Le réel taux de chômage des États-Unis serait de 22%


 

Je n’inventerai rien dans cet article, je vous ferai simplement un petite traduction et résumé de l’article (allez le lire) paru dans le site Daily Finance, le 16 juillet dernier.

En mai dernier, la fime TechnoMetrica Market Intelligence, suivait les données de l’emplois de près aux États-Unis.  En réalisant un sondage chez 1 000 foyers au hasard, les résultats ont donné que sur les 1 000 foyers, 28% comptait au moins  un membre qui était à la recherche d’un emploi à temps plein.  Le président de la firme, Raghavan Mayur fût complètement étonné des résultats.

M. Mayur fût étonné car les résultats de sa firme sont toujours précis et là par rapport au chiffre sur le chômage de 9,5% du gouvernement américain avec un total de 14,5 millions de sans emploi, il y a un écart.

En juin, les données recueillis sont similaires mais font état d’une catastrophe.  Le même sondage que mai donne un résultat similaire de 27,8%, celui de juillet, 28,6% ce qui se traduit en un réel taux de chômage  de 22% soit un écart de 12,5% avec le chiffre du gouvernement américain.

Mayur n’est pas le seul à douter la véracité des chiffres du gouvernement, certains économistes aussi.

On apprend également que dans les chiffres du gouvernement, que le Bureau of Labor Statistics compte dans les sens emplois que les gens qui se sont chercher activement un emploi dans es quatre semaines précédentes.  Ainsi, environ 2,6 millions de personnes découragé par le manque d’opportunité en emplois, aurait tout simplement cesser leurs recherches et disparues des chiffres du gouvernement.

Selon la firme Pew Research Center, si le BLS comptait les personnes réellement sans emploi, le taux de chomage de juin aurait été de 16,5%.

John Williams, fondateur du Shadow Governement Statistics, mentionne que le réel taux de chômage est de 22% en comptant les gens sans emploi depuis un long terme.  Lors de la grande dépression, ce taux était de 25%.

Ainsi, ma conclusion personnelle et réelle de ce qui semble se passer du côté américain, est que le gouvernement cache le vrai taux de chômage aux Américains en changeant la façon de comptabilisé ce taux.  En fait le gouvernement américain semble caché autant de donnés sur l’emploi que la Chine de son côté l’ampleur de la masse d’argent qu’elle imprime.

Est-ce que ces magouilles gouvernementales à manipuler les statistiques sur l’emploi sont différentes du côté canadien?  Probablement pas.

J’ai appris ces données hier sur les États-Unis par l’entremise d’une personne que j’apprécie beaucoup. Laissez-moi vous dire une chose.  J’ai été abasourdi par ses données, encore plus quand j’ai eu les chiffres devant moi ce matin  l’hôtel sur mon petit MacBook.  Avec un réel taux de chômage de 22% cela signifie que 33 millions d’américains sont sans emploi.  Imaginez un le coût social de 33 millions de sans emploi.  Autrement dit, autant qu’il y a de population au Canada, autant qu’il y a de sans emploi aux États-Unis.  Wow!  Des chiffres qui font peur.

Vous comprenez maintenant l’ampleur du problème d’emplois du côté américain et l’inneficacité à venir d’un QE2 de 600 milliards de Ben Bernanke.

Donc attendez-vous à un QE3, un QE4 et probablement ainsi jusqu’à QE20 ou même un QEI, I étant pour Infini où jusqu’à l’ampleur d’impression que peuvent supporter les presses chinoises à billets.

Nul besoin de vous dire que certains considère le prix de l’or trop élevé pour en acheter, alors ils se garrochent dans les commodités où la demande réelle n’est pas si forte.  Les prix de plusieurs commodités s’emballent parce que les investisseurs prennent connaissance de l’arnaque du BLS et cherche une police d’assurance contre la dévaluation de leur investissement libellés en dollars américains.  Alors achats à profusion de contrat de coton, de sucre, de café, de pétrole, d’argent, de cuivre,  et ils vont tous atteindre des sommets parfois inégalés.  Mais avez-vous pensé un instant quels sommets seront atteints une fois que la demande réelle pour ses commodités augmentera et surtout le nombre de livraisons de ses commodités?  Comme disait mon ancien collègue Gilles, « Sky is the limit ».  Laissez-moi vous dire que le Sky, c’est haut, très haut.

Nul besoin maintenant de vous cherchez un endroit à placer votre argent, je pense que vous en avez eu une bonne indication dans le paragraphe précédent.  Mais attention.  N’allez pas placer tout votre argent dans les commodités.  Souvenez-vous d’une chose.  On ne peut pas se fier sur l’honnêteté de plusieurs politiciens comme on ne peut pas se fier non plus sur la constance de leur malhonnêteté.

Soyez donc diversifier, mais pas trop non plus.  Rappelez-vous une chose.  En investissement, l’infidèlité est permise.

Advertisements

3 réflexions sur “Le réel taux de chômage des États-Unis serait de 22%

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s