L’or à $30 000 l’once


Récemment une personne m’a dit que le prix de l’once d’or pourrait atteindre $30 000 (lire 30 000 dollars américains) l’once d’ici 10 ans et peut-être même la lune.

Je vais taire le nom de cette personne, de peur qu’elle se fasse assaillir de toute part, je ne dirai son nom que si le prix de l’once d’or atteint ce prix.

Mais sa théorie se tient je vous l’explique ici en quelques points.

Tout d’abord revenons à l’an 2001.

Le prix de l’once d’or est aux alentours de $280 (dollars américains).

En 2011, le prix de cette même once est à $1440 pour un rendement de 414% en 10 ans.

Le tout dans un contexte où l’inflation américaine était sous contrôle et que moins de 5% des investisseurs institutionnels avaient de l’or dans leur portefeuille.

Dans le contexte où les États-Unis impriment littéralement de l’argent pour racheter de leurs dettes et augmenter ainsi leur masse monétaire à des niveaux sans pareil, on peut croire que le pays de l’Uncle Sam va passer en mode inflation.

Durant une période grandement inflationniste, soit de 1978 à 1980, le prix de l’or a presque quintuplé (environ 4,6 fois). Oui en moins de deux ans, le prix de l’or c’est emballé.

Donc partant aujourd’hui du $1440 l’once, on se retrouvrait avec un prix de l’once d’or à $6624 en 2014.

Toujours avec les méthodes impressionnistes de Ben Bernanke, on peut s’attendre à ce que la monnaie américaine perdre jusqu’à 90% de sa valeur d’ici les 10 prochaines années.  Nous voilà donc avec un prix de l’once d’or qui s’approche maintenant des  $12 916 et davantage.

Finalement si de l’an 2001 à 2011 seulement que 5% des gestionnaires de fonds mutuels se sont intéressés à l’or… Imaginez si ce pourcentage augmentait à 15% (chiffre très conservateur ici).  Parce que si 5% des gestionnaire ont contribué à un rendement de l’once d’or de 414% en 10 ans, on peut croire que s’il y en avait eu trois fois plus, que le rendement serait trois fois supérieurs.

On peut ajouter à cela la demande aurifère de le Chine et de l’Inde.  2,4 milliards de consommateurs potentiels, huit fois la taille des États-Unis.

Vous comprenez maintenant pourquoi les $30 000 ou même la lune pour le prix de l’once d’or.

On sait tous que le gouvernement américain ment à ces citoyens sur les chiffres de l’emploi, de l’endettement et les statistiques d’inflation.

John Williams le sait, mois après mois il nous présente les statistiques réels.

Ces menteries ne pourront pas durer advitam eternam.  Le peuple américain moyen vit au-dessus de ses moyens. Tôt ou tard les menteries du gouvernement américain vont rattraper ces citoyens.  Ce jour là, ce qui se passe comme révolution en Afrique du Nord, ce sera de la petite bière à comparer à ce qui se passera aux États-Unis.

Mais actuellement, l’américain moyen joue à l’autruche en se croyant encore le policier de la planète et il croit encore aux chances de son pays de relancer son économie.

Pendant ce temps il continue d’acheter des Camaro, de croire que l’immobilier est un bon investissement et que tout va bien aux États-Unis à comparer à ce qui se passe en Afrique du Nord.

Pauvres américains.

D’avance je les remercie d’être aussi croyants au Ben Bernanke de ce monde (je n’ai pas écrit CONS, je me suis retenu) car je vais m’enrichir sur leur dos en investissant massivement dans l’or et l’argent.

Vous comprenez comme moi maintenant que la théorie de l’or à $30 000 ça se tient.

Pour ma part j’y vais davantage avec une once d’or à $8 000 d’ici 2020.  J’ai déjà fait état de cette prédiction dans ce blogue.

 

 


16 réflexions sur “L’or à $30 000 l’once

  1. ‘On sait tous que le gouvernement américain ment à ses citoyens…..’
    Donc tu admets qu’il y a un genre de conspiration ?

    1. Si tu veux appeler ça conspiration appelle ça comme ça. Moi je dis que le gouvernement américain met ses lunettes roses chaque fois qu’il publie des statistiques sur l’emploi, l’inflation et la dette du pays.

      1. Ben moi je n’ai pas peur de dire que ce sont tous des menteurs et des conspirationnistes et pas seulement pour l’or ou le pétrole, regardez fukushima, au canada aucun rapport sur les retombées radioactives et pourtant il y en a puisque les français et les allemands ont publiés des chiffres alarmants pour l’amérique du nord, autre exemple survenu le 16/03/2011 à pickering, province de L’Onatario.

        Ontario Power Generation has notified Canada’s federal nuclear regulator about the release of 73,000 litres of demineralized water at the Pickering A nuclear generating station. The leak occurred at 11 : 30 p.m. ET on Monday and was caused by a pump seal failure.

        L’ont t-il passé en boucle comme quand ils veulent faire peur au peuple avec le h1n1, non, je suis certain que presque personne n’en a entendu parlé au canada, alors moi je dis que nous vivons dans un monde de menteurs.
        J’espère pour toi que l’or ira à 30k l’once, ca parait énorme dit comme cela mais peut-être pas plus que nortel, bre-x, eron ou les subprimes.

      2. Voyons Simon vous craignez je ne sais quoi ou êtes affecté de je ne sais quel syndrome mais comparé l’or à Nortel, Bre-X ou Enron c’est de la pure folie.

        L’or n’est pas victime des menteurs ou conspirateurs. Elle est la valeur refuge des investisseurs avertis.

  2. L’or à 30,000$ me donne des sueurs froides et il devrait effrayer quiconque qui s’arrête et y pense aux conséquences. Ou plutôt ce que ça va représenter comme situation.

    Mon point de vue ne nie pas la possibilité que l’or atteigne les 30,000$ quoi que j’en doute beaucoup, mais plutôt qu’elle sera la situation économique qui prévaudra à un tel moment. Ça signifie que les monnaies que l’on connaît auront disparues de la scène économique. Pour en arriver là ça signifie que le monde économique que nous connaissons actuellement aura disparu et fera place à une économie beaucoup plus locale.

    En fait ce sera un retour en arrière de 150 ans, soit à l’ère d’avant l’énergie fossile bon marché. Et avant, la planète devra passer à travers une famine mondiale qui éliminera plus de la moitié de la population mondiale. L’autre moitié sera très amoché car elle aura passé à travers de terribles guerres pour assurer la survit de l’un sur l’autre plus faible.

    Vous me penser pessimiste mais pas du tout, je suis plutôt réaliste. Si vous n’êtes pas de mon avis, alors dites moi comment on va arriver à l’or à 30,000$ et dans un monde sans énergie fossile bon marché qui lui va arriver, celle là n’est pas une théorie.

    1. Marcel, bien sûr que vous êtes pessimiste, en premier lieu de ne pas croire à l’or à $30 000 l’once.

      Je fais attention de mettre le $ devant le montant pour montrer que c’est en dollars américain.

      Que vaudront $30 000 américain en 2020 ?

      D’après moi environ $1400 en dollar d’aujourd’hui.

      Il est évident que l’économie américaine n’ira pas en s’améliorant d’ici 2020. Même le Bureau of Credit des États-Unis ne prévoit aucun retour aux surplus budgétaires pour le gouvernement américain et pire encore que la dette américaine doublera pour la même occasion.

      Comme on sait que les prédictions gouvernementales se trompent toujours de façon pessimiste, le tableau pourraît être déficits records par dessus déficit records et une dette américaine qui durant la même période triplerait.

      En 2000 quand l’Euro a vu le jour l’or s’est mise à monter en même temps. Les investisseurs ne croyaient pas en cette monnaie pendant que le dollar américain faiblissait.

      En 2011, l’Euro se fait varloper pas à peu près avec les problèmes de la Grèce et du Portugal sans compter les situations précaires de l’Espagne et de l’Italie.

      Ajouter à cela que dans plusieurs pays de la planète dont le Canada que l’immobilier est dans une bulle sur le point d’éclater et vous avez tous les ingrédients pour une once d’or à $30 000.

      Revenir en arrière de 150 ans. Je ne crois pas.

      Tout gouvernement qui tente de contrer une récession se plante. L’histoire le prouve. Illusoirement ils semblent réussir à la contrer, au niveau du bilan cela pèse lourd dans la colonne des dettes et de l’inflation.

      Les récessions sont nécessaires au système capitaliste. Elles font mal mais elles sont nécessaires et la plupart des gouvernements ne laisse pas les récessions faire leur effet. C’est à dire d’épurer l’excédent du gras du système devenu trop disproportionné.

      Si les américains avaient laisser faire le chemin à la récession, GM serait morte et enterrée.

      Le problème est qu’à force de ne pas laisser les récessions faire leur oeuvre, les gouvernements ainsi que les citoyens n’apprennent pas l’essentiel. C’est à dire économiser et investir aux bons endroits.

      Est-ce que d’investir dans GM pour les gouvernements canadien et américain ont été une bonne chose ?

      Absolument pas !

      GM n’a jamais autant vendu de grosses voitures alors que la condition pour que le gouvernement américain la sauve était de produire la Volt.

      La Volt est un flop monumental au niveau des ventes.

      Est-ce que le gouvernement canadien aurait dû injecter 200 milliards dans la SCHL pour aider les banques canadiennes avec leurs hypothèques à risque ?

      Non !

      Des banques auraient dû souffrir et comprendre que le système capitalisme canadien n’est pas de nationaliser les risques et privatiser les profits.

      Hélas le gouvernement canadien a vu cela d’un autre oeil.

      Résultat, à peine sorti de la récession, le Canada voit son parc immobilier croître en valeur alors que la majorité des propriétaires canadiens n’achèteraient pas leurs propriétés au prix actuel.

      On devine la suite et elle est inévitable. Une récession encore plus profonde.

      Tentez de réduire les effets d’une récession et une seconde encore plus néfaste naîtra.

      Il faut laisser la récession faire son oeuvre. Ça fait mal certes, mais agir en irresponsable fait encore plus mal.

      1. Effectivement que vaudrons 30k US en 2020 mais si le dollars US ne vaut plus un clou qu’en sera t-il des autres monnaies et qu’en sera t-il de la valeur de l’or par rapport aux autres monnaies ? c’est bien beau une once à 30k US dans un marché en ruine mais si cette once ne vaut pas plus que maintenant en pouvoir d’achat quand j’irais (en 2020) magasiner en chine qu’est-ce-que j’ai gagné ?
        (Si les américains avaient laissé faire GM serait mort…)
        OK mais avouons que c’est ce même système ‘capitaliste’ qui a dit en quelques sortes: soit vous nous aidé soit on krach tout le marché….. laisser faire le libéralisme économiste c’est bien beau en théorie mais en pratique quand cela arrive tout le monde chie dans sa culotte personne n’osent plus appliquer les règles du capitaliste !!!

  3. 30 000 et pourquoi pas 40000$ tant qua y etre, franchement, tout a fait d’accord avec Marcel, sans parlé qu’il y aura des guerres civiles avant d’atteindre 10 000$ l’onze, ca ne vaudra plus la peine d’aller acheté ses tomates a l’épicerie, le régime de peur est partout, ca me fait tellement rire, il y a quand meme 90% des américains qui travailles, oui les américains cache beaucoup de vérités mais vous croyez que la Chine et Les Russe ne le font pas !!! Yoku en Chine qui est l’équivalent de Youtube grime en force…bennn oui!!! Vous croyez que vous pouvez mettre n’importe quel vidéo sur Yoku! essayer et vous verrez et le prix de l’action passe de 20 a 50$,wow fantastique cette performance donc l’or c’est comme Bre-x ou enron, ce n’est pas la premiere fois dans l’histoires des américains qu’ils impriment l’argents, les américains sont loins d’etre taxer comme nous et c’est la encore aujourd’hui qu’il y a le plus de milliardaires, il y a des bulles partout mais sauf dans l’or ca c’est la vérité

    1. C’est vrai Marc que les américains ont déjà imprimé mais jamais avec autant de dettes.

      Non malheureusement vous faites erreur, ce ne sont pas 90% des américains en âge de travailler qui le font. Tout au plus 77%. Lisez les vrais statistiques de John Williams.

      Oui les américains ne sont pas ou peu taxés… actuellement. Comment pensez-vous que la Californie, le Michigan et l’Illinois réussiront à boucler la boucle, eux qui sont en faillite technique ? Certainement pas en imprimant du fric, ils en ont pas la capacité. Mais assurément en taxant ou en pelletant différentes dépenses dans la cours des municipalités qui eux taxeront davantage les propriétaires.

      Soyez pas inquiet, l’américain moyen a l’épée de Damoclès de la taxe qui lui pend au-dessus de la tête.

      Une guerre civile avant d’atteindre les $10 000 l’once ?
      Attention vous risquez d’être surpris si aucune guerre n’éclate même avec un once d’or à $12 000.

      Je suis content que vous ne croyez pas au scénario de l’or à $30 000. Parcontre en n’y croyant pas cela m’amène directement au constat que vous ne comprenez pas la situation économique qui sévit actuellement aux États-Unis.

      J’ai déjà parlé de la masse monétaire américaine qui a augmenté en flèche depuis 2008. Je en sais pas si vous connaissez les conséquences d’augmenter autant sa masse monétaire mais dites vous que ça commence par ‘hyper’ et ça fini par ‘flation’…

      Dans ce cas-ci malheureusement il y a une donne qui va échappé à l’hyperinflation. Le salaire des américains de la classe moyenne. Celui-ci stagnera pendant que les denrées alimentaires et les prix des matières premières exploseront.

      Pourquoi ?

      Parce que les États-Unis, bien qu’encore techniquement la première économie au monde, n’est plus celle qui drive les prix mais plutôt le BRIC.

      Alors que feront les américains avec un baril de pétrole à $300, une dette doublée, une écnomie stagnante et un déficit budgétaire record ?
      Ils auront alors deux choix. Imprimer de l’argent encore plus ou bien commencer à taxer leurs citoyens.

      S’ils continuent à imprimer autant d’argent les grandes agences de crédit du monde vont les décoter. C’est la dernière chose que leurs prêteurs veulent qui arrivent.

      Alors si personne ne veut prêter au gouvernement américain que fera-t-il ? Un budget austère ou imprimer davantage ?

      Je l’ignore. Mais pour l’instant j’ai tellement confiance en l’or tellement que personnellement j’en ai pour 90% dans mon portefeuille.

      Qu’est-ce qui tient le marché boursier américain en place actuellement ? Tout l’argent imprimé qui ne sert pas les individus mais les banques.

      Comme le dit si bien Marc Faber (ou c’est peut-être Jim Rogers), Ben Bernanke regarde davantage le S&P 500 que les chiffres économiques.

      En passant Marcel, pour revenir à votre fausse donnée qu’il y a 90% des américains qui travaillent, saviez-vous qu’en Californie, les entreprises américaines y emploient maintenant moins d’ingénieurs qu’au Bangalore en Inde… Toujours croyant que 90% des américains travaillent? Moi non. Allez lire les statistiques de John Williams.

    2. J’ai oublié aussi de vous dire que le prix de l’once d’or de $800 en 1980, ajusté selon l’inflation en 2011, vaudrait $2148.

      Donc vous venez de comprendre que l’once d’or est actuellement en économie de $700 l’once par rapport à son sommet de 1980.

  4. Tout compte fait mon cher investglobe nous sommes du même avis mais décrivons la situation de manière différente.

    En admettant que l’or puisse atteindre $30,000 (le $ en avant) avec une dévaluation du $US de 90% il fera aussi exploser le prix du baril de pétrole. Si on prend le même facteur de croissance que pour l’or, le prix du baril de pétrole sera à $4000… et le prix du litre d’essence à $25… ouf!

    Cela confirmerais mes visions apocalyptiques de l’économie mondiale à venir. Les USA étant toujours les plus grands consommateurs de biens de la planète ils entraîneraient le reste de la planète dans leur abîme. Une hyperinflation comme celle qui se prépare n’ira pas sans de terribles conséquences, personne ne sera épargné.
    J’ose espérer que nos gestionnaires économiques et politiques sauront prendre les décisions qui s’imposent avant que la spirale s’amorce.

    Ce qui est inquiétant actuellement c’est que les investisseurs étrangers ne sachant ou mettre leur argent parce que « leur économie » est en lambeau, favorisent encore le $US comme valeur refuge. Quand ça va planter ça pourrait se faire sur une très courte période de temps.

    1. Et bien non… le pétrole n’ira pas dans la même direction que l’or.

      La raison est fort simple, il y a des alternatives au pétrole. L’or il n’y en a pas.

      Les États-Unis ne sont plus les plus grands consommateurs de bien de la planète. Le BRIC l’est. (Bresil, Russie, Inde, Chine).

      Les investisseurs étrangers, certains favorisent encore le dollar américain. Mais connaissez-vous cela une vent de panique ?
      Dès que le premier état américain aura fait faillite… regardez bien le flot de liquidité entrer sur le marché aurifère.

      Il y a encore des investisseurs institutionnels qui croient au bon du Trésor américain. C’est le dernier endroit où j’irais mettre mes avoirs.

      Comme je mentionnais hier, les États-Unis sont un pays emprunteur. Ce qui veut dire qu’ils désirent constamment emprunter… mais il ne contrôle plus le taux auquel ils peuvent emprunter. Là est le danger.

      Si les États-Unis contrôlaient leurs dépenses qu’ils étaient en surplus budgétaire, ça serait une autre game. Mais actuellement les États-Unis ne contrôlent plus leurs dépenses, font déficits par déficits et le plus marquant, qui fait le même effet que des termites qui rongent votre maison sans que vous ne le voyez, c’est qu’ils impriment à outrance, pour justement empêcher les taux de monter.

      Autrement dit les américains avec les dollars fraîchement imprimés, crée un faux engouemen sur le bon du Trésor alors que celui-ci perd de la valeur réelle à vitesse grand V.

      Ben Bernanke, président de la Réserve Fédérale, ne pourra pas imprimer de l’argent advitam eternam.

      À chaque dollar que Bernanke imprime, c’est une montée potentiel et virtigineuse de l’or.

      Un jour vous ne serez pas surpris de voir l’or osciller vers le haut de 50$, 100$, ou même 200$ en une seule journée.
      Actuellement le seul intérêt pour les États-Unis est maintenu par les États-Unis.

      Imaginez la situation suivante pour que vous compreniez ce qui se passe.
      C’est comme si Apple créait un engouement pour son iPad 2 en achetant elle-même avec de l’argent fraîchement imprimée des centaines de milliers de iPad 2 et faire croire au monde qu’il y a engouement de ce produit. (imaginez qu’ils pourraient même si la réalité est que Apple ne peut imprimer d’argent)

      C’est exactement ce que font les américains actuellement avec leur bon du Trésor avec de l’argent fraîchement imprimé.

  5. « Des banques auraient dû souffrir et comprendre que le système capitalisme canadien n’est pas de nationaliser les risques et privatiser les profits »

    On ne peut plus d’accord… L’attitude adoptée par le gouvernement canadien (et d’autres) est une hérésie… J’accorde une grande importance à la notion d’erreur et des conséquences qui vont avec… D’elles, vous pouvez apprendre beaucoup, encore faut-il le vouloir… C’est le propre de la vie, vous jouez, vous perdez, vous souffrez, vous en apprenez pour, peut-être, gagner…

    C’est Jim Rogers, il me semble, qui disait « Laissez les aller à la banqueroute » au plus fort de la crise…

    Puisque vous parlez d’Apple, je dirais que, plutôt que d’acheter des centaines de milliers d’Ipad 2, çe serait plutôt des dizaines de milliers… Au lancement, Apple a pour habitude d’approvisionner faiblement les points de vente… Une stratégie commerciale qui fonctionne…

    Sinon, oui, votre comparaison est pertinente…

    1. Apple n’a rien inventée de cette technique de mise en marché. C’est Nintendo qui l’a peaufinée. Apple ne fait qu’appliquer la même recette. Provoquer artificiellement une pénurie pour susciter l’engouement. Mais à la base ça prend un bon produit sinon la réputation en est fortement entachée.

  6. cet article est tres logique surtout que le peuple americain vit au sein de la propagande de l’etat americain mais 30000& reste un nombre un peut feerique part rapport au prix de l’once non

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s