Un Dow Jones bientôt boosté par les vitamines ?


C’est quand même comique que la compagnie technologique américaine ayant la plus large capitalisation boursière de la planète ne soit pas dans l’indice Dow Jones.

J’ai nommé ici Apple.

Nul besoin de vous dire ici que la pression est forte pour que Apple soit instauré dans le Dow Jones.

D’autant plus comme vous savez que le Dow Jones est l’indice le plus ridicule de la planète car le poids de chacune des entreprises y étant présente n’est uniquement basé sur le prix de son action.

Actuellement c’est IBM qui a le plus de poids dans l’indice Dow Jones avec son prix par action de $134.11.  En fait l’action de IBM compte pour 9,35% du Dow Jones.  Si par exemple l’action d’IBM devait dégringoler de 33% pour une raison quelconque… Vous pourriez retrancher facilement pas loin de 275 points au Dow Jones.

Vous comprenez bien sûr que Apple avec son prix de $292.32 par action deviendrait l’action ayant le plus de poids au Dow Jones.

Assez intéressant cela diminue la prépondérance des autres actions sur l’indice!

Évidemment comment augmenter les investissements étrangers en actions américaines ?

Simple boosté votre indice phare aux vitamines.

Seront possibilement bientôt retiré du Dow Jones les actions moins attrayantes et surtout celles qui ont offert des rendement déçevant depuis quelques années.

J’ai prix chacune des 30 actions du Dow Jones et j’ai calculé les rendement depuis 5 ans.

Tout d’abord le Dow Jones sur 5 ans n’a qu’une maigre progression de 4,23%.

La grande responsable du manque de rendement à l’indice est Exxon-Mobil et son rendement négatif de 3,26% sur 5 ans.  Mais pourquoi Exxon-Mobil ?  À cause du poids de son action dans l’indice.  Actuellement de 4,3% il était davantage lors des beaux jours du prix du pétrole.  Pas besoin de comprendre pourquoi le Dow Jones est passé d’un sommet de 14 093 points à 10 860 en moins de trois ans.

Évidemment sont responsables aussi les Bank of America avec un rendement négatif de 67,80% sur 5 ans et American Express avec un rendement négatif de 13,37% pour la même période.  Alcoa ne donne pas sa place non plus avec son rendement négatif de 50,4%.  Mais Alcoa n’a jamais été une leader dans cet indice.  Aux beaux jour du prix de l’aluminium, l’action d’Alcoa cotait $47.35.  Même là elle n’était pas au-dessus des 3,33% requis en poids pour être considéré comme les meneurs de l’indice.

Pointée du doigt aujourd’hui par plusieurs pour l’évincer alors Alcoa ne compte plus que pour 0,85% de l’indice Dow Jones Industriel.

Alcoa doit demeurer dans l’indice Dow Jones pour la simple raison qu’elle est actuellement la plus petite influence de cet indice et parce que c’est connu le secteur de l’aluminium est un bon indice de la santé de l’économie américaine.

Qui doit sortir ?

Bien tout d’abord on aime croire que le Dow Jones représente les 30 compagnies industrielles des États-Unis. C’est tellement faux.

Si on prend dans le domaine pharmaceutique, il y a dans l’indice Dow Jones deux compagnies. Pfizer avec ces 50 milliards de chiffres d’affaires et Merck et ces 27,43 milliards de chiffres d’affaires.  Tant qu’à ne pas avoir les plus grandes compagnies aussi bien continuer dans cette veine.  Ainsi comme Pfizer ne va nulle part en bourse depuis 5 ans avec son rendement négatif de 30,40%, pourquoi ne pas la remplacer par McKesson, une compagnie de distribution de produits pharmaceutique et médicaux.  Elle a obtenu un rendement sur 5 ans de 35,20% et son chiffre d’affaires est colossale, 108,7 milliards.

Donc exit Pfizer et bienvenue McKesson.

Ensuite je n’ai rien contre les magasins Home Depot mais c’est assez monolithique comme secteur, c’est relié à la rénovation.  Afin de mieux refleter la société américaine et son économie, je préfèrerais voir au Dow Jones Costco.  Home Depot a obtenu un rendement négatif de 17,88% sur 5 ans.  Pendant ce temps Costco obtenait 49,58%.  Costco a un chiffre d’affaires de 71 milliards, assez similaire à celui de Home Depot.

Donc exit Home Depot et bienvenue Costco.

Ensuite si je regarde American Express, je ne comprends pas sa présence au sein du Dow Jones.  Oui je comprends la nature de l’entreprise mais elle n’a que 19,3 milliards de revenus annuels et un rendement négatif de 13,37% sur 5 ans.  Je comprends que American Express tiens davantage du rêve américain à cause du prestige de sa carte qu’une portée industrielle.  Pour refléter davantage le côté américain et l’importance de cet entreprise dans l’économie américaine, j’introduirais à l’indice Dow Jones, Apple.  449,47% de rendement pour son action sur 5 ans.  Un chiffres d’affaires de 42,9 milliards.

Donc exit American Express, bienvenue Apple.

Finalement, j’ai rien contre l’entreprise McDonald’s.  Mais c’est à mon avis ici davantage pour l’identification de sa marque aux États-Unis qu’elle est présente dans l’indice Dow Jones.  Certes la réussite de cette entreprise relève du rêve américain.  L’action est la championne de l’indice pour le rendement sur 5 ans.  Mais afin de mieux refleter le secteur alimentaire, car au fini c’est dans ce secteur que McDonalds’s évolue, je remplacerais dans l’indice la chaîne de restaurants parce un grand acteur du milieu agricole américain.  J’ai nommé Archer Daniels Midland.  L’entreprise a 61,68 milliards de chiffres d’affaires près de trois fois celui de McDonald’s.  De plus on le sait l’agriculture c’est pas mal plus industriel qu’une chaîne de restaurant de fast-food.  Comme on sait que les fast-food ont mauvaise presse, vaut mieux sortir McDonald’s avant qu’elle subisse les foudres du peuple américain.  Archer Daniels Midland a obtennu 41,66% de rendement et elle offre à mon avis plus de potentiel à long terme que la chaîne McDonald’s.

Donc exit McDonald’s, bienvenue à Archer Danels Midland.

Je crois quand effectuant ces quatre modifications à l’indice Dow Jones, on pourrait voir un Dow Jones à 20 000 points très bientôt et possiblement à 25 000 d’ici 2015.  D’autant plus que ça peut paraître catastrophique pour certains mais l’exposure financier dans l’indice Dow Jones actuel n’est plus que de 10,43% en poids.  En comparaison le pétrole y occupe 9,88%.

En ajoutant Apple, Costco, Arched Daniels Midland et McKesson, on réduirait davantage l’exposure du Dow Jones au secteur financier.  Il ne serait plus que de  6,19%.

Le gros problème est que Apple représenterait 17,01 % du poids de l’indice Dow Jones.  Mais le tout pourrait s’amoindrir si Apple fractionnait ses actions à un ratio de 3:1.

Advertisements

4 réflexions sur “Un Dow Jones bientôt boosté par les vitamines ?

  1. En date du 20 septembre les plus grosse capitalisation du Dow Jones c’est
    1. Exxon Mobil(XOM)
    2. Berkshire Hatthaway(BRK.A)
    3. Wal-mart(WMT)
    4. General Eletric(GE)

    IBM est la 8e je crois.

    Apple est la 2e plus grosse capitalisation américaine. Mais autant que je pense ça pourrait dégonfler ben vite, lorsque le hype va être passer.

    Les plus grands responsables de la chutes du Dow jones sont d’après moi Citi-group, AIG, GM, toutes les compagnies qui ont fait presque faillite et qui ont été « bailed-out ».

    1. Petite erreur ici, Berkshire Hattaway n’est pas une composante du Dow Jones.

      Si elle en serait membre au prix qu’est l’action elle aurait bien 25% du poids à elle seule.

    1. M. McMullen, je sais que Berkshire Hattaway est quoté à la bourse de New York mais elle ne fait partie de l’indice Dow Jones.

      Voici les 30 compagnies qui font partie de l’indice Dow Jones (DJ30 comme certain l’appel):

      Les trente entreprises entrant dans la composition du Dow Jones Industrial Average sont :

      * 3M (chimie, électronique et entretien)
      * Alcoa (aluminum)
      * American Express (services financiers)
      * American International Group (assurances)
      * AT&T (télécommunications)
      * Bank of America Corp. (banque, services financiers)
      * Boeing (aéronautique et aérospatiale)
      * Caterpillar Inc. (matériel de chantiers)
      * Chevron Corp. (pétrole)
      * Cisco Systems (computer networking)
      * Coca-ColaCo. (boisson, agroalimentaire)
      * DuPont (chimie)
      * Exxon Mobil Corp. (pétrole)
      * General Electric (électronique, services financiers)
      * General Motors (automobile)
      * Hewlett-Packard (matériel informatique)
      * Home Depot (distribution de matériel de bricolage)
      * Intel Corp. (microprocesseurs)
      * International Business Machines (matériel, logiciel et services informatique)
      * Johnson & Johnson Corporation (pharmacie)
      * JPMorgan Chase & Co. (services financiers)
      * McDonald’s Corporation (restauration rapide)
      * Merck & Co. Inc. (pharmacie)
      * Microsoft (logiciel)
      * Pfizer Inc. (pharmacie)
      * Procter & Gamble (entretien, pharmacie, alimentation)
      * Travelers (insurance)
      * United Technologies (aérospatiale, défense)
      * Verizon (télécommunications)
      * Wal-Mart Stores Inc. (grande distribution)
      * Walt Disney Company (divertissement)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s