Le film Wall Street: l’argent ne dort jamais, vu par un investisseur


J’arrive du cinéma où j »ai été voir le dernier film d’Oliver Stone, Wall Street: l’argent ne dort jamais.

J’ai bien aimé ce film et le retour en selle de Gordon Gekko.

Dans les annales du cinéma, ça ne sera pas un classique comme le premier, mais c’est tout de même très bon.

J’aurais aimé qu’on en voit plus sur le quotidien de Jake Moore mais ce n’était pas un film sur la vie d’un trader mais plutôt sur une partie de sa vie, de sa fiancée et du retour de son futur beau-père.

Allez voir ça si vous aimez le monde de la finance, de la bourse et de l’économie.  C’est un bon divertissement.

Dailleurs, un peu comme le personnage de Jake Moore, je crois que la prochaine bulle sera dans l’énergie verte.

Quand verra-t-on la formation de cette bulle?  Moi je vous dis d’acheter et d’attendre avec vos actions ou fonds spécialisés en la matière. Laisser le temps faire.   Ça peut prendre des années, une décennier s’il le faut un peu comme la carte recrue de Paul Coffey.

Ceux qui me connaissent savent que je crois beaucoup au gaz naturel.  C’est l’énergie fossile la moins polluante.  Ce n’est pas vert mais c’est un début si on compare au pétrole issu des sables bitumineux.  Il y a actuellement des réserves sans précédent de gaz naturel de stockés. Mais les stocks ce n’est jamais éternel.

Seront très friands de cette énergie le peuple qui a encore son petit livre de Mao sur sa table de chevet ainsi que le peuple qui vie l’héritage de Gandhi, les vieux pays d’Europe ainsi que les orgueilleux habitant du pays de l’Oncle Sam.  On parle ici de près de 3 milliards de personnes.

Quand 3 milliards de consommateur se mettront à l’énergie plus propre, regardez bien le cours du gaz naturel.  En attendant, accumulez sur faiblesse et soyez patient.  Très patient.

En terminant d’autres films traitant sur l’économie verront l’affiche cet automne et même si ce sont des productons cinématographiques, je vous invite à aller les voir.  Je vous invite aussi à lire des livres sur le sujet.  C’est beau l’Internet mais c’est bon de lire des livres sur le sujet.

Bientôt en salle.

Freakonomics (1er octobre aux USA) tiré du livre du même nom.

Un jeune économiste Steven Levitt, s’intéresse à la face cachée de plusieurs phénomènes inusités comme la corruption dans les tournois de sumo au Japon, l’argent comme source de motivation à l’école et la corrélation entre l’avortement sur le taux de criminalité. Des réalisateurs de documentaires primés ont tourné chacun des différents chapitres de Freakonomics, tiré du livre à succès du même nom.

Inside Job (en salle le 29 octobre)

L’acteur Matt Damon assure la narration de ce documentaire coup-de-poing sur les causes de la dernière crise économique. Le film s’attaque autant aux causes politiques et économiques que juridiques de la dernière crise financière. Plusieurs bêtes noires des adeptes de la théorie du libre-marché ayant caractérisé les années 2000 ont participé au film: l’économiste Nouriel Roubini – surnommé le Dr Fataliste -, l’investisseur et spéculateur George Soros et l’ancien gendarme de Wall Street Eliot Spitzer.  Dans les commentaire sur Internet on dit de ce documentaire:  Le film qui a coûté 200 trillions à tourner.  Faisant référence bien sûr aux coûts faramineux de la dernière crise économique jusqu’ici.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s