Pourquoi établir un plafond sur la dette si on ne veut pas le respecter ?


Plusieurs personnes m’ont demandé à quoi bon établir aux États-Unis un plafond sur la dette si on ne veut pas le respecter.

La question se pose.  Admettons que le plafond de la dette est rehausser à 18 000 milliards.  Quand les américains seront proche de ce plafond, quelque part en 2016, ils vont faire quoi ?  Le rehausser ?  Évidemment !

Mais vous savez y a pas plus malléable que des règles encadrant un gouvernement qui ont été établies par des politiciens.

Qu’on regarde ici au Québec, le gouvernement a adopté il y a quelques années une loi empêchant le gouvernement de faire des déficits.

Hé bien je pense que le Québec n’a jamais autant été en déficit depuis cette loi.

À quoi bon des lois pour encadrer le gouvernement si ce dernier les respecte pas.

Si on adoptait une loi de mettre en prison le chef du gouvernement pendant 13 mois si son gouvernement fait un déficit, croyez-moi on aurait une bien autre réalité.

Comment voulez-vous que le citoyen croit aux gouvernements après quand ce dernier modifie ses propres lois afin de ne pas se faire prendre en défaut ?

Le problème est là.

On se demande après ça pourquoi les politiciens ont perdu toute crédibilité.

La politique est devenue une véritable farce.
Les gouvernements nord américain s’endettent à outrance et les politiciens promettent toute sortes de choses avec les zilliards de dollars provenant des poches des contribuables et si cela est insuffisant, on emprunte.

Ça n’a plus aucun bon sens !  Cette classe de politiciens dinosaures doit laisser la place à des parties qui seront plus lucides pour les générations de contribuables à venir.

Il faut que ça cesse à défaut de quoi l’amérique sera à la traîne de l’Asie pour les deux  cent prochaines années.

Ha je sais vous allez me dire que l’Amérique ce sont les américains, les États-Unis.

Non non, le Canada ne fait pas mieux au chapître de l’endettement.  Tout paliers de gouvernements confondus, le Québec est le champion de l’endettement en Amérique du Nord.

À quand le défaut de paiement ?

Je ne sais pas et croyez moi, on veut pas véritablement le savoir, mais ça s’en vient ça c’est clair.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s