LA solution pour l’économie du Québec: une TVQ à 23%


Ha je vous vois sursauter en lisant mon titre !

Maintenant je vous explique pourquoi cette TVQ à 23% et les gains que les contribuables québécois feraient.

Allons-y tout d’abord avec des explications.

Pour 2010-2011 le gouvernement du Québec a perçu comme taxes et impôts:
sur les revenus des sociétés: 3,6 milliards
sur les revenus  des particuliers: 18 milliards
en TVQ: 12,8 milliards

Une TVQ à 23% permettrait les choses suivantes:
– percevoir 34 milliards en revenus pour le gouvernement
– abolir l’impôt sur les revenus des sociétés
– abolir l’impôt sur les revenus des particuliers
– freiner la surconsommation et le surendettement des ménages

Abolir les impôts sur les revenus des sociétés permettrait les choses suivantes:
– attirer de nouvelles entreprises pour ainsi augmenter la part du PIB de la production industrielle.  Actuellement 70% du PIB du Québec représente de la consommation.  Une société ne va pas très loin avec un si haut niveau de consommation dans son PIB.
– contrer l’évasion fiscale des entreprises qui envoient certains capitaux dans des paradis fiscaux et les réinvestirait ici au lieu d’à l’extérieur du Québec

Abolir les impôts sur les particuliers permettrait les choses suivantes:
– contrer l’évasion fiscale des contribuables plus riche, dont les capitaux demeureraient au Québec et le
– augmenter le niveau d’épargne de plusieurs particuliers.  Ceux qui consomment peu seraient plus enclin à épargner
– augmenter le niveau d’investissement au Québec des contribuables plus riches.

Imaginez un instant cher amis que vous n’avez plus à produire de déclaration fiscale à Revenu Québec.  Terminé.  Votre paie net serait également augmenté puisque la déduction à la source que Revenu Québec prend sur votre paie serait abolie.

Bien sûr en contrepartie si vous dépenser votre argent, vous serez taxer de 14,5% supplémentaire par rapport au taux de la TVQ de 2011, 8,5%.  Mais si vous consommez intelligement, vous pourrez épargner davantage.

L’abolition des impôts aux sociétés créera beaucoup d’emplois, donc améliorera la qualité de vie des québécois.

Le politicien qui se présente aux élections avec cet idée d’une TVQ à 23% et d »abolir les impôts… il aura mon vote.  C’est l’ultime solution pour sauver le Québec du marasme économique dans lequel il est plongé depuis belle lurette et dont les années à venir ne s’annonce pas plus rose que ce soit Legault, Charest, Marois qui prennent les rennes du Québec.

Une société qui épargne est une société qui s’enrichie.  Le Québec est actuellement une société qui consomme et qui s’endette pour consommer.  Nul besoin de vous dire qu’on s’appauvrit et ce n’est pas la faute des gouvernements, mais surtout du contribuable.

Une société qui ne surconsomme pas c’est une société plus en santé financière et physique.

Ce n’est pas le gouvernement qui va acheter un divan à 1300$ chez Brault & Martineau et qui le paie sur 48 mois,  mais le contribuable.

Ce n’est pas le gouvernement qui va s’acheter une maison à 350 000$ avec des revenus annuels de 65 000$, mais le contribuable.

La grande cause du marasme économique du Québec c’est dû au contribuable.

Il ne faut pas changer les politiciens, mais plutôt changer la mentalité du contribuable québécois.  Les politiciens ne font que s’adapter.

Une terre prospère commence par une terre accueillante aux investisseurs étrangers et abolir les impôts des sociétés et des contribuables est le pas à faire dans la direction de la prospérité.

Advertisements

17 thoughts on “LA solution pour l’économie du Québec: une TVQ à 23%

Add yours

  1. Effectivement, je sursaute à cette idée !

    As-tu pensé au 60% de québécois qui paie déjà pas d’impôt et qui verrait augmenter la TVQ à 23 % ? As-tu penser à l’augmentation de +/- 15% (23%-8.5%) de l’inflation du à la hausse de la TVQ ? As-tu pensé aux consommateurs qui iraient faire leur magasinage à Plattsburgh ? Etc.

    L’effort de trouver une idée pour raplomber l’économie est louable, mais il faudra trouver autre chose…

    Yanick

    1. Les 60% de québécois qui ne paient pas d’impôts, ça ne changerait rien pour eux. Ils auraient encore leur retour de taxes. On s’entend que ce ne sont pas les 60% des québécois qui ne paient pas d’impôts qui font virer l’économie.

