Rare earth, pendant que la Chine nationalise, la droite américaine veut plus de place au secteur privé


C’est connu les américains en ont ras le bol de la nationalisation de Freddie Mac, Fannie Mae, jadis GM.

Cela a coûté le contrôle de la chambre des représentants aux Démocrates du président Barack Obama.

Pour le ‘rare earth’, la Chine a annoncé la semaine dernière la nationalisation de plusieurs intervenants du secteur.  Pendant ce temps aux États-Unis ont s’oppose à la nationalisation de quoi que ce soit.

Bien bon sens, j’espère que les Chinois vont en réveiller plusieurs.

Quand c’est essentiel, on nationalise et l’État prend le contrôle et s’assure de faire prospérer un secteur.

Au Québec le gouvernement l’a fait avec l’électricité il y a de ça près de 50 ans.  Quel succès !

Pourquoi maintenant ne nationalisons pas l’eau, le gaz de schiste et même le pétrole  ?

En nationalisant les industries du rare earth, la Chine s’est assuré de contrôler tout le secteur, qu’elle domine mondialement et ferme ainsi la porte à toute tentative d’OPA sur les sociétés chinoises de rare earth par des sociétés étrangères.

Bravo !

Advertisements

2 réflexions sur “Rare earth, pendant que la Chine nationalise, la droite américaine veut plus de place au secteur privé

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s