absolument pas compétitifs avec des destinations étrangères.

    1. Quand on est rendu que ça coûte moins cher aller à Vancouver de Plattsburgh via Seattle que de Montréal, y a un fichu problème de transport dans notre pays.

      Je trouve 51 cents du kilomètre exagéré mais bon, on s’entend que même à 25 sous du kilomètre c’est cher.

      Définitivement le Québec c’est rendu trop cher et je vous dirais même que le Québec à de moins en moins à offrir pour ce prix exhorbitant.

      Prenez la Ville de Québec. Pour y avoir déjà habité et pour l’avoir visité une bonne trentaine de fois… qu’est-ce qu’elle a tant à offrir avec des hôtels à 129$ la nuit et des restos hors de prix ?

      Le tourisme au Québec a un sérieux problème et vu le manque de leadership en la matière, ça risque de prendre des années avant que la situation se redresse.

  5. Voilà !

    Pour terminer, voici une anecdote résumant bien la situation. Suite à un engagement d’un soir à Québec, un ami de la classe moyenne laborieuse travaillant très dur comme musicien pour gagner sa vie, eu l’idée de faire venir son épouse et son bambin (un parent pouvait les descendre) afin de prendre, enfin, quelques jours de vacances.

    Ayant prévu passer 2 ou trois jours, il se rendit compte que la chambre qu’il occupait dans un hôtel tout à fait banal, lui couterait 160$ par nuit. Pour ce qui est des restos, il me relata la difficulté de trouver, pour un simple dîner, quoi que ce soit en bas de 30$ par personne, sinon que pour manger des pâtes en sauce chimiques.

    Le malheureux constata après une seule journée un coût dépassant les 300$/jour, et ce sans aucune autre activité que la promenade. Ce fut la fin de son séjour, après un seule nuit, complètement horrifié.

    1. Je pense que ton ami a des goûts dispendieux ou il est très difficile ou bien il ne sait pas magasiner, ça s’apprend.

      Je connais bien la ville de Québec, entre autre, le restaurant La Popessa offre des dîners en bas de 10$ et ce sont de bonnes pâtes fraîches. Son hôtel à 160$ la nuit, je comprends que l’été la ville de Québec est dispendieuse mais y a des hôtels à 110$ la nuit et moins et on parle tout de même d’un 3 étoiles.

      Donc au lieu de 300$ par jour il aurait pu s’en tirer facilement pour 200$ par jour.

      Faut être logique aussi.

      C’est clair que je pourrais dire que Montréal est une ville dispendieuse car il n’y a aucun hôtel 5 étoiles en bas de 200$ la nuit…

  6. Non, c’est juste quelqu’un qui arrive en touriste dans un ville qu’il ne connait pas, et qui fait de son mieux.

    Mis au delà de cela, on s’entend sur le retard terrible que le Québec a pris en terme de tourisme.

    1. Bien votre ami est un piètre chercheur car il aurait pu manger du McDo, du Burger King, du St-Hubert, du Mikes :)) C’est pas difficile à trouver et c’est en bas de 30$ le repas par personne.

      À moins qu’il ne connaisse pas McDo, Burger King ou St-Hubert ou Mikes…

  7. Il faut avouer, que de payer entre 130 et 160$ plus les (repas et frais et le transport) par soir pour une chambre, pour avoir l’insigne honneur de savourer cette savoureuse gastronomie et de prendre de grandes marches, voilà un élément qui amènera inévitablement des hordes de touristes éberlués à se précipiter vers Mtl, Qc, et autres joyaux de l’incroyable offre touristique local ! Aucun pays n’est en mesure de rivaliser avec cela ! On est gras dur !

    Hourra !

    1. C’est clair qu’avec McDo, Burger King, Ashton, Mike’s et St-Hubert on est gras dur.

      Le Québec est vraiment dispendieux si on compare avec ailleurs.

      Mais vous savez les québécois d’ailleurs s’ajustent… à Old Orchard Beach un bon hôtel sur la plage c’est $160 US la nuit….

      C’est plein l’été, les Québécois aiment ça.

      Que voulez-vous !!!!

  8. Les voyages cé fait pour les retraités et ils sont pleins aux as.

    Sinon mes vacances, je me repose, je passe du temps avec les enfants et je vais voir la famille.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s