Dette aux États-Unis, est-ce que l’armaggedon est proche ?


Avec la colosalle dette américaine, est-ce que l’armaggedon est proche ?

Oui plus proche que l’on peut croire mais cela n’a rien à voir avec le rehaussement ou non du plafond limite de la capacité légale d’emprunter des États-Unis.

En effet, oubliez la présente crise politique sur le rehaussement du plafond, ne vous laissez pas berner par ce petit combat républico-démocrate.

Le réel enjeu n’est pas de pouvoir emprunter davantage mais de rembourser les dettes sur ce qui a déjà été emprunté et surtout emprunter moins.

Chaque jour pour opérer, le gouvernement américain a besoin d’emprunter 4 milliards de dollars.

Qu’ils rehaussent le plafond d’emprunt de 900,  1 200, 3 000 milliards, on s’en fou.

L’important est d’emprunter moins et finir par cesser d’emprunter.

J’aime beaucoup le vidéo sur cette page http://washingtoncouldlearnalot.com/ qui se résume en une phrase.  « Que le gouvernement américain établi à Washington peut en apprendre beaucoup sur la dépendance à la drogue ».

Et il temine ce vidéo très bien fait avec une phrase un peu trop simpliste « Pour emprunter moins il suffit de dépenser moins ».

C’est un peu faux.  Car on peut dépenser autant, en empruntant moins et obtenant plus de revenus.

Bref quoi qu’il en soit, espérons que cet épisode sur le rehaussement du plafond de la dette va en conscientiser plus d’un sur la mauvaise situation financière des États-Unis.

Il est clair que les politiciens vont en arriver à un compromis pour rehausser le plafond de la dette.  Ce qui est moins clair c’est à savoir s’ils vont finir par emprunter moins.

Quelque soit le scénario apocalyptique qui surviendra après le rehaussement de la dette, l’armaggedon économique débutera aux États-Unis lorsqu’ils perdront leur cote de crédit AAA.

Et imaginez un instant l’égo américain en prendre pour son rhume alors que sûrement que trop gentilles les agences de notation vont l’abaisser que d’un cran, pendant que le Canada, le voisin du nord, conservera sa cote AAA.

Pour les investisseurs l’or a beaucoup de potentiel.

Bien sûr elle pourrait se replier d’ici un mois s’il y a entente à Washington pour rehausser le plafond de la dette.

Mais ce n’est pas de rehausser ce plafond qui créera des emplois et fera monter les prix immobiliers aux États-Unis.

Toute mauvaise chose à un bon côté, pendant que les caméras des médias financiers sont tournés vers Washington, on ne parle plus beaucoup des problèmes financiers de la Grèce, de l’Irlande, du Portugal et de l’Espagne.

Mais retenez votre souffle, dès le 8 août on recommencera à en parler rondement dans les médias financiers.

 

 

Advertisements

2 thoughts on “Dette aux États-Unis, est-ce que l’armaggedon est proche ?

Add yours

    1. Dans son article le gourou parle que le dollar américain a perdu 93% de sa valeur en 100 ans.

      Évidemment cette perte ne vas pas automatiquement gonfler le prix de l’or car il a eu durant ces 100 ans plusieurs alternatives à l’or qui ont attiré les investisseurs.

      Par exemple, l’euro, la livre anglaise, le yen, le franc suisse, les contrats sur le pétrole, évidemment les actions.

      Sauf que le gourou ne parlent pas de l’endettement catastropphique des pays qui ont des devises attirantes avec des cotes de crédit AAA et qui font des déficits incontrôlables.

      De tous les pays qui ont la cote de crédit AAA, tous font des déficits et tous ont des balances commerciales déficitaires.

      De mon point de vue l’or a beaucoup de potentiel.

      Bien sûr que certaines actions en bourses ont plus de potentiel que l’or mais il faut les trouver.

      Le gourou parle de l’once d’or à $800 à la fin des années 70 alors que les américains étaint pris avec une inflation gallopante.

      Depuis l’inflation gallope moins et l’or s’est a doublé.

      Les États-Unis sont actuellement la première économie du monde, mais par défaut. Elle n’est plus l’économie qui traîne le monde sur son dos. C’est l’Asie qui via la Chine, l’Inde, l’indonésie traîne la croissance planétaire.

      Bientôt, d’ici 5 ans j’en suis convaincu, les américains seront en défaut de paiement sur leur giganteste dette qui atteindra alors probablement près de 16 000 milliards. Leurs taux d’intérêt vont augmenter sans oublier leur masse monétaire qui augmente de mois en mois car la réserve fédérale imprime sans bon sens.

      Pour moi l’or est un investissement sûr et il y a encore du monde qui boudent une action de Barrick Gold qui extrait une once d’or à $440 et la revend $1600.

      Faudra-t-il attendre que l’or se vendent à $3000 l’once avant qu’une majorité d’investisseur s’intéresse à Barrick Gold ?

      Moi je pense que le gourou François Rochon n’est pas si gourou sinon ils s’intéresseraient de près à l’or.

      Comme il a dit, le dollar américain s’est effondré de 93% de sa valeur en 100 ans. Pense-t-il qu’il va gagner en valeur lors des 100 prochaines années? J’en doute.

      Jim Rogers l’a dit, le dollar américain vaut 0$. Ce n’est parce que c’est la puissance économique #1 avec un pays démocratique qu’il y a encore des investisseurs qui s’intéresse aux dollars américains.

      Attendez que leur cote soit réduite à AA ou BBB ou CCC…

      L’or a bien des ailes et je l’ai exposé durant plusieurs articles, je vois son prix à $8000 l’once d’ici 2020.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :