J’appuie la SAQ dans sa fermeture de succursales moins rentables


La SAQ est en voie de fermer une quinzaine de ses succursales moins rentables.

La Société des Alcools du Québec a récemment fermé la succursale du centre-ville de Shawinigan et les élus s’y opposent parce que la ville vient de mettre des millions pour rénover le centre-ville.

Who cares ?

Si les gens du centre-ville préfère le vin de dépanneur à celui de la SAQ, ce ne sont pas les contribuables québécois qui doivent en faire les frais.

La SAQ a pleinement le droit de fermer des succursales non rentable comme McDonald’s a le droit de fermer des restaurant peu rentable.

La SAQ est une business qui doit le plus possible se rapprocher d’un modèle d’affaire privé et verser ses dividendes à son seul actionnaire, le gouvernement du Québec.

Si la SAQ décidaient de fermer sa succursale de Lebel-sur-Quévillon, c’est pour l’unique raison que ce n’est plus rentable.

Le mandat de la SAQ est de vendre des vins et spiritueux là où c’est rentable. Ce n’est pas une coopérative en vins et spirituex mais une entreprise d’État mais qui se doit de prendre des décisions d’affaires comme si elle était une entreprise privée.

J’appuie la SAQ dans cette démarche. Si les clients ne sont pas contents, ils boiront de la bière ou du vin de dépanneur.

La SAQ est le modèle d’entreprise parfait pour nous faire réfléchir nous contribuables québécois que l’on devrait fermer des régions plutôt que de vouloir les maintenir aux frais des contribuables.  Il y a un coût à maintenir en vie des villages non rentables et c’est le Québec au grand complet qui paie pour cela.

Les contribuables québécois ainsi que leur gouvernement non plus les moyens de financer des pertes.  Assez c’est assez, j’espère que la SAQ vient de lancer un mouvement de réflexion.


7 réflexions sur “J’appuie la SAQ dans sa fermeture de succursales moins rentables

  1. L’État a pas d’affaire avec la vente d’alcool. L’existence de la SAQ crée des contradictons:
    1- La SAQ est supposé être là pour limiter l’alcoolisme. Par contre ils font de l’annonce alors que tout le monde sait qu’ils existent. En fait, ils veulent augmenter leur vente et donc, la consommation d’alcool. Bing!
    2- Comme c’est un monopole, s’ils veulent limiter leur dépense, ils n’ont qu’à réduire le service et le nombre de succursale, les clients sont captifs! À la limite, une succursale par ville et le tour est joué! Re-bing!
    J’en ai une trolée comme ça. Un gouvernement qui gère des commerces, ça crée un risque moral. Toujours. On doit limiter le pouvoir de ceux qui détiennent le contrôle du gouvernement parce que gouverner, c’est la vraie anarchie.

    1. Mais pourquoi on s’attarde à ce qui rapporte au lieu de taper sur les clous que le gouvernement gèrent et ne rapportent pas ?

      la Télé-Québec

      la SÉPAQ

      la SODEQ

      etc…

  2. La SAQ ferme sa succursale à Lebel-Sur-Quévillon à causes d’un ralentissement de ses ventes. Bien sur que la population a diminué dans notre ville et la SAQ fait moins de profits, mais les ventes sont tout de même en hausse ces dernières années. La SAQ nous obligera à parcourir 90 kilomètres pour se rendre à la succursale la plus près de nous soit à Senneterre, qui est aussi une petite succursale. Et si nous voulons un choix plus grand de produits nous devons nous rendre à Amos ou à Val-d’Or soit à 2 heures de route de chez nous! En plus de perdre des emplois nous perdrons l’expertise de ces employés même si la SAQ donne les services d’une agence à un commerçant établi. La SAQ n’est pas un commerce comme les autres et cette société d’étât a moins de conscience sociale que certaines entreprises privées!

    1. Est-ce que le reste de la population doit faire les frais parce que Lebel-sur-Quévillon, trop dépendantes de certaines industries, se meurent et que la SAQ ferme sa succursale.
      Je crois que non.

      La SAQ est là pour faire du fric comme toutes les autres sociétés à buts lucratifs.

  3. Deux petites choses: la SAQ du centre-ville de Shawinigan est devenu moins rentable non pas parce que les gens achetaient plus de vins de dépanneur, mais parce que la SAQ a construit un plus gros commerce un peu plus loin dans un centre d’achat et a fait transférer les ventes d’alcool des commerçants et restaurateurs à celle-ci, ce qui constituait 60% du chiffre d’affaire de l’ancien commerce. Donner comme raison de fermeture la baisse de rentabilité alors que la mauvaise gestion de la SAQ en est l’origine de la cause est assez déconcertant.

    Pour ce qui est de Lebel-sur-Quévillon, oui j’avoue qu’il y a eu une baisse des activités économiques ces dernières années ce qui explique la baisse de la rentabilité de la succursale de la SAQ, mais en regardant de plus près, on se rend compte que la municipalité est présentement en début de relance économique qui devrait s’intensifier au cours des prochaines années. Tout le travail qui est fait par les gens d’affaires pour revitaliser le centre-ville est maintenant ralenti par la perte d’un commerce grandement apprécié par la population depuis bien des années.

    Sur ce, je n’ai rien contre le fait que la SAQ ferme des succursales moins rentables dans les grands centres ou les gens n’ont qu’à marcher deux coins de rues pour retrouver une seconde succursale; les gens ont toujours accès aux mêmes services et les employés sont facilement transféré à un autre lieu d’emploi à proximité. Cependant, le cas des régions éloignées est grandement différentes et la perte de tout commerce affecte grandement plus la communauté que dans les grands centres. Ainsi, les gens de LSQ seront contraint de faire 1 ou 2 heures de route pour trouver une bonne bouteille de vin ou seront contraint d’utiliser une agence locale qui n’offrira aucun service et qui n’a, pour l’instant, aucun endroits ou s’installer…

    Et en passant, « La SAQ est le modèle d’entreprise parfait pour nous faire réfléchir nous contribuables québécois que l’on devrait fermer des régions plutôt que de vouloir les maintenir aux frais des contribuables. Il y a un coût à maintenir en vie des villages non rentables et c’est le Québec au grand complet qui paie pour cela. »

    Je suis désolé, mais le Québec ne serait pas grand chose sans les régions et si le gouvernement mettait enfin ses culottes afin de remettre les régions sur pieds au lieu de les laisser dépérir avec des plans et projets vides de sens, tout le monde s’en porterai rapidement mieux. C’est bien de se regarder le nombril, mais ya toujours un deuxième point de vue à tout.

    1. Je suis désolé, le Québec serait tellement plus prospère si ces régions qui ne cessent de nous fournir de nouveaux BS à Montréal fermaient tout simplement.

      Ça manque de leadership dans les régions et la seule chose excitantes qui se passe dans certaines d’entre elle, est l’arrivée du chèque le premier du mois….

      À cause des régions éloignés peu productives et qui ne font pas leurs frais, le reste des contribuables québécois sont pris à la gorge. Un jour il faudra prendre cette décision de fermer ces régions ou qu’on coupe toutes formes de subventions à ces régions qui pompent le fric du reste des québécois.

      Par exemple, la Gaspésie c’est beau, mais maudus qu’il y a des villages qui drainent l’argent des québécois. Même chose à la Haute Côte-Nord.

      Si Lebel-sur-Quévillon redevient prospère, la SAQ y rouvrira sa succursale. Mais j’ai un doute sur le mot prospérité ici.

      1. Mi années 90, Lebel-sur-Quévillon avaient ses usines forestières qui fonctionnaient bien et du jour au lendemain tout s’est arrêté ? Quoi il n’y a plus de bois? Non le dollar canadien est trop élevé. Point final. On peut fermer Lebel-sur-Quévillon et ouvrir un second Val-Jalbert touristique…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s