Montréal, le trou de beigne s’aggrandit pas à peu près.


On savait que les périphéries de Montréal s’étaient aggrandies mais on ignorait l’ampleur de l’exode de Montréal.

Une étude pousse donc davantage ma vision d’un important marché immobilier à la déroute à Montréal.

Voici les détails de la nouvelle étude dans l’article de Claude Picher de La Presse ici.

 


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s