Seulement 5% des gestionnaires de fonds possèdent de l’or


Wow… je suis tombé sur le cul récemment en apprenant que seulement 5% des gestionnaires de fonds possèdent de l’or dans leurs actifs.

Imaginez.  De 2000 à 2010, le prix de l’once d’or a été multiplié par cinq alors que seulement 5% des gestionnaires de fonds possédaient de l’or.

Maintenant compte tenue de l’économie américaine qui continuera à se détériorer (sans compter de lourds déficits et la continuation de l’endettement), imaginez que d’ici 2020, ce serait 15% des gestionnaires de fonds qui possèderaient de l’or dans leurs actifs.

Avec un tel raisonnemnet, peut-on penser qu’à un prix de $1350, l’once d’or pourrait passer facilement à $20 000.

Oui tout à fait on peut donc croire que le prix de la plupart des actions de compagnies productrices d’or s’accroîtront dans des proportions conservatrices de 6 à 10 fois leurs prix actuels.

Si par exemple Semafo qui a produit 261 000 onces d’or en 2010, maintient cette production, avez-vous un idée de son chiffres d’affaires si le prix de l’or atteind $20 000 l’once.  Je vais vous faire le calcul, 5,2 milliards.

Trop de gens que je rencontre prenne à la légère la situation économique américaine.  Ils me disent pessimiste.  Comment ne pas l’être quand on constate les chiffres et les prévisions.  Je les rappelle, aucun retour au surplus budgétaire n’est prévu d’ici 2020 et durant cette même période et il est prévu que leur dette doublera.  Imaginez si à titre individuel, vous prévoyez ne faire aucun surplus d’argents d’ici 2020 et que votre endettement doublait.  Nul besoin de vous dire que votre situation économique se détériorerait.

Si les prévisions américaines étaient plus roses, je ne serais pas si bullish sur l’or mais là malheureusement, la situation américaine ne fera que se détériorer d’ici 2020.

De quoi paniquer non ?  À moins qu’en 2020 il y est 600 millions d’américains, je ne vois pas en quoi leur endettement publique par citoyenva s’améliorer.  Et en passant, aux petits comiques qui croient que le Canada est en meilleure situation, dites-vous que c’est la même chose.  Le gouvernement fédéral s’endette à vitesse grand V et fait croire aux gens qu’ils s’enrichissent avec leur maison alors que ce n’est maintenu à un certains niveau artificiellement en maintenant les taux d’intérêts bas.  Alors que les taux sont bas, les canadiens continuent de s’endetter, ce qui détériore leur pouvoir d’achat et qui bien sûr fait galoper l’inflation sans toutefois faire augmenter les salaires dans la même proportion.

Puis là je ne vous parle pas de gestionnaires publics complètement déconnectés comme Jean Charest et Régis Labeaume, qui vont dilapider 400 millions d’argent publique dans un nouvel amphithéâtre à Québec.

Pour revenir à l’or, hier je lisais un article (lisez le ici) avec des prévisions très conservatrices dont l’auteur, Geoff Candy, prédisait un prix de l’once d’or à $8 000 d’ici 2015.  C’est dans quatre ans ça chers lecteurs.

Est-ce qu’il y en a encore qui croit que l’or est actuellement dans une bulle?  Si oui vous n’avez encore rien compris et continuez de croire que l’or est surévaluée et vous manquerez le bateau comme Ian Scullion qui dans une entrevue à La Presse mentionne ceci

Quel placement évitez-vous à tout prix?

J’évite tous les actifs qui ont été en forte demande depuis deux ans: les matières premières, les métaux précieux, l’immobilier à Hong Kong. Moi, j’achète des actifs financiers qui procurent des revenus d’exploitation. La spéculation, je ne touche pas à ça. Acheter des matières premières qui viennent de tripler? Acheter de l’or quand le prix vient d’être multiplié par quatre? Il n’y a rien de rationnel derrière ça. Je n’investirais pas là-dedans.a

Si j’avais des fonds gérés par Scullion, après cette lecture je les vendrais sur le champs. Qu’importe les rendements qu’il a pu obtenir avec ses fonds, pour moi il demeure un mauvais gestionnaire du fait qu’il écarte du revers de la main l’or et ce avec des arguments loufoques.  Dire qu’il n’investirait pas dans l’or parce que le prix vient d’être multiplié par quatre est aussi loufoque comme raisonnement que de dire qu’un bébé de huit mois qui a grandi de cinq pouces en  sept mois, ne grandira plus.

À ceux qui trouvent que présentement le prix de l’or est dispendieux, alors investissez dans l’once d’argent, qui devrait croître dans les mêmes proportions que l’once d’or d’ici 2020.


5 réflexions sur “Seulement 5% des gestionnaires de fonds possèdent de l’or

  1. « Alors que les taux sont bas, les canadiens continuent de s’endetter, ce qui détériore leur pouvoir d’achat et qui bien sûr fait galoper l’inflation sans toutefois faire augmenter les salaires dans la même proportion. »

    Là encore, le seul moteur de l’inflation est l’endettement privé. La monnaie empruntée aujourd’hui sera remboursée demain, avec les intérêts, aussi dérisoires soient-ils. Pour tenter de compenser l’effondrement prochain du crédit privé, les dettes vont croitre jusqu’à 200% du PIB, parallèlement aux mesures d’austérité budgétaire (c’est ça qui est drôle). L’Occident suit la voie du Japon en croyant tout faire pour l’éviter.

  2. Ce que j’ai trouvé comique dans cet entrevue c’est que le gars dit :

    « L’inflation s’introduit dans tous les produits de consommation. »
    MERCI LES ETF!

    « Je pense que les gens sous-estiment les problèmes qu’on va avoir à cause de l’endettement massif de plusieurs pays occidentaux. Les gouvernements ne peuvent pas continuer d’imprimer de l’argent pour stimuler l’économie. »

    Mais il n’est pas bullish sur l’or? Contradiction?

    1. Toute une contradiction ! Mais en passant, les ETF n’ont rien à voir avec la hausse des prix.
      En fait oui, juste du fait que l’investisseur qui voulait pas acheter de sucre peut maintenant le faire via un ETF.
      C’est plus pratique que de transiger sur des contrats à terme ou d’acheter des sacs de 2kg 🙂

  3. Les grosses banques et les fonds qui spéculent sur les « commodities » via les ETF augmentent « artificiellement » la demande en inondant le marché de leur cash.

    C’est la même chose dans l’immobilier on laisse des gens très riches possèder des dizaines, voir même des centaines de propriété. Résultat : prix des habitations impossible!(pourtant elles sont vides)

    Même chose avec les ETF ont laisse la grosse argent faire monter le prix artificiellement des denrées alimentaires et autres biens de base. Je crois que c’est justement cette dernière gimmick qui va faire crasher le système.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s