Quand André Caillé est mal placé pour convaincre


J’aime bien le personnage d’André Caillé qui arborant avec assurance un col roulé durant la crise du verglas nous faisait état de la situation.

Le même André Caillé aujourd’hui tente de convaincre la population du Québec du bien fait de l’exploitation des gaz de schiste.

Où j’ai de la misère c’est que monsieur Caillé siège sur le conseil d’administration de Junex, compagnie qui désire exploiter les gaz de schiste au Québec.

Vous comprenez qu’il est quelque peu mal placé pour convaincre.

C’est un peu comme si Steve Jobs voulait me convaincre des bienfaits d’écouter des Mp3 sur un cellulaire ou encore que Pierre-Karl Péladeau veule me convaincre des bienfaits d’écouter la télévision.

Dans la même veine, récemment, Marc Faber est devenu pour moi d’aucune référence sur l’or puisque l’individu siège maintenant sur un conseil d’administration d’une grande coporation exploitant des gisements d’or.

Opinion quelque peu biaisée d’avance car on sait que l’individu n’ira pas prêcher contre sa paroisse.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s