Selon certains spécialistes en analyste technique, un Hindenburg Omen se confirmerait sur le Dow Jones


Quelques spécialistes en analyste technique président un crash du marché boursier américain car lorsqu’ils analysent le graphique du Dow il voit un Hindernburg Omen se dessiner.

Qu’on soit technique ou pas une chose est certaine: le marché monte beaucoup trop pour la lenteur de la reprise américaine.

À mon avis le Dow Jones pourrait se replier sous les 10 000 points.

Prudence en bourse, sélectionnez vos secteurs comme il faut.


15 réflexions sur “Selon certains spécialistes en analyste technique, un Hindenburg Omen se confirmerait sur le Dow Jones

    1. Vous savez que Bombardier livre des avions n’est pas nouveau c’est la destinée de la moitié de l’entreprise.

      Mais qu’ils ne vendent pas ou presque pas de C-Series après avoir fait de nombreux show, ça commence à être drôlement dangereux et les actionnaires vont le payer cher tantôt.

      Dois-je vous rappeler aussi que la grande parties des dépenses de Bombardier s’effectue en dollar canadiens et que leurs revenus se situe en dollars américains.

      Bombardier doit constamment user de programmes de couvertures de devises pour contrer la force du dollar canadien.

      De plus, une entreprise qui a besoin d’autant de subventions et de crédit d’impôt me fait peur. Le gouvernement n’est pas une banque à pitons et tôt ou tard il va couper les vivres.

      Mais à la base, le gros problème est que Bombardier ne vend pas de C-Series.

      Ils ont beau faire des wagons de métro ou des avions, il en demeure moins que bascule des pertes au profit peut se faire plus rapidement qu’une pièce de dix cents tourne.
      Au dernier trimestre des profits d’à peine 141 millions sur des ventes de 3,6 milliards.

      Pendant ce temps le compétiteur de Bombardier, Embraer, engrange une plus grande marge de profits sans compter que les prochaines années s’annoncent très féroce en compétition pour Bombardier alors que Mitsubhishi, Airbus et Boeing veulent venir jouer dans les platebande de l’avionneur canadien.

      Comme la majorité des québécois, les actionnaires se fient trop au publireportage que les journalistes de La Presse font de Bombardier dans leurs pages économiques.

      Malheureusement la réalité est que Bombardier va tomber au combat si elle ne change pas son modèle d’affaires. Traîner une dette de 4,8 milliards va devenir un boulet incroyable si les dirigeants ne se réveillent pas à temps.

      Ça fait des lunes que je le crie à qui veut bien l’entendre, pour le bien des actionnaires Bombardier doit se scinder en deux entités distinctes en bourse et aussi cotée ses actions à une bourse importante soit Londres ou New York.

      Évidemment un action à 6,45$ n’impressionne ni la bourse de Londres ni celle de New York.

      Pendant ce temps Embrarer a bien réussi sont entrée en bourse au NYSE.

      Tant mieux pour les actionnaires qui ont fait de l’argent avec Bombardier de 4 à 5$ ou de 5$ à 6,45$. Mais je connais encore du monde qui ont acheté du Bombardier à 14$, 15$, 19$ et qui espère une remontée… d’après moi les journalistes de La Presse font parti de ces gens là tellement que leurs articles ressemblent trop souvent à des infopub sur le géant à être déchu.

      En bourse le rendement de l’action de Bombardier est réellement désolant.
      Sur 10 ans -71,05%

      Moi je pense que c’est clair qu’il y a tellement plus d’actions à s’intéresser au Canada que celle de Bombardier.
      Allez du côté aurifère, vous y verrez encore de belles opportunités d’achats.

      Avez-vous regardez le rendement des aurifères à capitalisation boursière supérieure à 1 milliards sur 10 ans ?

      L’avion a prendre était en or pas fabriqué par Bombardier 🙂

      M’a vous faire une petite prédiction. Prenez le titre aurifère de votre choix qui a une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard et sur une période de 10 ans, comparer le au rendement de l’action de Bombardier.

      Pour ma part, je ne suis pas certain qu’en 2021 l’action de Bombardier sera encore côté en bourse, si elle l’est, elle sera dans les penny stock, à moins que Bombardier se lance dans l’exploitation pétrolière ou aurifère.
      Alors que l’action de votre aurifère préféré sera à un prix se rapprochant de la lune.

  1. L’analyse technique c’est presque bon a rien. Tant qu’a moi ça s’appelle du gros bon sens. Après un sell-off ça se stabilise toujours après, etc..

  2. M Beliard…Je vous comprend surtout de plus que sa réponse est truffé d’erreur et de manque de connaissance dans cette industrie, veuillez consulté AINONLINE http://www.ainonline.com/ pour clarifier les fausses croyances véhiculer par certains journaliste et autres média… pour le CSeries, pour l’instant il a plus de vente lors du lancement officiel de airbus A318, A319 et du 737 (encore vrai pour 3 mois)qui sont les concurrent direct du CSeries et nonnnnnnnnnnn le A320 dont la capacité debute selon la configuration a 180 personnes et répete pour la xieme fois moi je prete n’importe quand a une entreprise qui a 10% de dettes versus le montant totale des contrats signés, d’ailleurs la plusparts des maisons de cotations ont augmentés le cours cible de Bombardier d’un ans le 18 fevrier dernier car les ventes en 2010 s’éleve a 204 appareils contrairement a 11 pendant la pire année de la recession en 2009

    Et je répete encore pour la millieme fois car c’est vrai que les québecois dans notre culture, nous avons beaucoup de probleme avec les subventions et un esprit tres étroit sur ca mais aucune compagnie dans le transport ferroviaire ou aérienne et même les bateaux ne recoit pas de subventions de leurs pays et meme dans certain cas plusieurs pays donnes des subventions pour un projet commun ( A380 ) par exemple… M Beliard… j’ai investis dans Bombardier il y a qlqs mois a 4.30 l’action..j’ai investis également dans Textron, Embraeer en pleine crisse de recession… Je ne dis pas qu’il n’y a pas de risque avec le Cseries…mais si vous liser l’historique des nouvelles a propos de ce secteur, Airbus a drôlement changer son fusil d’épaule…Airbus a fait un mechante gaffe avec son A320 NEO car les commandes en cours sur le A320 ne cesse d’etre repousser, normal que feriez vous si vous saviez qu’ils vont sortir un model moins cher a opérer. Boeing a pris la meilleur descision de refaire son mémorable 737 de A a Z, cela veux dire avec une fusselage des temps modernes avec du composite, titanium etc etc comme le CSeries, pas des moteurs de derniere technologie sur une carcasse lourde comme un tank…fini les années 1980!!! mais pour Boeing il sera lancer en 2020 ou plus… maintenant a vous de voir…en passant je ne travaille pas du tout pour Bombardier mais j’ai beaucoup d’années d’expériences dans ce domaine en Europe, ici et aux Etats-Unis

    ah oui Embraeer rivalise Bombardier seulement dans les CRJ… Bombardier n’est pas au NYSE due aux actions de type A multi vote… si Bombardier n’aurait pas de Action de Type A…Bombardier fait longtemps qu’il aurait été acheté par les Américains. et mettons que suite a notre histoire avec le légendaire Arrow, je suis bien content que ca reste ici

    1. Pauvre monsieur Rozon il vous manque aussi des connaissances au niveau boursier. C’est donc plate d’attaquer les autres mais d’être incapable de se regarder dans le miroir.

      Aucun actionnaire étrangé ne peut détenir plus de 30% des actions d’une société du secteur du transport canadien.

      Pas étonnant que Bombardier, CAE, Air Canada, Westjet demeure propriété canadienne et largement subventionné.

      C’est notre protectionnisme canadien qui oblige cela.

      On observe la même chose au niveau des télécommunications. C’est pour ça que Bell, Rogers et Telus ont une certaine souveraineté envers les entreprises américaines de télécommunications tout en se cachant confortablement derrière le CRTC qui protège bien son marché.

      Mon cher monsieur Rozon, Bombardier, n’a pas d’avenir sans se scinder en deux entités distinctes. Actuellement les actionnaires perdent à cause du secteur aéronautique qui se meure chez Bombardier.
      Pendant que Bombardier fabrique des trains pour à peu près partout dans le monde, le secteur aéronautique plafonne sans compter l’échec de la C-Series.

      Faudrait que quelqu’un réveil les dirigeants de Bombardier avant qu’il soit trop tard car il semble que certains actionnaire, comme vous, dormez tout autant.

  3. incroyable!!! je préfère etre un pauvre M. Rozon que d’écrire des futilités, en passant faites vos recherches avec mon Nom Rozon et l’industrie de l’aeronautique! …comme vous le dites si bien la pauvre étroitesse d’esprit fera déraillé le Quebec! et allez voir le protectionnisme des russes comparer a nous les canadiens et le protectionnisme des américains dans le dossiers des ravitailleurs de l’armée de l’air …vous verrez que nous sommes de la pacotiles d’un pays de 34 millions de personnes

    1. Alors soyez vous même et piquez du nez vos actions de Bombardier alors qu’il y a tant d’opportunités meilleurs que des actions qui sont encore très loin de leur sommet de 22,96$ et qui n’y retournera jamais.

      Pauvre monsieur Rozon.

  4. l’action de Bombardier a splitter 7 fois, l’action de Textron a passé de 65 a 8 $ etc etc…c’est ca l’industrie aeronautique! parmis les plus grandes entreprises au canada, la seul qui est dans le domaine manufacturier c’est Bombardier, tout les autres sont dans le domaine du service, alors petit visonnaire soit t’il facile d’extrapoler la-dessus

    1. quand une action passe de 22$ à 6$ ça s’appelle une droppe issue de la mauvaise gestion.

      Mon cher jovialiste de l’industrie aéronautique canadienne, votre vision est très petite.

      Vous oubliez dans les grandes entreprises canadiennes, GM, Ford… des manufacturiers.

      Ha mais bien sûr vous énumérez que ce qui fait votre bonheur.

      Continuer avec votre Bombardier, je vais y aller de mon côté avec des actions d’or. Bombardier, j’embarque pas dutout.

      Si seulement ils avaient encore les produits récréatifs, ça serait une autre chose. Mais non, la famille a préféré retirer ce joyaux de l’entreprise. Quel gâchit !

  5. évidemment si vos commentaires n’était pas erronné je n’aurais rien a defendre..évidemment ce palmares comprend nombre d’employés et d’autre critere, des que je retrouve le site je vous l’envoie…et ce n’est pas que je suis jovialiste c’est que ca fait pres de 30 ans que je suis dans ce secteur, aujourd’hui je suis consultant pour une agence de transport pour IATA et j’ai vendus une PME dans cette meme industrie

    Bombardier a vendus le recreatif pour le proteger justement des investissement risque de l’aeronautique en 2001 et egalement reprendre du cash flow pour l’entreprise suite au masacre de l’industrie du court courrier qui coincide avec les tours de world trade center, la famille Bombardier, Jeanninne bombardier, claire Bombardier et le frere dont j’ai oublié le nom on fait de la pression aupres du CA de Bombardier inc…mais c’est vrai pour vous les dirigeant d’une firme de 50000 employés sont tres ignorant…vous aurez fait mieux

    ah oui la meilleur d’autres statistiques sont sortie hier Bombardier est encore chef de file dans le business aircraft…belle fierté quebecoise…désolé fierté est en voie de disparition ici…allons travaillez en Alberta

    1. Monsieur Rozon… mes commentaires ne sont pas erronés. Le graphique de 10 ans du comportement de l’action de Bombardier me prouve que j’ai raison.

  6. ohhh que si vous faites erreur comme beaucoup de journaliste qui mélanges les marchés versus les types d’appareils, exemple nous ne comparons pas Airbus et Bombardier, Airbus et Boeing sont les dominants de leurs marchés, parcontre on va comparer dans les types d’appareils business aircraft Bombardier avec Gulfstream et Falcon, les avions régionaux, Bombardier avec Embraeer ou Sukhoi ou meme Airbus mais juste le A318 et A319… si vour regardez par exemple les graphiques depuis 2001 pour les avions regionaux c’est la dégringolage, normale aussi car Bombardier a inondé le monde avec ses modeles, Embraeer a développer leurs ERJ apres les CRJ, plus beau design, technologie rescente meilleur confort…parcontre ils ont négligé la qualité des pieces et du stress sur le fuselage, donc d’ici 3 ans environ l’age moyen des avions vendu par Embraeer aura pres de 10 ans, ils ont des déjà des problemes qui resorte de facon prematurer selon le cylce de temps d’heures de vol, Embraeer va vivre ce que Bombardier vie mais de facon amplifier, le poids …la lourdeur du services apres vente qui va leurs couter la total, donc si vous avec des actions de Embraeer commencer a les vendre d’ici 3 ans

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s