Grands projets de transports, les finances de la province oblige Québec à ralentir le rythme


Le 18 août dernier on apprenait dans La Presse que Québec ralentissait le rythme dans les grands projets de transports à Montréal.

Le Conseil du Trésor, grand argentier au gouvernement du Québec a décidé, vu l’état des finances publiques, de « prioriser » les dossiers et plusieurs seront ainsi reporter.

Y a-t-il quelqu’un de surpris dans la salle?  Moi le premier je ne le suis pas.

Alors que Montréal aurait besoin de 95 milliards sur deux ans en investissements d’infrastructures, Québec ralentit le rythme.  Ce qui me laisse croire que la situation du transport à Montréal est là pour perdurer encore 5 à 10 ans.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s