Les États-Unis décotés…


L’agence chinoise Dagon Global Credit Rating s’est fait remarquer la semaine dernière en dégradant la note des Etats-Unis.

Quelqu’un est surpris ?

Advertisements

9 thoughts on “Les États-Unis décotés…

Add yours

  1. Dagong has downgraded the local and foreign currency long term sovereign credit rating of the United States of America (hereinafter referred to as “United States” ) from “AA” to “A+“, which reflects its deteriorating debt repayment capability and drastic decline of the government’s intention of debt repayment…

    Oh lol….! Je n’arrive pas a comprendre comment les gens peuvent prêter a 1 ou 2%…! ! ! ! Les cartes de crédit font du 24-30%…

  2. Patrick McMullen :
    Dagong has downgraded the local and foreign currency long term sovereign credit rating of the United States of America (hereinafter referred to as “United States” ) from “AA” to “A+“, which reflects its deteriorating debt repayment capability and drastic decline of the government’s intention of debt repayment…
    Oh lol….! Je n’arrive pas a comprendre comment les gens peuvent prêter a 1 ou 2%…! ! ! ! Les cartes de crédit font du 24-30%…

    Les états prêtent aussi bien à court terme qu’à long terme et la dette souveraine est constituée par les deux, pour en connaitre le taux moyens il faut au moins avoir la répartition entre les deux blocs. En ce qui concerne les cartes de crédits il s’agit de dettes contractées à la consommation c’est à dire à court terme ; jamais on pourrait payer un appartement avec sa Visa ou son Amex du simple fait qu’il y a un plafond autorisé mensuel qu’on ne peut dépasser sauf accord de sa banque. Ce genre de crédit effectivement est à un taux variant de 18 à 30% selon les périodes marquant par ce niveau le caractère très risquée du crédit accordé. Il faut préciser également que le rating AAA ne s’applique qu’aux dettes long terme et c’est donc cela qui a été dégradé par S&P; C’est ce qui la situation encore plus grave.

    Il est effarant de voir :
    1/ le public comme les institutionnels choqués et surpris de la baisse de notation des USA par S&P alors qu’il est de notoriété publique depuis des années pour ne pas dire des décennie que les USA vivent en permanence sur le dos des autres pays qui ne valent pas mieux en la matière.

    2/ Monsieur Obama aurait bien de se taire hier soir et de ne pas clouer au pilori S&P quand on sait le montant de la dette en question dont lui aussi bien que les deux parties américains n’ont guère à tirer gloriole!

    3/Le lamentable journaliste de FRANCE 5 dans l’émission consacrée au problème a l’air de s’imaginer que la décision a été prise par « deux ou trois jeunes » de l’agence; l’agence compte plus de 10000 collaborateurs et exerce son métier depuis 1860… On n’y fait pas du rating à la roulette mais en s’appuyant sur des données fournies par différents organismes statistiques. Elle possède par ailleurs une base de données financières qui fait référence sur le marché de l’analyse financière, comme celle de Moody’s par exemple et bien d’autres qui ont été précurseurs par rapport à celles européennes depuis là encore près d’un demi siècle.

    3/ Monsieur DESSERTINE a parfaitement analysé la situation, qui peut se résumer comme suit au plan mondial Europe incluse: Au lieu de passer leur temps à bavasser des heures durant sur des questions de procédures les dirigeant du globe feraient mieux d’agir et d’oublier un peu leurs préoccupations électorales. La France comme les USA donnent par leur politiciens de tous bords une lamentable exemple d’irresponsabilités devant des situations graves. ILS NE VEULENT PAS SE METTRE DANS LEUR PETIT CERVEAU ETRIQUE QUE TEL UN MENAGE, UNE ENTREPRISE OU UN ETAT NE PEUT DEPENSER PLUS QU’IL NE GAGNE. On n’a pas besoin de faire l’ENA, Sciences Po ou Polytechnique ou Harvard pour savoir cela. Ni les populations ni leurs gouvernants ne veulent se mettre dans le crâne que le mouvement perpétuel à la hausse n’a et n’existera jamais. La situation actuelle était dans les chiffres Français en 1996 mais personne ne voulait en tenir compte!

    1. Souvenez-vous que les cancres sont les premiers à douter de l’intégrité d’un professeur à l’école. Obama est à la tête de ce groupe de cancre face à Standard & Poors.

