J’en ai ras le bol des québécois pleurnichards qui veulent s’enrichir mais pas avec les moyens qui pourrait déranger légèrement leur petit confort inconfortable


Un groupe de citoyens de la Côte-Nord a porté plainte aujourd’hui à Québec pour voir si une entreprise minière de la région qui cherche de l’uranium peut contaminer leur approvisionnement en eau potable.

Tabarnak que je suis écoeuré !

Quand est-ce bon sens que les citoyens vont prendre le temps de bien s’informer avant de sortir de leur trou et d’amener la gang du Plateau de leur bord ?

Je suis tanné.

Ces hosties de verts, écologistes, environnementalistes, de pleurnichards vont finir par faire couler le Québec.

Avez-vous remarqué que peut de gens s’opposent à l’exploitation du giganteste gisement de pétrole (de Shale) sur l’île Anticosti ?

Bien sûr c’est loin du Plateau Mont-Royal, la clic de journalistes pleurnichards n’en ont rien à branler.

Hostie qu’ils m’écoeurent, j’en ai réellement ras le ponpon.

Je ne dis pas d’exploiter sauvagement les ressources naturelles du Québec, je dis de les laisser débuter, arrêter d’avoir peur de la peur.

Imaginez si vous aviez lu de 10 à 14 ans chaque jour un livre sur les maladies vénériennes (aujourd’hui ont les appelles IST ça fait moins peur et depuis elles contaminent plus de monde), si vous auriez commencer à baiser dès l’âge de 15 ans.

Vous auriez été traumatisé.

Bien c’est ça que les pleurnichards sont en train de faire.  Se traumatiser.

Je vous le répète, le seul moyen pour les québécois de s’enrichir collectivement  d’ici 20 ans, c’est d’exploiter ses ressources naturelles.

Sinon oubliez ça, continuer d’acheter votre petit gratteux gang de pleurnichards.

Cette gang de pleurnichards verts qui ne lient pas plus loin que son nez les informations sur un sujet,  dientt penser aux générations futures en plus.  Bien justement, s’ils pensaient tant aux générations futures, ils cesseraient de s’endetter individuellement et collectivement, ils donneraient le go à l’exploitation des ressources naturelles du Québec car il faut les exploiter tandis que les prix sont élevés et non au prix plancher.

Voilà, c’était ma montée de lait du mercredi contre ces verts qui sont en train de couler le Québec.

Pendant qu’ici on stagne ailleurs on prospère et ça roule.

Par exemple, ici avant de construire un pont comme le nouveau qui devra voir le jour à la place du Pont Champlain, il faudra faire 1 001 études sur 24 mois avant de débuter la construction…

En Chine, ça niaise pas avec le puck comme on dit.

Le 30 juin dernier, les chinois ont inauguré le pont le plus long du monde, 41,85 kilomètres.  L’infrastructure a pris quatre ans à construire au coût et tenez-vous bien de 2,5 milliards.  Le pont a néessité 450 000 tonnes d’aciers et la main d’oeuvre de 10 000 personnes.

Ici avec les verts ça va bien prendre 10 ans avant qu’on puisse avoir un nouveau pont Champlain qui ne fait même pas le cinquième de la longueur du nouveau pont en Chine et je ne sais pas par quelle folie, on estime déjà les coûts à 10 milliards.

Avant on mettait la faute sur les souverainistes quand l’économie du Québec allait mal. Faudra maintenant commencer à mettre ça sur la faute des verts pleurnichards et des journalistes du Plateau qui ne maîtrisent pas leur dossier en profondeur avant d’en parler pour influencer l’opinion publique davantage que de l’informer.

Il faut changer cette mentalité de braillard qui est en train de s’étiquetter au Québec.

Faisons un pas en avant et évoluons, modernisons-nous alors que d’autres ont commencé à le fair il y a 10 ans en Asie.

Ha bien sûr le québécois moyen veut une télé publique, des films subventionnés, des spectacles subventionnés, des émissions subventionnés et le tout sans aucune hausse de taxes.

Le surendettement des québécois et des différents paliers de gouvernements fera tôt ou tard apprendre aux québécois, à la dure,  que le gouvernement n’est plus une banque à pitons.  Il fera apprendre aux québécois que si tu es assez épais pour te construire en zone inondable en connaissance de cause, que le gouvernement ne va pas t’aider.

Bref l’avenir fera apprendre aux québécois bien des choses et pas nécessairement de la façon qu’ils aimeront l’apprendre.

Si les québécois ne veulent pas changer leur mentalité, ils apprendront en mode survie lorsque le plan d’austérité à venir qui sera imposé par le FMI et autres institutions sera adopté.

En attendant bien si vous entendez un vert chiâlez, dites-lui que vous avez lu dans un article d’un journaliste du Plateau que ça pollue chiâler quand on est vert.

Stie que je suis tanné !

Pensons aux générations futures et changeons cette mentalité et rapidement si on ne veut pas s’appauvrir davantage au Québec.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s