Le prix élevé du pétrole dû à Ben Bernanke


Devant le Congrès, le président de Exxon Mobil, Rex Tillerson, a mentionné que selon l’offre et la demande actuelle, le prix du baril de pétrole devrait se situer dans un écart de $60 à $70 le baril.

Bien sûr !  Tout le monde est d’accord avec ça.

Sauf que ça c’est en regard avec l’offre et la demande d’Exxon Mobil.

Au niveau mondial, les américains refusent de croire qu »ensemble l’Inde, la Chine, l’Indonésie, le Brésil et la Russie consommeront en 2030 six fois la consommation des États-Unis.

Ensuite vient le fait que Ben Bernanke imprime beaucoup de billets verts, ce qui influence vers le bas la devise américaine.

Plusieurs investisseurs se protège de la baisse du dollar américain avec des contrats sur le pétrole.

Tout le monde le sait, quand le dollar américain monte, le prix du baril de pétrole descent.

Est-ce de spéculer sur le prix du baril de pétrole que de vouloir se protéger contre la chute de la devise américaine ?  Non !

Donc pas besoin de commission X ou Y à Washington et faire défiler les présidents des grandes pétrolières américaines.

Le grand coupable il est à la Réserve Fédérale et se nomme Ben Bernanke.

Oui si le dollar américain reprenait beaucoup mais réellement beaucoup de vigueur, on pourrait voir le prix du baril de pétrole à $50.

Mes chers lecteurs, ce n’est pas demain la veille et à moins que l’Inde et la Chine cessent subitement de consommer du pétrole, vous verrez un baril de pétrole atteindre les $300.

Parce qu’aussi, ce que monsieur le président d’Exxon Mobil n’a pas dit, c’est que les réserves mondiales s’épuisent à vue d’oeil.

Le problème des américains c’est qu’ils refusent de croire qu’ils sont en train de tomber et accusent maintenant indirectenent et directement ceux qui leur permettent de survivre en grande partie… les investisseurs, vous et moi.

Advertisements

3 réflexions sur “Le prix élevé du pétrole dû à Ben Bernanke

  1. P-e que si le USD serait réellement le USD au lieu d’être des federal reserve note backé par de l’air les choses seraient differentes. Malheureusement Kennedy s’est fait descendre lorsqu’il a essayé de remettre de l’ordre la-dedans.

  2. J’y vais de mes commentaires…

    L’Inde et la Chine consommeront 6 fois plus que les américains en 2030, m’apparaît irréaliste, non pas du point de vue proportion mais que bien les réserves mondiales de pétrole ne pourront même pas fournir la moitié de ce que les USA consomment aujourd’hui. La déplétion des réserves de pétrole va se faire à un rythme ahurissant. En supposant que la demande demeure la même durant ce 25 ans l’offre elle ne suffira même pas à combler la moitié de ce qu’elle est aujourd’hui.
    Pour 4 barils que nous consommons nous les remplaçons par un seul baril à partir de nouvelles découvertes, et ce baril coûte de loin plus cher à extraire, qui plus est sa qualité est moindre et plus dispendieux à distiller.

    Advenant que le dollar US se raffermirait on pourrait voir le baril à 50$ mais alors le dollar canadien serait à moins de 50¢ et on payerait notre pétrole le même prix qu’aujourd’hui.
    Bernanke essaie de contrôler une crise totalement incontrôlable dont l’issue sera très difficile pour tout le monde.
    Quand au prix du pétrole il va suivre sont ascension au fur et mesure que sa rareté va se faire sentir.

    1. Vous avez raison pour les réserves.

      Le US se raffermir. lol Comment voulez-vous que ça soit possible à moins qu’ils commencer à faire des surplus budgétaires et à rééquilibrer leur balance commerciale… ce n’est pas demain la veille. Aucun surplus de budget n’est prévu d’ici 2021…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s