  3. Il y a des gens avec un « petit cerveau étriqué » qui ne sont pas en mesure de comprendre qu’un État n’ a pas, et ne doit pas avoir le même comportement qu’un ménage. Avez-vous déjà vu un état qui s’en va en vacances en Floride? De tout temps les états se sont endettés au-delà de leurs moyens, souvent pour faire la guerre, aujourd’hui pour construire des ponts ou des hôpitaux. « On n’a pas besoin de faire l’ENA, Sciences Po ou Polytechnique ou Harvard pour savoir cela ». En effet, les comportement macro-économiques d’un État sont d’une nature très différentes de celle des ménages, malgré la difficulté, compréhensible, d’effectuer une coupure épistémologique des deux niveaux d’action. C’est exactement comme essayer de comprendre la vie biologique en faisant appel à des outils physico-chimiques, ou le comportement social en utilisant la biologie. Sinon demandez au premier ministre britannique qui commence à comprendre, à la dure, que suivre l’idéologie du déficit zéro, comme le le lui ordonne les bonzes du Grand capital, conduit tout droit à la révolte sociale de ces exclus qui n’en n’ont rie à cirer des agences de notation ou du triple A. Bref, les « petits cerveaux étriqués » ne se trouvent pas toujours où les élites formées à « l’ENA, Sciences Po ou Polytechnique ou Harvard » voudraient le trouver.

    1. Un État doir avoir le même comportement qu’un ménage, c’est à dire économiser et investir, le devoir de l’État est surtout de générer de la richesse et non de la pauvreté comme il se fait actuellement aux États-Unis en maintenant les taux bas et en imprimant autant d’argent, en plus d’emprunter pour faire l’épicerie.

  4. investglobe :
    Un État doir avoir le même comportement qu’un ménage, c’est à dire économiser et investir, le devoir de l’État est surtout de générer de la richesse et non de la pauvreté comme il se fait actuellement aux États-Unis en maintenant les taux bas et en imprimant autant d’argent, en plus d’emprunter pour faire l’épicerie.

    Ce n’est pas le renchérissement des taux qui sera un facteur de croissance et encore moins d’accroissement du pouvoir d’achat d’un ménage.

    La hausse des taux est un frein dans la mesure où particuliers comme entreprises réfléchissent à deux fois avant d’investir et encore s’ils réfléchissent ce qui est à vérifier!

    Qui dit freins à l’investissement dit ralentissement de la production de nouveaux biens, ou au mieux maintient au niveau actuel et donc par voie de conséquence, arrêt des décisions d’embauches des entreprises donc chômage pour les nouveaux arrivants sur le marché de l’emploi. Croyez vous que vous matiendriez la décision d’acheter un appartement si du jour au lendemain, au moment de lever l’option d’achat, votre banquier vous annonçait qu’il double le taux de votre prêt immobilier?

    L’Etat doit en effet, comme une entreprise ou un ménage, gérer dépenses et investissements en tenant compte de sa capacité d’endettement, c’est à dire du ratio raisonnable du rapport Dettes contractées à court et long terme+ intérêts à payer/ ressources nettes des dépenses courantes et reconductibles.
    La France COMME les USA et bien d’autres pays, soit par mégalomanie, soit du fait du comportement des ménages irresponsables, soit pour des raisons purement électoralistes, fait tout le contraire.

    Exemples:

    1/ USA—–> intervention en IRAK: tout le monde sait que contrairement aux affirmations publiques, il ne s’agissait pas de faire passer le pays à la démocratie mais de contrer le risque de voir l’Irak adopter l’EURO comme monnaie de compte dans ses échanges pétroliers avec l’Europe ce qui enlevait aux USA une formidable emprise sur les relations commerciales internationales. La France en particulier et sauf erreur envisageait d’obtenir l’accord pour régler ses besoins pétroliers dans la monnaie unique ce qui nous mettait partiellement à l’abri des fluctuations du dollar à l’époque surévalué parce que justement déjà les USA étaient en situation de déficit catastrophique.

    2/ France—–> Quand pour un oui ou pour un non, un particulier appelle son médecin pour le moindre bobo, le moindre rhume et donc se fait rembourser par la sécurité sociale, il contribue à l’accroissement de son déficit.

    Qui comble trou? En partie le particulier par l’augmentation de ses cotisations ainsi que l’entreprise qui y participe ainsi que par l’augmentation des impôts; mais de toutes façons ces augmentations ne peuvent suffire à couvrir la totalité du déficit. Donc pour trouver les fonds l’Etat déjà endetté, doit emprunter pour assurer le reste du financement.

    3/ en France toujours—-> Sujet tabou  » l’immigration »!!! On ne veut pas se mettre dans la tête que lorsqu’un pays a officiellement 10% de chômeurs, ce qui masque en réalité environ 16% réels par les manipulations scandaleuses des statistiques par tous les gouvernements de gauche comme de droite, on aggrave le déficit car là encore les particuliers et entreprises par leurs cotisations ne paient qu’une partie des besoins de financement des indemnités versées.

    Mais ce qui est encore plus grave on mène par le refus d’une politique restrictive à l’entrée dans le pays, une véritable politique raciste.

    Il est en effet inadmissible de faire espérer à un immigrant qu’il trouvera un job chez nous alors que nous ne sommes même pas capables d’en fournir un à nos nationaux qui refusent de mettre la main dans le cambouis des emplois subalternes.

    Ainsi on considère comme normal que ce soit le maghrébin ou l’Africain immigrant qui s’occupe de nos ordures ménagères, car nous évidemment nous sommes des gens au niveau culturel tel que se serait nous abaisser que de prendre de pareils emplois, et préférons alors vivre au crochet d’un Etat que nous considérons comme étant l’éternelle vache à lait, vue notre mentalité d’assistés chroniques!

    4/—>En France dernier exemple et il y en aurait bien d’autres encore: Quand Mme Lagarde rallonge le délai de rétractation de la demande d’un prêt à la consommation, elle pense réduire le surendettement des ménages. Or elle se trompe !

    Si vous avez un tel besoin c’est souvent pour couvrir déjà une situation difficile, cessons de nous leurrer sur ce point.

    Alors étant quasiment au pied du mur, on ne va surement pas se rétracter si on a un banquier assez irresponsable pour accorder le crédit sans une étude réelle et approfondie de notre situation financière, justifiée par des pièces comptables fiables.

    Quand la plupart des grandes sociétés de distribution vous offrent des cartes de crédit renouvelable, vous envoient, comme par hasard, des propositions d’accroissement du plafond d’emprunts juste avant les vacances, voire l’augmentent avec cette mention en petits caractères mais en mettant en gros sur la lettre « MISE A JOUR DES DONNEES DE VOTRE COMPTE » et vous demandent de renvoyer le document signé, elles sont alors les premières à contribuer à notre surendettement en jouant sur notre faiblesse devant les offres alléchantes du magasin.

    Les 15% de remise supplémentaire aux détenteurs de la carte s’appellent en fin de compte augmentation par le biais d’un crédit à la consommation à 18 voire 25%.

    Or notre situation financière est déjà dégradée sinon nous paierions cash, et là encore soyons honnêtes nous ne mentionnons pas, lors de la signature du contrat en magasin en quelques minutes, les différents crédits que nous avons en cours! On peut alors utiliser tous les logiciels de la terre pour savoir si capacité de remboursement il y a, elle sera toujours bonne avec des données tronquées. Ajoutons à cela que l’organisme de financement à court terme est bien souvent une des sociétés du groupe de distribution, donc juge et partie.

    En un mot une législation contraignante et restrictive en matière d’utilisation de cartes de crédits révolving aurait due être mise en place et non des 1/4 de mesures comme celle citée plus haut; mais évidemment cela aurait un effet très négatif sur la capacité de réélection à son cher poste d’élue de ladite ministre! Ceci est valable encore une fois qu’il s’agisse de gouvernements de droite ou de gauche.

    Le pouvoir n’a pas d’odeur pour paraphraser Vespasien et ses toilettes!

    Cette situation vis à vis des cartes de crédits revolving est pire encore aux USA car toutes les cartes américaines ont cette caractéristique et donc le consommateur US en possède des dizaines à commencer par celle pour aller faire ses courses à son supermarché!

    En un mot ce sont les conjonctions de comportements irresponsables tant des citoyens que des gouvernants qui amènent à un taux d’endettement explosif et il y a interaction des comportements des uns sur les autres.

    Conclusion: un ETAT doit avoir un réflexe de GESTION DE BON PERE DE FAMILLE pour donner l’exemple au Citoyen et donc les ELUS doivent eux-même se comporter en bon père de famille dans leur vie privée pour aussi avoir se réflexe dans leur vie d’élu à tous les niveaux.

    Hélas ceci n’est qu’un vœux pieux car l’électeur préfère la tchatche électorale au vérités pas bonnes à entendre, l’élu a une soif de notoriété et de pouvoir illimitée et ne comportant aucun critère de solvabilité des promesses faites.

  5. Je rajouterai unc complément à mon commentaire précédent.
    Contrairement à ce que pensent souvent les économistes pour notre pays, ce n’est pas le renchérissement du crédit qui véritablement permettra de ralentir l’inflation. Là encore il y a un comportement pervers des entreprises et des citoyens.

    Pour ce qui est des citoyens en matière de commerce nous en avons eu une démonstration des plus éloquentes lors du passage à l’Euro, comportement qui je pense doit avoir été général dans toute la communauté Européenne mais c’est à vérifier.

    Souvenez vous du prix du petit noir à votre café le matin: Avant l’Euro (exemple car je ne me souviens pas du prix effectif) supposons qu’il était de 1 FRF. Comme par hasard le 1er jour du passage à l’euro il est passé à un euro!!!!!!! soit une inflation automatique de 6.56% puisque 1 Euro=6,55957 FRF taux de conversion officiel au 1/1/1999 !!!! Bravo les citoyens!!!! Cela ne veut pas dire évidemment que les prix dans leur ensemble ont provoqué une inflation globale pour le pays de ce montant. Tous les prix n’ayant pas été convertis ainsi le taux d’inflation final se trouve nettement moindre évidemment mais mine de rien un coup de pouce non négligeable fut ainsi provoqué par un comportement inadmissible de gens ayant soit eu l’envie de profiter de la bonne « occase », soit par simple paresse et inconscience!

    Mais il y a pire et les entreprises françaises ne veulent pas en convenir et passent leur temps à pleurer misère! J’ai démontré en 1996 lors de ma soutenance de doctorat de finances à Paris II que la marge commerciale des entreprises françaises tout secteurs économiques confondus étaient dans une fourchette de 45 à 55 % du chiffre d’affaires de ces entreprises sur la période de dix ans précédentes.

    Définition pour les non initiés: Marge Commerciale = (Chiffre d’Affaire HT- Couts fixes)/ Chiffre d’Affaires HT de l’entreprise.

    Dans les couts fixes on inclut, le cout des marchandises, les salaires, loyers et autres prestations que l’entreprise doit toujours payer pour fabriquer un produit. Elle est obligé d’en passer par là et que ce soit une société de service ou fabriquant un bien durable ou non elle ne peut pas y échapper.

    Si vous partez du producteur initial, mettons la société qui fabrique une bouteille de bière, elle va vendre cette bière à un grossiste et faire appel à un transporteur pour livrer la marchandise. Le transporteur va à son tour rajouter sa marge de 50 et quelques pour cent, le grossiste fera de même, et en fin de course le cafetier ou la société du supermarché du coin fera de même! les marges ne s’ajouteront pas mais se multiplierons les unes par les autres!!!!!! Votre canette qui à la source coutait quelques centimes d’euro verra son prix multiplier par plus de 3. en tablant sur une marge commerciale de 50%; ajoutez à cela le bénéfice justifié , les entreprises ne sont pas des sociétés de bienfaisance, et vous obtenez le prix payé sur le comptoir ou dans le magasin qui n’a plus aucun rapport avec la réalité du cout réel du produit.

    Tout le monde sait, les expériences en ce domaine ayant toute échouées dans le passé, que les systèmes de contrôle de prix ne marchent jamais. Par contre une meilleure transparence et une éducation du public dès le scolaire permettrait de peut-être obtenir un comportement plus responsable et moins égoïste puisque chacun s’en prend plein la gueule in fine.

    Si on ajoute à cette irresponsabilité une augmentation du cout du crédit, ne soyons pas naïfs au point de croire que l’entreprise ne va pas d’une façon ou d’une autre rajouter l’impact de cette augmentation sur le cout de fabrication de ses produits.

    Enfin et terminons là dessus, qui fera croire que l’entreprise au détail est perdante quand de mois en mois, période de soldes ou non, nos chers détaillants dans toutes les activités peuvent se permettre de nous faire des réductions allant jusqu’à 50% alors qu’elles n’ont pas le droit de vendre à perte!

    Ce comportement irresponsable a également indirectement sa part dans l’inflation et dans l’alourdissement du poids de la dette publique qu’on le veuille ou non. Donc cessons de toujours chercher un bouc émissaire à l’étranger pour nos propres maux, adoptons un comportement adulte du plus petit d’entre nous jusqu’à l’échelon le plus élevé et peut-être aurons nous quelque chance de ne pas dériver vers des situations à la grecque!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :