Les États-Unis et le méchant prof de philo…


Vous rappelez vous de votre CEGEP, en philosophie ?

Bon sens que les profs de philo étaient détesté et plusieurs les voyaient détestables.

Pourquoi ?

Parce qu’ils ne nous donnaient pas une bonne note.

Bien non, on contestait leur compétence et leur utilité.

Pourtant… si on s’était appliqué à leur matière plate et drabe, on aurait eu une meilleure note.  Si on avait obtenu de meilleures notes, on aurait pas chiâlé.

C’est exactement ce qui se passe actuellement entre le gouvernement américain et l’agence de notation Standard & Poors.

Le gouvernement américain remet en doute la crédibilité de l’agence qui vient de décoter leur dette à AA+.

Mais si le gouvernement faisait bien ses devoirs et qu’il s’appliquait à ne pas faire de déficit et à bien gérer son budget, toute cette situation n’aurait pas lieu et aucune critique n’aurait été émis par Standard & Poors.

Mais évidemment, comme les élèves du CEGEP envers le méchant prof de philo, les États-Unis conteste Standard & Poors.

Pourtant, la faute est bel et bien au gouvernement américain, un vrai cancre de l’économie, qui croit que payer une carte de crédit avec une autre est devenu le modèle à suivre.

 

Advertisements

4 thoughts on “Les États-Unis et le méchant prof de philo…

Add yours

    1. À la fin de la deuxième guerre mondiale, la capacité industrielle des États-Unis était incroyable et n’avait presque pas de compétiteurs sur la planète.

      L’Allemagne et le Japon ayant été anéanti ou presque.

      Aujourd’hui c’est bien différent et l’Oncle Sam n’a pas le gros bout du bâton.
      Sa capacité à être compétitive industriellement est nulle devant plusieurs pays d’Asie.

      Avec une décote à AA+ et probablement à BBB en 2015, car le déficit américain n’ira pas en diminuant (je vous rappelle que le bureau de crédit américain ne prévoit aucun retour au surplus budgétaire d’ici 2010).

      Ce sont actuellement les démocrates qui sont au pouvoir, donc plus pacifiques.

      Comme Obama sortira sur la tête en novembre 2012 (à moins d’une immense surprise) on risque de voir d’autres conflits armés impliquant les américains dans les années 2013, 2014, 2015 et 2016.

      L’or a beaucoup mais tellement de potentiel. Voyez là aujourd’hui comme son prix de 2001.

      Oui elle a le potentiel de faire encore X 7… je le répète $8000 l’once est mon objectif.

      Et si vous vous demandez qui voudra acheter de l’or à $3000 l’once bien demandez-vous qui est assez fou pour investir dans les bons du trésor américain avec un pays sur la pente descendante, dans une pente de 13%

  1. Peut-être qu’il se passera un quelque chose, une « twist » style années Clinton qui refera la suprématie américaine …

    Peut-être !

    PB

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :