Dette américaine, empêcher Bernanke d’imprimer


Le président de la Réserve Fédérale États-Unis, Ben Bernanke, a mis en garde jeudi des élus américains contre la tentation d’utiliser la question du relèvement de la limite légale de la dette comme monnaie d’échange» our obtenir des concessions politiques.

D’après le Trésor des États-Unis, la dette publique américaine soumise au plafond fixé par le Congrès atteindra lundi prochain 14 294 milliards de dollars, soit l’actuelle limite légale au-delà de laquelle les États-Unis ne peuvent peut plus augmenter leur endettement donc ne plus fonctionner.

Le Trésor demande depuis janvier aux membres du Congrès de relever ce plafond afin de permettre à l’État fédéral de continuer de fonctionner normalement, mais les républicains, majoritaires à la Chambre des représentants depuis l’élection de mi-mandat, exigent que le gouvernement s’engage à réduire le déficit budgétaire de façon drastique.

Une chose est clair.  Bernanke veut continuer à imprimer pour racheter la dette américaine.  Donc si les américains ne peuvent plus s’endetter, Bernanke ne peut plus imprimer.  Le pourquoi de sa sortie d’aujourd’hui.

Pour moi il y a une condition sine qua none à ce que les élus américains décident d’augmenter le plafond d’endettement:  menotter Bernanke afin d’empêcher la Fed d’imprimer davantage d’argent.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :