Comment s’enrichir avec les Pages Jaunes? Achetez du Yellow Media


Le Groupe Pages Jaunes à terminé sa conversion en fiducie (TSX : YLO.UN) en une corporation (TSX : YLO) connue maintenant sous le nom de Yellow Media.  Depuis lundi le 1er novembre les actions de Yellow Media (TSX : YLO) sont cotés en bourse.

Là où l’action de Yellow Media est intéressante c’est au niveau du dividende versé.  Avec le versement actuel, on parle de près de 10% de rendement annuel du dividende.

En fait pour plus de précision, le dividende mensuel de 0,0667$ par action ou 0,80$ par année continuera d’être versé jusqu’à janvier 2011, alors qu’il sera remplacé par un dividende mensuel de 0,0542$ par action ou 0,65$ par année.

Alors que c’est difficile d’obtenir 1,5% de taux à la banque, Yellow Media vous un peu plus de 10% de dividendes annuels, soit 6,25 fois plus que la banque à 1,25%.

Bien sûr vous allez me dire que Yellow Media ce sont les bottins des Pages Jaunes, un outil désuet.

Attention. désuet en parti pour ceux qui ont accès à Internet. Pour la plupart des gens de 65 ans et plus , pour trouver un plombier, un exterminateur, un électricien, un entrepreneur en construction, un agent d’immeuble, un courtier d’assurances ou bien un garage, ce bottin demeure encore la réréfence.

Ensuite vous allez me dire que vous trouvez maintenant tout ça sur Internet.  C’est là que Yellow Media est intéressant.

Dans leur parc de sites Internet ils ont les sites suivants:

411.ca

yellowpages.ca

Canada411.ca

LesPacs.com

Hometrader.ca

Autotrader.ca

Canadiandriver.com

RedFlagDeals.com

pour ne nommer que ceux-là.

Saviez-vous que le site Canada411.ca est le 158e site Internet le plus consulté au Canada.  158e, à peine moins consulté que RDS.ca qui vient au 109e rang.  YellowPages.ca quant à lui arrive au 92e rang.

Yellow Media réussi très bien au niveau Internet et de plus en plus au niveau mobile avec ses nombreuses applications pour le iPhone, le Blackberry, les téléphones Android et bientôt Windows Phone 7.

Finalement, l’équipe de gestion en place est solide avec Marc P. Tellier, président du Groupe Pages Jaunes.

Alors en achetant du Yellow Media, comment pourriez-vous être déçu ?

Advertisements

6 thoughts on “Comment s’enrichir avec les Pages Jaunes? Achetez du Yellow Media

Add yours

    1. M McMullen, là je m’excuse mais non l’action est loin d’avoir plafonné.

      10% de rendement de dividendes. Les gens se garrochent sur Bombardier qui offre quoi comme dividende et l’action stagne.

      Je vais vous dire où j’établi la réelle valeur de YLO. 15$. Elle est donc très loin d’avoir plafonné, en fait, elle n’a même pas dépassé la hauteur de la table de cuisine. On est donc très loin du plafond.

    2. Effectivement le plafonnement. Ce genre de titre ne peut pas vraiment monter. C’est comme une grosse obligation d’épargne plate. Dans le fond, IVR, ARI, NBG-A, CIM et bien d’autres sur le marché de New York offrent des dividendes supérieurs à 10%. Ça a déjà été rare, mais maintenant que les gens courent après l’or et les bon du trésor, 10% de dividende c’est trouvable partout et avec de la croissance. YLO ne se relèvera pas et s’il se relève eh bien je m’en vais avec mon argent ailleurs.

  1. Intéressant de voir où nous en sommes rendus maintenant.

    Le prix de l’action est bien en déça des 5,50$ discutés dans le blog. La valeur comptable est de 2 fois le cours boursier de l’action, mais quand on regarde les postes du bilan, on se rend compte que plus de 100% de l’avoir des actionnaires est oblitéré par des actifs de type  »Goodwill » et  »Intangibles ». Actifs intangibles et écarts d’acquisition. Cela signifie que la qualité des actifs est douteuse et 1$ d’intangibles ou de goodwill ne vaut pas 1$ en monnaie ou en or.

    Les résultats récents de la compagnie sont acceptables mais loin de suffir à attirer d’autres acheteurs. Des charges exceptionnelles (Goodwill impairment like) importantes et une absence de croissance significative des revenus et profits globalement.

    Il ne reste plus qu’à attendre maintenant. J’ai trop de ce titre et heureusement qu’il donne son dividende ce qui permet d’attendre qu’il récupère. En ce qui concerne de l’acheter pour espérer qu’il double, c’est pas impossible, mais il y a mieux en qualité, valeur, croissance partout dans le marché et l’argent neuf a bien ailleurs où aller avant de se résigner à faire monter un titre comme YLO.

    PWRD
    BSBR
    HXM
    GFA…

  2. What is happening.

    It was supposedly good and steady. One guy says target price 2$ (credit suisse) and it immediately goes there.

    Incredible how downside predictions are fast filled while upside is unreachable, far away and often proves illusory and deceived.

    1. Les gens ne comprennent rien au beau virage techno du Groupe Pages Jaunes. Moi je maintiens ma recommandation d’acheter sur ce titre.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :