La crainte du W se précise aux États-Unis encore plus au Canada, davantage au Québec.


On appelle le W lorsqu’il y a une récession, une légère relance et une autre récession, parfois plus puissante que la première.

À voir les derniers chiffres de la croissance aux États-Unis, ils ont près d’un W.

À mon avis et ce avec assurance,  le Canada est déjà en plein dedans cette deuxième portion.

Baisse des prix en immobilier, nombreuses saisies, stagnation et baisse du revenu moyen, pertes d’emploi majeurs et un taux d’intérêt quasi flat, voilà ce qui nous guette durant la 2e portion du W.  Le dollar canadien pourrait crouler sous les 80 cents.

Comment l’Ontario va-t-elle relancer son économie ?

Cette fois-ci de tous les pays du G8, le Canada va être le pays qui sera le plus frappé.  Les autres pays verront une seconde récession mineure, au Canada ça sera tellement majeur.

La demande extérieure pour les produits miniers et énergiques vont être à la baisse, encore plus que lors de la première récession.

Cette récession devrait s’échelonner sur 9 à 12 mois, malheureusement la majorité des analystes vont s’en aperçevoir que lorsque nous aurons trois trimestres sur le déclin.

Savez-vous ce qui aidera le plus le Canada à se sortir de cette récession?  La faiblesse du dollar canadien.

En fait j’attribue même cette deuxième portion récessionique du W à la force du dollar canadien.  Le gouverneur de la Banque du Canada aurait dû laisser couler la devise canadienne même faire des efforts pour qu’elle tombe.

Un dollar fort n’aide pas nos industries exportatrice et le Canads est un grand pays exportateur.

Contrairement à la Chine, le Canada  a une économie faible et un dollar fort.  Alors que les chinois ont une économie forte et une monnaie faible.

Alors maintenant quelle est la meilleure façon de vous protégez de cette 2e récession?

Simple, limitez vos dépenses à l’essentiel, éviter l’endettement et épargner si possible.

Comme investisseur, acheter des dollars américains peut-être une excellente protection.  De façon temporaire, 6 à 9 mois,vous pouvez acheter des CPG question de limiter vos risques.

La bourse?

Ouf à moins d’être très patient ou de flairer des aubaines, je ne pense pas que ça soit le temps d’investir dans les grandes capitalisations.

Les petites davantage mais assurez-vous qu’elles sont peu endettées.

Pendant ce temps au Québec, je doute que le gouvernement Charest possède la couenne pour relancer l’économie du Québec, je suis très inquiet.  Pas négatif mais très inquiet de la capacité de ce gouvernement à relancer l’économie québécoise.

Ce qui fait qu’avant la prochaine élection, deux ans minimum, il se peut que le Québec ait beaucoup de problèmes économiques.

Advertisements

8 thoughts on “La crainte du W se précise aux États-Unis encore plus au Canada, davantage au Québec.

Add yours

  1. Crise économique certainement pas.

    Crise écologique certainement

    Crise financière très certainement(en plus des milliards qui se perdent dans les paradis fiscaux).

    Mon pronostic : Rester loin de tout ce qui ressemble au mot : banque, assurance, fond, etcaetera.

    1. Je ne connais pas vos compétences en finance mais c’est clair que s’il y a crise financière cela ne peut qu’entraîner une grande crise économique. L’un ne va pas sans l’autre.

      Mais je crois davantage à une crise économique qu’une crise financière.

  2. Les banques font de l’argent sans arrêt depuis des dizaines d’années, mais s’ils en perdent ils font faillite.

    Qu’est-ce qui cloche ici?? Et bien c’est très simple ils impriment de l’argent et le prête à 6-7-8% pourquoi? Pour acheter une maison.

    Donc une grosse partie de l’inflation s’est en aller dans la brique. Mais tout le monde sait que le prix des maisons n’est pas soutenable à long terme 10 ans, si ça franchi le 10 ans je suis sur le cul. Donc ça va faire plein d’argent qui s’évapore.

    en 2008 la crise était financière, c’était la même chose une grosse bulle hypothécaire vide, perte de valeur du USD qui s’est en allé dans la brique et les spéculateurs qui ont tout mis dans l’or par la suite…La valeur du USD s’est dilué dans les paradis fiscaux, l’or et l’immobilier(sans oublier les jobs en chine et en Inde).

    1. Analyse un peu simpliste.

      Les banques canadiennent font bien de l’argent mais n’oubliez pas une chose. C’est le gouvernement qui prend la majorité des risques hypothécaire avec la SCHL qui assurent les prêts hypothécaires dit risqués.

      Lors de la dernière crise financière le gouvernement a injecté 50 milliards en rachetant des prêts hypothécaire à risque des banques canadiennes. Vu la microscopité du chiffre par rapport aux chiffres américains, ici ça passer dans l’actualité comme du beurre dans la poêle.

      Imaginez-vous que la SCHL assure les prêts à risque et le gouvernement a racheté 50 milliards en prêts hypothécaire à risque, donc ceux non assurés par la SCHL…

      Évidemment c’est ce qui a aidé a maintenir les banques canadiennes la tête hors de l’eau car au sud de la frontière à peu près toutes leurs divisions américaines se faisait lessiver.

      Nul besoin de vous dire qu’avec la deuxième portion du W, les banques canadiennes sont de gros risques et l’économie canadienne va crouler.

      Je n’ose pas trop prédire sombrement mais je ne serai même pas surpris si la devise canadienne devait toucher les 59 cents américains durant cette seconde récession.

  3. La racine du problème c’est quoi dans le fond?

    1. Les banques prêtent à des gens qui n’ont pas d’argent.

    2. Les banques se débarassent des prêts en les vendant à leur clients.(appellez ça comme vous voulez, moi Desjardins appellaient ça « Gestion active ».

    3. Où que je ne comprends pas c’est le gouvernement qui met de l’argent???? En empruntant à….?! On sait pas!! Le système financier doit être revu parce qu’on ne joue pas tous au même niveau.

    1. les banques n’assument aucun ou presque pas de risque parce qu’ils ont la SCHL derrière eux. Donc même si les gens n’ont pas d’argent, la banque s’en fou elle aura le remboursement du prêt garantie par la SCHL, soit les contribuables canadiens.

      Les banques canadiennes ont une seule chose qui les aide. Le gouvernement. En fait on est davantage près au Canada d’un système bancaire communiste que capitaliste.

    1. My god je pense que c’est encore pire avec la pseudo-coopérative qui charge très cher à ses clients pour leur remettre une partie de ce qu’ils ont chargé en trop et les gens sont tous content du système coopératif.

      Méchante bullshit !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :