La Chine savonne les États-Unis sur leur dette


La Chine est le principal créancier des États-Unis, c’est chose connu.  Aux derniers chiffres disponibles, soit en août dernier elle détenait 868,4 milliards de dollars de bons du Trésor américain.

De peur de voir son investissement s’éroder, le gouvernement chinois a sermonné, même que je dirais savonner, l’administration américaine et sommes les américains de maîtriser leur budget afin de colmater la brèche du déficit incroyable année après année.

Bien sûr la Chine a raison sur ce point.  Surtout que hier, elle a encore eu très peur alors que les agences Moody’s et Standard & Poor’s ont averti qu’ils pourraient reviser à la baisse
la prestigieuse cote AAA de la dette américaine.

Si la cote américaine est revisée à la baisse, chose plus que probable, la monnaie américaine sera dévaluée et également, il en coûtera plus cher au gouvernement américain pour emprunter ou refinancer sa dette.

Bon évidemment la planète sait que la Chine imprime beaucoup d’argent de son côté, qu’elle ment sur sa masse monétaire, qu’elle manipule l’économie mondiale en ne laissant pas flotter sa monnaie…
Avant de savonner les américains, elle devrait elle aussi se savonner comme il faut.  S’ils ne sont pas content, les Chinois n’ont qu’à revendre la dette américaine comme les banques revendent les hypothèques sur un marché secondaire.
En fait actuellement, les deux plus grandes puissances économiques du monde agissent en irresponsable.  L’une emprunte à outrance, l’autre manipule la réelle valeur de sa monnaie pour qu’elle vale moins chère que sa vraie valeure pour ainsi usurper les autres pays en leur volant leurs emplois du secteur manufacturier.

À mon point de vue l’une n’est pas mieux que l’autre au point de vue agissement.

Si le monde veut acheter la scrap produit en Chine c’est leur affaires.  Pour ma part le made in China, pour autant que je le peux, je l’évite.

Car ce n’est pas normal que mon t-shirt datant de 1995 ‘made in Canada’ soit plus beau que celui fabriqué en chine en 2008.  La Chine et la qualité ça ne rime pas ensemble.

En fait la Chine nivelle par le bas la qualité de la production des biens vendus dans le monde.  C’est dommage, mais tant que la mentalité du consommateur sera de payer le moins cher possible qu’importe la qualité, la Chine demeurera reine de la fabrication mondiale.

Car pourquoi est-ce que la Chine produirait de la qualité si le monde n’en veut pas. Avant quand ils étaient produits aux États-Unis, les espadrilles Nike pouvaient durer 2 ans.

Maintenant une paire d’espadrille Nike ne fait même pas 6 mois avec une utilisation similaire.

En terme de production de qualité, pour moi il n’y a pas plus ‘botcheux’ qu’un chinois.  Heureusement, au niveau textile, de plus en plus on assiste au ‘made in India’, et déjà personnellement j’ai observé une différence majeure sur les polos Tommy Hilfiger.  Les ‘made in India’ sont plus de qualité et à coûts similaires pour le consommateur.

C’est pour ça que l’Inde est la future économie #1 mondiale.  N’ayez pas peur d’y investir.

À moins que les États-Unis s’enlisent au point que je pense et que bientôt dans le monde, le cheap labor soit américain.  Sauf qu’un américain produire plus de qualité qu’un chinois, fort heureusement pour le consommateur.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :