Pipeline Lévis-Montréal, est-ce la solution à la fermeture de Shell ?


La société mère de Ultramar, Valero Energy. a donné  le feu vert pour déployer le pipeline Lévis-Montréal, soit sur une distance de 245km.

Est-ce là la solution à la fermeture de la raffinerie de Shell ?

Je doute que ce petit pipeline de 16 pouces de large puisse satisfaire la demande montréalaise en produits pétroliers.

Mais ça ne fera pas de tort.

Évidemment ce pipeline ne fait pas l’affaire de tout le monde.  Mais sur le tracé de 245km, plus que 10% des personnes visés par un dédommagement n’ont pas encore signés.

Le pipeline d’Ultramar devrait entrer en fonction à la fin 2012.

Mais comme tout prend un temps fou ici au Québec, on ne devrait pas le voir en fonction avant 2013 au minimum.

Advertisements

2 réflexions sur “Pipeline Lévis-Montréal, est-ce la solution à la fermeture de Shell ?

  1. C’est con de bâtir un oléoduc quand l’offre de pétrole va aller en diminuant éventuellement(Peak oil). Et les risques sont présents(Michigan récemmenet et les milliers d’autres cas inconnus).

    Que les constructeurs offrent un véhicule electrique performant(ILS EN SONT CAPABLES)

    1. la raffinerie de Shell va fermer à Montréal, ce pipeline ne va que palier au manque d’essence de l’autre.

      Oubliez la voiture électrique, un projet mort-né. L’avenir c’est le gaz naturel.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s