Un 3e Couche-Tard tente de se syndiquer


Je lisais tantôt à la chaîne de nouvelles en continue qu’un 3e établissement de la chaîne de dépanneurs Couche-Tard tentait de se syndiquer.

Pouvez-vous m’expliquer en toute logique qu’elle est la folie de vouloir syndiquer les travailleurs d’un dépanneur ?

N’est-ce pas de pousser à l’extrême l’option gauchiste d’une entité démocratique ?

Non mais pensez-y, syndiquer les employés d’un dépanneur.

Sincèrement, ne faut-il pas avoir du temps à perdre et montrer que les syndicats sont rendus bas dans une société qui a besoin tellement de propriser davantage de choses que de syndiquer les employés d’un dépanneur.

Plusieurs fois par semaine je passe devant les édifice de la CSN et de la FTQ à Montréal et je ne réussirai jamais à comprendre si ces entités servent davantage leurs membres que leurs employés et dirigeants.

Advertisements

Une réflexion sur “Un 3e Couche-Tard tente de se syndiquer

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s