      Allez aux États-Unis Patrick!?!?!!? Bien sûr belle mentalité ! Encouragez l’étranger au lieu de contribuer à la collectivité. Regarde ce qui se passe aux États-Unis, c’est exactement ce qui est arrivé. Ils ont acheté Chinois avant d’acheter le Made in USA. C’est moins cher… bien sûr! Maintenant 25% d’américains sont sur le chômage. Est-ce encore moins cher? Pas si sûr que ça moi.

      L’inflation??? Quelle inflation. Le contribuable paiera plus d’impôts et à la place il paiera plus de TVQ. Même hostie d’affaires. Sauf que la grande différence c’est que l’évasion fiscale sera presqu’enrayer. À quoi bon mettre son argent dans des paradis fiscaux à l’abri de l’impôt alors que le Québec ne percevera plus aucun impôt? C’est là que la magie s’applique et que la prospérité s’enclenche.

  2. Cé une très bonne idée, je vais aller acheter la totalité de mes articles aux États-Unis j’habite a 15 minute de la frontière et 25 minutes d’une ville américaine.

  3. Ce que je veux dire c’est que le résultat me semble très évident…pour remettre le Québec sur la track il faut faire un grand-ménage dans la métropole, montréal(urbanisme, corruption mafieuse) et surtout l’étalement urbain.(trou de beigne, version île). Il faut redonner du lustre a Montréal et au plus sacrant, parce qu’on est sur la pente descendente depuis 10-20 ans.(On se fait manger par Toronto depuis 20 ans). Regardez le gestionnaire de la caisse de dépôt, un gars de Toronto, allez me faire croire qu’il n’y a aucun gestionnaire compétent ici…???

  4. Pour redorer Montréal ça va nous prendre un premier ministre au fédéral et au provincial qui se soucis du Québec, au fédéral ça nous prendrait Thomas Mulcair. Au provincial je suis plutôt embêté…Amir Khadir ou Gérard Deltell( TOUT SAUF FRANÇOIS LEGAULT, PAULINE OU CHAREST).

  5. Comme je l’ai déjà dit et je le répète.
    Le fait que les Cies font ou feraient beaucoup d’argent ne règlera jamais le chômage et encore moins les finances publiques.
    Éliminer l’impôt sur les profits des Cies ne créent pas d’emploi, allez voir ce qui se passe aux USA. En 2010/2011 les Cies ont déclarées des profits comme jamais et les taux de chômage n’ont fait qu’augmenter, par contre les Cies utilisent cet argent pour déclarer/hausser des dividendes et faire des acquisitions qui en bout de ligne éliminent des emplois.
    Et augmenter les taxes sur la consommation avec des taux de chômage élevés je vous laisse faire les calculs.

    L’effet direct d’une telle politique ne ferait qu’augmenter la pauvreté et l’écart entre les pauvres et les riches.
    Les révoltes de l’Égypte, Libye, Tunisie, et autres sont les résultats de la pauvreté et non dû à un gouvernement dictatorial.

    1. Marcel, personne n’a aboli les impôts aux entreprises aux États-Unis. Je ne sais pas où vous prenez vos chiffres.

      70% du PIB canadien est relié à de la consommaiton. Il est temps que les gens épargnent en ayant plus d’argent sur leur chèque de paie en ne payant plus d’impôts et qu’ils consomment justement et non surconsomme en s’endettant.

      Si on continue encore ainsi neuf ans au Canada, en 2020 on sera dans une situation économique bien pire qu’aux États-Unis. Puis croyez moi, vous ne voulez pas que j’aie raison avec cette prédiction.

    2. M. Marcel, les pauvres surconsomment et s’endettent pour des télés, des jeux vidéos, des voyages dans le sud. Une société s’enrichi avec des gens riches.Le fossé ne se creuserait pas entre pauvres et riches si on abolissait les impôts, les riches feraient travailler davantage de monde ici parce que leur argent ne fructurerait plus aux Bahamas mais ici sous leur nez.

      En continuant ainsi avec les impôts le fossé ne se creusera pas davantage entre les riches et les pauvres, les riches vont juste aller s’enrichir ailleurs, donc faire travailler du monde ailleurs.

  6. Je suis en parti d’accord avec vous pour ce qui est des particulier une tps plus haute taxerais mieux les riche qui consomme est moins les pauvre qui ne consomme en parti que des bien détaxe (style loyer nourriture non de luxe) mais je suis complètement en désaccord face à une détaxe des compagnie et je m’explique.

    Les compagnies continuerais a être taxer au fédéral et donc le problème ne changerais pas mais ametion que le Québec est un pays ou qu’il a plein droit sur tous ses taxe les compagnies investirais toujours pas y si car la main d’œuvre est trop coûteuse à comparer à la chine ou l’inde (et autre). De toute façon ils vont investirez la ba car la croissance est colossale à comparer à la nôtre et leur argent qu’il cache dans le sud et il ne investies pas la ba voyon c jute une transition la seul chose que sa rapporte être un paradis fiscale c des emplois de banquier.
    Au lieu de sa si le gouvernement voudrais vraiment créer de l’emploi il devrait sur taxe les imports de matière transforment et expore des ressource naturelle est détaxer les importer de matière première. Comme sa les emplois serais créé pour les compagnies qui voudrais nous refourguer des truque qui serais obligé de construire y si.

    1. Je pense que vous n’avez jamais mis les pieds aux Bahamas et autres paradis fiscaux pour dire une telle ânerie.

      Sans taxes, on verrait des sièges sociaux internationaux de compagnies prendre la province d’assaut avec des centaines de milliers d’emplois.

      Votre idée d’imposer des taxes sur les imports de matières premières est complètement loufoques et non conforme à différents traités de libre-échange signé par le Canada avec différents pays.

  7. Cher imvestglobe,
    Je n’ai jamais écris que les impôts avaient été abolies aux USA j’ai dit que les Cies avaient déclarées d’excellents profits et pourtant elle ne créent pas d’emploi.
    Les Cies créent des emplois que s’il y a une demande pour leurs produits et non pas si elles font des profits.
    Abolir les impôts au Québec accentuerait la fuite des capitaux hors Québec mais ne créerait aucun ou très peu d’emploi.
    Votre rhétorique est pleine de sens mais irréaliste.
    Mon opinion.

    1. — Abolir les impôts au Québec accentuerait la fuite des capitaux hors Québec mais ne créerait aucun ou très peu d’emploi. —

      Comment abolitions d’impôts peut entraîner la fuite des capitaux ? Expliquez-moi cela s.v.p. Marcel !

  8. Taxer n’importe quel produit manufacturier fait en dehors de l’Amérique du Nord, c’est le nouveau dumping de la main d’oeuvre ouvrière du 21e siècle qu’on appelle « mondialisation ».

  9. Justement y faudrait les bruler ces traités qui ne profitent qu’aux compagnies et non aux citoyens. Ce qui crée des emplois c’est les industries que nous perdons à vitesse grand v c’est pas quelque 10 ou 20 mille emplois de cadres qui nous rapporterait de devenir un paradis fiscal qui nous sauverait quand on voit les grandes puissances poursuivre les banques qui protègent les comptes cachés de fraudeurs (même si c une minorité), seules les industries font d’un pays un pays riche, regardez la chine ou les usa dans leur bonne année (même si ça fais longtemps) nous avons perdus notre industrie et supposément nous misons sur l’industrie du savoirs… on voit comment ça marche! Mais y faut pas penser qu’on va rester dirigeant dans ce domaine bien longtemps nous les occidentaux. Le vrai problème c la mondialisation, elle va bouger tous les capitaux et emplois dans les pays émergents et quand ils n’auront plus besoin de nous y vont nous laisser dans le trou que les grandes compagnies nous auront creusé puisqu’elles ne se soucient aucunement des citoyens ou même de leurs employés. Seul leur profits leur importe, peu importe les souffrances humaines quelles crée et comme elles ne sont responsables de rien car elles appartiennent à des milliers d’actionnaires non imputables elles s’en lavent les mains.

  10. Abolir les impôts pour les Cie sous-entend que leurs profits vont être plus élever. Alors que font les Cies avec beaucoup de cash… elles ne créent pas d’emploi.(Sauf si leurs produits sont en demande).
    Alors que font-elles… elles rachètent leurs actions, elles déclarent des dividendes ou, elles font des acquisitions.
    Et si elles ne peuvent faire aucun de ses choix elles vont simplement sortir le beaux cash du Québec pour s’en servir ailleurs.

    1. @Marcel, avec du cash, surtout, les entreprises enrichissent leurs actionnaires qui épargnent.

      Pourquoi les entreprises sortiraient leur beau cash du Québec alors qu’il n’y aurait plus d’impôts ? C’est ça que vous ne comprenez pas.

      Allez aux Bahamas, vous verrez comment les beaux édifices, les restaurants chics, les endroits de luxe y sont omniprésent. Pourquoi? Parce qu’il n’y a pas d’impôts à payer.

      La semaine dernière ont aprenait que les suisses étaient les plus riches au monde. Tiens donc ! Comme par hasard la Suisse reçoit massivement des capitaux étrangers.

      C’est ça que le Québec instaurerait avec l’abolition des impôts aux entreprises et aux particuliers.

      Pourquoi les riches du Québec enverraient-ils leurs millions aux Bahamas et autres paradis fiscaux s’il n’y avait plus d’impôt au Québec ???? L’argent resterait ici et prospererait ici. De l’argent qui prospère c’est de l’argent qui fait travailler du monde.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :