8,6% de taux de chômage à Montréal, quand une métropole se meurt


Pendant qu’au Québec, le taux de chômage est à 7,7%, celui de Montréal, est de 8,6%.  La métropole se meurt.  Elle devrait avoir un taux de chômage se situant sous les 7%, c’est elle après tout le grand moteur économique du Québec.

Hé bien non.

Non seulement Montréal n’est plus attirante pour de nouvelles entreprises (coût des bureaux, des terrains, coûts de la main d’oeuvre etc..) mais en plus les infracstructures qu’elle offre, dont le réseau routier et le transport en commun, sont dans un état lamentable.

Mais le maire de Montréal peut se consoler, Laval, ville en expansion, et plus moderne, fait pire que Montréal au niveau du taux de chômage.  Rien à y comprendre.

En fait la seule chose d’extraordinaire que Montréal attire présentement en ce moment au niveau emploi, ce sont les studio de désigners de jeux vidéos dans la Cité du Multimédia, largement subventionnés par le gouvernement du Québec au niveau de la recherche & développement, surtout au niveau des salaires où si je ne me trompe pas, le gouvernement peut subventionner jusqu’à 40% du montant versé en salaire en autant que ça puisse compter pour de la recherche & développement.

Avec une population vieillissante, des infrastructures dan un état lamentable, un dollar canadien trop fort, Montréal n’attire plus les entreprises étrangères comme autrefois et viendra le jour où plusieurs plieront bagages, comme Shell et sa raffinerie le fait présentement.

Dès l’été 2011, le pont de la 25 ouvrira ses portes, un pont à péage qui malheureusement ne risque pas d’améliorer le réseau routier autant que les Montréalais le voudraient.   Le but premier de ce pont était de désengorgé l’autoroute métropolitaine, qui par endroit est un vrai stationnement de 14h30 à 19h chaque jour, mais vu que le pont sera payant je doute fortement que les transporteurs l’utilisent.

L’échangeur Turcot, l’autoroute métropolitaine en voies surélevées sont dans un état lamentable, sans compter le pont Mercier, surchargé parce que le prolongement de l’autoroute 30 n’est pas encore terminée (ça aurait dû être fait il y a 15 ans) et que c’est la seule voie logique à emprunter par l’industrie du camionnage qui désire se rendre à Ottawa à partir de la rive-sud de Montréal.

Que voulez-vous, la mauvaise gestion publique est la principale responsable de l’état lamentable de Montréal.  J’ai l’assurance d’une chose.  Ça n’ira pas en s’améliorant si le coût de l’immobilier demeure aussi élevé à Montréal.   Montréal vit annnuellement un exode de sa population depuis plus de 10 ans.  En fait en 10 ans le nombre de personnes habitant Montréal n’a presque pas augmenter et ça inclus l’immigration.  Pendant ce temps Terrebonne et Mascouche, sur la rive-nord de Montréal ont vu leur population augmentée à vitesse grand V.  Montréal n’est plus immobilièrement attirante.  C’est un gros problème, même un énorme problème.

De plus, les gouvernements fédéraux, provinciaux et municipaux n’ont aucune vision à long terme c’est là en 2010, qu’on voit les résultats de cette mauvaise gestion sur Montréal.

Quand on y pense en 2010, c’est tout de même étonnant qu’une île soit le siège de la plus grande métropole au Québec.  C’est peut-être la raison pour laquelle Laval, une autre île, a davantage de misère que Montréal au niveau emplois.

Que sera Montréal en 2020 ?  Laissez-moi vous dire que je doute fortement que ça soit mieux qu’en 2010 à moins que le dollar canadien croule sous les 80 cents, c’est là l’unique chance de Montréal et encore, est-ce que le point de non-retour a déjà été franchi?  Je crois que oui mais j’espère que non.

Ha mais le Canadien a blanchi les Sénateurs d’Ottawa hier soir, la population de Montréal se fou éperduement de l’état de sa ville… Peut-être qu’aucune Coupe Stanley depuis 1993 pour le Canadien de Montréal veut aussi en dire long sur l’état lamentable de Montréal…  Ça c’est une autre histoire et je laisse le soin à mes lecteurs d’en juger.

En terminant, à part des banques et des entreprises de services, nommez moi cinq entreprises dont le siège social est à Montréal et que les actions sont cotées en bourse.

Pensez-y 5 minutes, vous verrez, ce n’est pas facile.

Rapidement j’ai pu nommer Bombardier, Domtar, Molson (moitié Denver-moitié Montréal), Saputo, je n’ai pas pris mon café, mais ma réflexion s’est arrêté là sans pouvoir en nommé une cinquième.

Je crois qu’on touche ici un autre problème…


10 réflexions sur “8,6% de taux de chômage à Montréal, quand une métropole se meurt

    1. YLO.UN est dans les services 🙂

      Pas facile a trouvé n’est-ce pas? Je me suis promené un peu à Montréal aujourd’hui et à cette liste on peut ajouter Quebecor, Air Canada et Air Transat.

      Honnêtement ça fait pitié.

  1. En cherchant… :

    Métro, SNC-Lavalin, Radio-Canada, Hydro-Québec, Pharmaprix, Agropur, Reitmans, Banque Nationale, banque laurentienne.

    C’est quand même pas si pire, mais c’est sûr que Montréal se fait « clancher » par Toronto depuis longtemps.(la bourse de montréal????)

    1. Monsieur McMullen, dans mes critères j’avais dit, pas de banques ni services, cotée en bourse et ayant son siège social à Montréal.

      De votre liste il faut donc retirer Radio-Canada (pas en bourse et le siège social est à Toronto), Hydro-Québec (pas en bourse), Pharmaprix (siège social pas è Montréal), Agropur (pas en bourse).

      Belle trouvaille pour Reitmans, on peut ajouter à cela aussi Le Château. Mais vous voyez combien l’effort est difficile. C’est un signe que Montréal ne va pas bien.

      Elle va encore pire aussi depuis qu’elle a perdu sa bourse. Bon nombre de petite entreprise ne vont plus en bourse depuis.

  2. on devrait faire comme l’annonce de votre sîte le dis…. aller travailler en Alberta… de toute facon en general comme vous le dites a plusieurs reprises dans vos commentaires les quebecois sont des braillards

  3. Catastrophiste : ton négativisme frise la névrose. Montréal est une ville fantastique, et le prix des maisons qui augmentent prouve qu’elle est attirante. Allo ? Anybody home ?

    1. À voir la puissance de tes lunettes roses, vu l’état de Montréal, et la demande pour ses lunettes qui va augmenter, je crois bien que je vais acheter des actions de leur fabricant !

      À moins que tu consommes la pilule du bonheur

      Soit réaliste et dis-toi que comme Montréalais tu es plus près de vendre des cayons au centre commercial que de t’enichir.

  4. La population de Montréal ne croit pas et je crois que c’est en grande partie dû au fait que la superficie de l’Ile n’augmente pas.

    1. Rien à voir avec l’illogisme de la superficie de l’île. Singapour est aussi une île et a vue sa population passer de 4 millions à 5,3 millions en 13 ans.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s