Radio-Canada, avec vos taxes et impôts enquête sur Quebecor.


J’en ai marre de l’empire Radio-Canada qui coûte des milliards aux contibuables canadiens.

Demain, jeudi, à l’émission Enquête, on présente une enquête sur Quebecor.  Enquête réalisée avec vos taxes et impôts.

N’est-ce pas que vous aimeriez mieux que vos taxes et impôts servent à repaver nos routes, raccourcir la liste pour les attentes de chirurgie  plutôt qu’à aider des journalistes publics à nourrir l’anti-compétition du méchant privé ?

Mais non, elles serviront la télé d’état pour encore dénigrer un compétiteur privé.

J’en ai ras le bol.

Qu’on se comprenne, une télé d’État n’apporte rien de bon.  Le privé peut aussi bien faire la même chose.

Qui sera le premier ministre qui aura le guts de fermer Radio-Canada ?  Allez monsieur Harper, faites-moi plaisir !

Alors si vous désirez voir du Quebecor Bashing par une société d’État, demain jeudi à l’émission Enquête à Radio-Canada.

Advertisements

65 thoughts on “Radio-Canada, avec vos taxes et impôts enquête sur Quebecor.

Add yours

  1. Bon, un connard de l’extrême-droite qui se fait un blogue sur le dos des gens qui pensent aux autres, et non pas à leur nombril… et qui ne croit qu’au capitalisme sauvage qui détruira la planète. Je vois que je suis la seule à mettre un commentaire ici, bref, ce blogue est un coup d’épée dans l’eau…

    1. tiens une frustré de la gauche qui connait rien en économie et qui traite les autres de connards quand elle ne sait pas quoi dire.

      Une autre à la Amir Khadir qui argumente sans rien amener au moulin.

      Laurianna… très déçevant votre commentaire.

      En passant ce blogue à plus de 175 visiteurs quotidiennement. Si les gens ne commentent pas, peut-être qu’ils sont tout simplement en accord avec le gros bon sens que j’émets.

      Vous entre payer pour des routes ou Radio-Canada, je comprends que vous choisiriez l’inutile, c’est à dire Radio-Canada.

      1. L’économie n’est pas une science. La politique en est une. Arrêtez de nous emmerdez avec vos grosses têtes enflées à l’effet que ceux qui s’intéressent au concret ne connaissent rien à votre religion entièrement basée sur l’abstraction. Rien de plus simple et linéaire que l’économie: pas étonnants que les plus cons en fassent leur religion! Personne n’a été plus rentable qu’Alain Gravel pour l’intérêt public au Québec!

      2. Alain Graver… ce BS de luxe payer grâcement par les impôts des canaidens? Vous voulez rire j’espère?

  2. Pour votre information, je ne suis pas du tout fonctionnaire. Si au moins votre article avait une démarche intelligente… Les déboires de Rupert Murdoch et la crise économique de 2008 ont allumé des lumières sur les dangers du capitalisme sauvage.

    1. Je ne vois pas ce que Rupert Murdoch vient faire avec ka crise économique de 2008 qui a été créé de toute pièce par les subprimes des banques américaines.

      C’est pas votre petite personne que je traite de fonctionnaire mais Alain Gravel, journaliste de Radio-Canada.

      Si tout commentaire semble vous concerner, la terre tourne autout du soleil pas autour de Laurianna.

  3. Vraiment, vods propos sont rempli de maturité et d’intelligence! Vous ne faites qu’insulter des gens avec qui vous n’etes pas d’accord.

    1. La censure ce sont les États totalitaires qui font cela ou les société d’État qui veulent contrôler l’information, comme le fait si bien CBC / Radio-Canada.

      Mais répondez à cette question. Entre choisir de mettre 1,5 milliards dans le système de santé ou de mettre cette même somme dans une télé d’État, qu’est-ce qui est mieux pour un gouvernement ?

      1. C’est le PQ qui a financé Québecor, qui maintenant contrôle tout. Ce n’est pas R-C qui a les journalistes de Québécor sur le carreau.

  4. C’est exactement ce à quoi mes impôts et mes taxes doivent, je veux savoir ce qui se passent.

    Je veux savoir si c’est vrai que nos élus peuvent être incluencés par Québécor, L’information pour moi, doit être publique, étant publique, les journalistes répondres à des règles de déontologie et la société réponds au gouvernement. Radio-Canda me donne une couverturen de l’actualité simple, tout comme je considère Amir Kadhir comme le meilleur député de l’assemblée nationale, au moins, il ne nous ment pas, il ne se cache pas, il afit tout un show. Enquête nous a montré tout une information, super, rien de problématique là de-dans.

    Droit et Gauche ne se comprendront jamais, jamais.

    Honnêtement, Ça ne sert pas à grand chose de te parler, mais le fais quand même.

    Et pendant que j’y suis, la gauche en connait beaucoup plus que tu y crois, en économie et en capitalisme

    1. Moi je suis pas de droite ou de gauche, je suis gros bon sentisme.

      Si vous considérez Amir Khadir comme le meilleur député de l’assemblée nationale, là parcontre je n’adhère pas à votre vision des choses.

      Évidemment que Khadir doit être en faveur de Quebecor, la majorité des journaliste de Radio-Canada habitent sur son Plateau.

      Mais qu’un gars manifeste contre un marchand de chaussures… faut être fêlé.

      Radio-Canada n’est pas un service essentiel. Si des gens considèrent que oui, ça signifie pour moi que le problème de société que nous vivons au niveau écononique est encore plus sévère que je croyais.

  5. présentement on choisit entre la télé d’état et québécor et le choix a été fait. Malheureusement, ce n’est pas nous qui choisissons

    1. Un instant il n’y a pas que Quebecor et Radio-canada dans leportrait télévisuel du Québec. Il y a Cogeco, VTélé de la famille Rémillard, Bell qui contrôle RDS et plusieurs chaînes spécialisés, aussi Astral Médias qui a plusieurs chaînes spécialisées et finalement Télé-Québec, une société d’État du Québec qui pourrait aussi fermer et je serais content.

      Demain matin Stephen Harper ferme Radio-Canada et je crois que peut de personnes vont se plaindre d’autant plus que la plupart des téléromans, l’épine dorsale des réseaux de télé généraliste, prendront le chemin de TVA, V télé et d’autres chaînes francophones.

      Vous savez je ne comprends pas que les gens ne s’indigent pas du gaspillage de fonds publics que représentent Radio-Canada pour les contribuables canadiens.

  6. Bravo a l’emission enquete ,j’endosse a 100% la depense de mes taxe dans ceci..de loin pas mal plus interessant et constructif que le povre star academie..et autre connerie de tele réaliter …en passant quebecor profite amplemant de subvention pour ce qui de son nouveaux coliser….vraiment vous ete dans le champs avec votre blog…..

    1. Je préfère être dans le champ avec mon blogue, aucun contribuable n’y a versé de l’argent. Mais c’est vrai que les québécois en majorité n’aime pas les riches.

      Si Radio-Canada était objectif, il ferait aussi une analyse du groupe Power Corporation. Évidemment ils ne le feront pas, Radio-Canada et Power Corporation ont plein d’alliances ensembles.

  7. Vous êtes soit naïf, soit de mauvaise foi ou essayez peut-être tout simplement de défendre votre bailleur de fond, je ne sais pas… En tout cas, les gens ne sont pas naïfs et nous sommes pour la plupart bien au courant des divergences entre Quebecor et Radio-Canada. Nous sommes aussi bien informés de la collusion entre le gouvernement Harper et Quebecor pour réduire la capacité d’action de Radio-Canada. Pour ma part, je préfère que mon argent aille à une société d’état plutôt qu’il serve à enrichir monsieur Péladeau. Je considère que j’entretiens assez monsieur Péladeau comme cela avec mon service internet et de télé de Videotron. Après un tel exemple, dire que Radio-Canada est un empire est vraiment exagéré… Dire que le privé est aussi bon que le public est tout ce qu’il y a de plus faux. Je vous invite à consulter les nombreuses recherches universitaires qui comparent les deux. Il est rare que le privé offre mieux pour la population. De toute façon, il suffit d’y penser un peu. Le but premier du privé est de faire de l’argent. Ils doivent donc couper en quelque part pour arriver à faire des profits. Autre chose, j’écoute le deux réseaux et je vais vous dire que je commence en avoir marre de TVA. Ils sont à la recherche de sensation forte, ils font de plus en plus la promotion de leurs émissions plutôt que de donner de l’information… C’est le cas de Salut Bonjour. Je me suis donc abonnée à La Presse, enfin des nouvelles… J’aimais bien l’émission TVA en direct avec Pierre Paradis. Depuis le passage de Richard Martineau, l’émission a complètement changé… C’est de la vrai propagande… C’était particulièrement évident la journée d’arrêt des travailleurs de la construction pour protester contre le projet de loi sur le placement syndical. À entendre TVA, les travailleurs étaient bâillonnés, c’était dont pas drôle… J’ai bien de la difficulté à croire que des milliers de travailleurs peuvent se faire imposer un arrêt par une petite minorité… La goutte qui a fait déborder le vase… Invitation à l’émission d’un ancien professeur universitaire super anti-syndical. Si c’est pas du bashing contre la FTQ ça, je me demande bien c’est quoi… Certes, il y a des problèmes à la FTQ, mais au point de vouloir jeter le syndicat à terre, un peu de calme SVP… C’est bien certain qu’une telle alternative plairait bien à monsieur Péladeau et à ses amis du Conseil du patronat. Dans la réalité cependant, un monde sans syndicat, ça veut dire des travailleurs sans protection et venez pas me dire le contraire parce que je vais vous envoyer un paquet d’études qui appuient mes propos. En parlant d’argent qui pourrait davantage servir le système de santé. Je vous rappelle que les médecins étaient outrés de voir que le gouvernement acceptait de financer la fécondation in-vitro car les coûts sont énormes et les chances de réussite sont d’environ 30% par couple. Ayant des problèmes génétiques, une clinique m’a récemment suggéré qu’en raison de ma situation, j’aurais droit à un remboursement de l’ensemble des traitements. On atteint 7 000$. Je ne suis pas infertile, j’ai des problèmes génétiques. Bref, je pourrais profiter de l’état pour m’assurer d’avoir un bébé en parfaite santé. 0$ contre 20 000$ pour une adoption, le choix parait assez facile… Ne vous inquiétez pas cependant car je n’accepterai jamais d’utiliser les fonds publics pour satisfaire mes besoins personnels. Imaginez plutôt ce que pourrait faire le système public avec ce 7 000$ pour l’enfant handicapé qui existe déjà… Mais madame Péladeau trouve cela tellement beau la maternité que tous doivent en bénéficier… C’est bien vrai Quebecor est un véritable empire. C’est cet empire qui décide comment l’argent en santé est dépensé.

    1. Anne-Renée Gravel que vous disiez…. comme dans Alain Gravel journaliste de Radio-Canada ?

      Vous êtes syndiquée de la FTQ je suppose?

      :)))

      Vous savez que la beauté avec le privé c’est que si vous n’êtes pas contente vous pouvez lâcher Vidéotron et aller vers Bell ou autre fournisseur Internet privé. On ne vous impose pas le privé, mais mon chèque de paie est imposé par la télé publique et ça me dérange car le privé peut faire aussi bien sinon trop souvent mieux que le public.

      Que les gens veulent une télé d’État pour l’information, à la limite ça me va. RDI et son pendant anglophone, ça me va. Mais que la société d’État veule lancer une chaîne sportive 24/24, Art TV, SRC / CBC… non. désolé mais non. C’est 1,5 milliards par année de gaspillage.

      En période de surplus budgétaire au fédéral, je n’aurais pas le même mordant envers la CBC / SRC (qui paie aussi le salaire de Don Cherry en passant qui chie sur le Québec assez souvent), mais en période actuelle de déficit. La CBC / SRC me dérange et pas à peu près.

      Du pur gaspillage.

      La SRC – CBC ne fait que créer des fonctionnaires de luxe comme par exemple Don Cherry !!!!!

      1. Je n’ai pas de lien de parenté avec Alain Gravel et je ne suis pas syndiquée FTQ. Je faisais juste un constat… Le cas de la FTQ était juste un exemple du type de journalisme pratiqué par TVA. Je ne suis pas non plus anti Quebecor mais force est de constater qu’il y a de plus en plus de convergence à Quebecor, et ça, un simple citoyen peu s’en rendre compte… Qu’est-ce que vous aimeriez? Que Quebecor devienne la télé d’état? « télé d’État n’apporte rien de bon. Le privé peut aussi bien faire la même chose ». Je ne comprends pas trop cet acharnement car c’est bien de l’acharnement quand on dit: « Qui sera le premier ministre qui aura le guts de fermer Radio-Canada ? Allez monsieur Harper, faites-moi plaisir ! » De toute façon vous aviez commencé à taper sur Radio-Canada avant la diffusion de l’émission Enquête… Je vous rappelle que des journalistes de la chaîne Argent (filiale de Quebecor) se sont plaints du manque de transparence. Pourtant, il n’y a pas de conflit dans les relations de travail dans cette branche à ce que je sache… Bref, il ne s’agit pas ici d’employés frustrés envers leur employeur suite à un lock-out mais bien de journalistes se sentant lésés dans l’exercice de leur profession. Bref, vous faites du Radio-Canada Bashing et vous voudriez que tout le monde endosse vos propos…

      2. Si Radio-Canada sont si honnêtes et si fin, pourquoi qu’ils compétionnent lâchement le privé à même l’argent des contribuables ?

        Puis vous cautionnez ça vous le salaire exhorbitant de Don Cherry ?

    2. À propos de l’argent des contribuables. Je vous rappelle que l’acquisition de Vidéotron et le projet d’amphithéâtre de Québec se font (ou se fera dans le cas de l’amphithéâtre) avec une bonne part de fond publics. Bref, Quebecor suce pas mal d’argent aux contribuables pour une entreprise privée. Si vous pensez que l’élimination de Radio-Canada va permettre d’améliorer les finances publiques, bien vous vous trompez…

      1. Bien je sais encore compter. 1,5 milliard de moins sans Radio-Canada c’est 1,5 milliard de plus pour le gouvernement à mettre dans des choses plus utiles.

        Ne vous inquiétez pas toutes les bonnes téléséries de Radio-Canada iront au privé et vous pourrez continuer de les écouter.

        Du pure braillage votre affaire.

        On ne parle pas de 1,5 millions ici mais de 1000 fois plus.

        C’est du blé ça madame.

        Faites un référendum pan-canadien à savoir si chaque foyer canadien est prêt à débourser 1 000$ par année pour avoir Radio-Canada?

        Vous pourriez être surpris du résultat du vote dans le genre à 70% contre.

        C’est ça le problème ! Les gens ne savent pas où va leur argent comme contribuables. Ils ne veulent pas savoir la vérité.

        Ils ne veulent pas savoir qu’un chef d’antenne qui présente les nouvelles à Radio-Canada ça gagne près de 20 fois le salaire minimum au Québec et en plus payé avec vos taxes et impôts.

        Madame Gravel ayez un once de gros bon sens et ici cet once c’est 1,5 milliards qui sont en jeu.

      2. En passant ceux qui chiâlent, cet article a été lu 338 fois, 98% des lecteurs n’ont pas commenté, sûrement parce qu’ils sont en accord avec mes propos 🙂

      3. Pour votre information madame Anne, si Quebecor n’avait pas acheté Videotron c’est Rogers qui l’aurait fait et Montréal aurait perdu un autre siège social au profit de Toronto avec des centaines d’emplois.

        Évidemment ça j’imagine que vous préférez vos téléromands à Radio-Canada ?

  8. ok, on se calme, premierement, si 338 personnes on pas fait de commentaire, c’est probalblement parce que y ont une vie et puis qui écrivent pas leur idées niaiseuses en pensant que sa va changer quelque chose, en passant, si le privé est si exeptionnelement
    merveilleux, pourquoi est-il bon que l’on ai financé a meme nos taxes et impot pour acheté videotron.

  9. Vous voulez comprendre ce que vous voulez comprendre. Bref, ça ne sert à rien de discuter avec vous. C’est probablement pour cela que 98% de vos lecteurs n’ont pas émis de commentaire. Ils sont tout simplement plus brillants que moi…

  10. Vraiment c’est n’importe quoi! Des chiffres lancés en l’air sans aucune références sérieuses. C’est plutôt vous qui devez être payé par Québecor pour lancer des absurdités pareilles.
    Toute personne moindrement informée devrait savoir qu’il n’y a aucune production télévisuelle au Québec qui n’est pas financée par nos taxes. Les productions privés, dont certaines sont des sous-compagnies appartenant à Québecor, vont chercher leur financement par des crédits d’impôt et par toutes sortes d’organismes gouvernementaux(Le fond canadien de télévision, SODEC, Téléfilm Canada, l’ONF, etc.). Et croyez-vous que les profits générés par certaines de ces productions retournent dans les coffres de l’état? Non, ils servent à enrichire les producteurs privés. À Radio-Canada, les profits ne servent pas à remplir les poches de un ou deux individus, ils sont plutôt réinvestis dans la future programmation ou directement dans la culture.

    Sans télévision d’état comme Radio-Canada, pour nous présenter des émissions avec du contenu et de la recherche comme « Découverte », « Une heure sur terre », « Zone Doc », sans parlé des émissions Jeunesses où on ne peut vendre de la publicité, quel diffuseur privé va prendre le risque de perdre de l’argent pour nous enrichir intélectuellement avec ce genre d’émissions?
    À TVA, parmis les émissions les plus écoutées, et donc les plus rentables par la vente de publicités, on retrouve: La poule aux oeufs d’or, Les bloopers TVA, Occupation doubles, Droles de vidéos. Wow! Ça c’est de la culture!

    Sans Radio-Canada, c’est à ça que nous auront droit comme télé et à quelques séries américaines mal traduites.

    1. Bon Érik, un autre qui panique. Lors de la fermeture de Radio-Canada, le meilleur de Radio-Canada / CBC ira chez les autres réseaux.

      Je ne lance aucun chiffres en l’air le coût du financement de Radio-Canada / CBC est de 1,5 milliards par année.

      Pensez-vous un instant que c’est le mandat premier d’une télé d’État comme la CBC de diffuser des matchs de hockey ?

      Soyons sérieux un peu et surtout lucides.

      Le 1,5 milliard, le gouvernement peut le dépenser dans quelque chose de plus utile, ou encore rembourser la dette.

      Ne vous inquiétez pas Sportsnet et TSN pourront prendre le relais pour diffuser les matchs de hockey abandonnés par la CBC.

      Radio-Canada se permet tellement de largesse qu’elle possède même l’inutile réseau Sirius à 40%.

      C’est tellement dépassé comme concept Radio-Canada qu’ils ont encore le mot ‘Radio’ en 2011, dans leur raison sociale. ha ha ha

      Fermez ça monsieur Harper et ça presse !

  11. Je suis très content que mon argent sert a donner des émissions et des reportages intelligent , si tu veux continuer a écouter et lire des cochonneries sans talent comme Québecor ..ben lâche-pas !!! pis vive la convergence de crétins comme Québecor!!

    1. C’est vrai que Laflaque, Tout le monde en parle, Des Kiwis et des Hommes c’est tellement intelligent comme vous dites.

      Je vois que l’intelligence dont on parle ici n’est pas la même pour nos deux parties.

  12. Vous accusez Radio-Canada de dénigrer un compétiteur privé alors que Quebecor fait la même chose avec la société d’État à chaque moment qu’il le peut. J’ai regardé l’émission d’Enquête et elle se tient. Ce ne sont pas des accusations lancées en l’air et l’émission ne mentionne même pas le fait que PKP tente de faire fermer la SRC. Vous n’aimez peut-être pas la SRC, c’est votre droit. Quant à moi, je ne peux pas sentir Quebecor et ses nouvelles sensationalistes. Les réseaux privées ne vont pas reprendre des émissions de la chaîne publique qui ne font pas assez d’argent à leur goût, incluant des émissions de qualité telle « Découverte ». Une chose est certaine: Quebecor est une dictature médiatique qui ose se mêler des affaires du gouvernment. Si jamais cette compagnie obtenait ce qu’elle voulait du gouvernement Harper, je ne donne pas chère de la qualité télévisuelle au Québec. Au niveau des journaux, il restera La Presse… bien que je ne serais pas surprise si Gesca était la prochaine sur la liste de PKP.

    1. Mme McMahon, je n’accuse pas Radio-Canada de dénigrer un compétieur, ils le font. C’est bien différent.
      Si vous pensez madame McMahon qu’on vit dans un pays assez riche pour se payer une télé d’État avec des émissions défécitaire, bien avec des gens de votre mentalité, je ne suis pas surpris que notre gouvernement fasse des déficits de plusieurs dizaines de milliards par année et que ça ne vous dérange pas.

      Dans 5-10 ans, en maintenant ce rythme, ce ne sera pas que Radio-Canada qui sera fermé mais davantage.

      1. Oui, bon ils dénigrent Quebecor. Pauvre PKP… On cultive ce que l’on sème.

        Si notre province peut payer la fertilisation in vitro de tout le monde alors qu’elle reçoit de l’argent dans la péréquation, je pense que notre pays peut se permettre une télévision d’État. De plus, plusieurs pays industrialisés ont des télévisions d’État. La France en a au moins 5 (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô), la Grande-Bretagne a la BBC (http://en.wikipedia.org/wiki/Television_licensing_in_the_United_Kingdom), l’Italie à le groupe RAI (bien que dirigé en partie par le privée), l’Allemagne a ARD et ZDF, l’Australie a ABC (rien à voir avec la chaîne américaine) et SBS, le Japon a NHK, l’Espagne a le groupe RTVE et la Grèce à le groupe ERT. Oui, la Grèce, l’Espagne et l’Italie ont des problème financiers, mais personne, à ma connaissance, ne blâme leurs déficits sur le dos des chaînes publiques. Les États-Unis, qui sont en pleine crise économique, n’ont pas de chaîne d’État (sauf si l’on compte PBS, une chaîne publique, comme chaîne d’État, mais je ne pense pas qu’elle soit financer par l’État). De plus, votre solution étant que le privé règne, puis-je vous faire remarquer qu’aux État-Unis, presque tout est privé. Pourtant, ils ont une dette qui dépasse les trilliards.

        Bref, je ne pense pas que les chaînes publiques sont à blâmer. De plus, je n’ai jamais dit que les déficits du gouvernment ne me dérangeait pas, mais d’autres domaines pourrait se permettre des coupures.

      2. Madame McMahon, expliquez-moi comment vous pouvez conclure que notre pays a les moyens d’avoir une télé d’État alors qu’il fait un déficit budgétaire de 30 milliards ! Sur quels arguments vous pouvez me dire qu’on a les moyens ?

        Pour votre information PBS est une chaîne financée par des dons.

        Pour la Grèce… justement avant d’être dans la même situation qu’eux faudrait sabrer dans l’inutile.

        Petite question madame McMahon, toute proportion de population gardée, qui est l’État le plus endettée au monde ? Je vais vous donner la réponse.
        Le Québec 241,5 milliards de dettes pour uniquement 8 millions de population. Les États-Unis ont 47 865$ de dettes par habitant, le Québec en a 53 803$.

        Alors je repose ma question du début. Avons-nous les moyens de conserver Radio-Canada et je vais rajouter Télé-Québec ?

  13. investglobe :
    En passant ceux qui chiâlent, cet article a été lu 338 fois, 98% des lecteurs n’ont pas commenté, sûrement parce qu’ils sont en accord avec mes propos

    Même si l’on supposait qu’aucune personne ayant lu votre dissertation soit encore indécise, (J’espère que vous conviendrez que cette supposition n’est pas la plus rigoureuse) j’ai de sérieuses réserves face à votre conclusion que le 98% des lecteurs qui n’ont pas commenté sont sûrement en accord avec vos propos.

    Est-il possible que certaines personnes ne laissent jamais de commentaires sur des blogs peu importe leur opinion? De plus, je remets en question la pertinence d’un tel commentaire. Même si vous aviz véritablement un appui de 98% de vos lecteurs, ceci fait peu pour valider votre position ou invalider celle des gens qui ont commentés contre vous.

    1. Je suis d’accord avec pgl. Je réponds rarement aux blogs que je lis ( moins de 2 % ) peu importe mon accord ou pas. Je lis très peu de blog. d’ailleur en faisant « refresh » tout le monde peut augmenter le nombre de 338 et descendre le % de réponse sans lire quoi que ce soit.

  14. Québecor peut présenter ce qu’il leur plaît dans des émissions de variété avec la convergence qu’il désire y mettre. Mais lorsque tu mets en onde un bulletin de nouvelles, tu te dois d’être intègre. Mais comme les informations diffusées sont biaisées et contrôlées aux profit$ du diffuseur, une chance qu’il existe Radio-Can. Juste à penser aux charges à fonds de Québecor contre le Fonds de solidarité FTQ et à L’ancien journaliste de TVA Carl Langelier…finalement UNE CHANCE QU’IL EXISTE RADIO-CAN. Bonne journée,

    1. 1,2 milliards pour la télé au lien de 1,2 milliards dans les soins de santé, l’éducation ou même les routes.
      Tu parles d’une priorité pour des contribuables poignées à la gorge avec une dette par habitant supérieure à celle des États-Unis.

      On voit bien qu’en ayant cette priorité, que c’est normal que le gouvernement ne s’attaque pas à son déficit.

    1. tu parles d’un épais. La CDPQ a fait un très bon investissement dans Videotron pour créer Québécor Médias, sans cela, Vidéotron serait partie aux mains de Rogers qui elle aurait aurait tout gérer à partir de Toronto.

      1. « tu parles d’un épais. La CDPQ a fait un très bon investissement dans Videotron pour créer Québécor Médias, sans cela, Vidéotron serait partie aux mains de Rogers qui elle aurait aurait tout gérer à partir de Toronto. »

        De toute façon même notre caisse de dépôts est envahie par des unilingues anglophones alors ça change quoi que les colons se servent au lieu de servir les frogs de Québecor? Qu’elle soit produite par des anglophones ou des francophones, de la TV stupide ça reste de la TV stupide. Pourquoi on devrait payer pour des infomercials en guise de bulletins de nouvelles?

      2. N’oublie pas que c’est Vidéotron qui permet de distribuer toutes les chaînes de Radio-Canada à la majorité des foyers québécois (RDI, ART TV, SRC/CBC, Canada Newsworld).

        Et je te prierais de soigner ton langage pcq la prochaine fois je ne te publie pas.

        Mais ça te dérange pas JF de payer 1,5 milliards pour une télé alors que ça serait pas mal plus utile dans la santé ou l’éducation ?

  15. ce fût un « reportage » très décevant. Effectivement : Du Quebecor Bashing par une société d’État, qui ne fait que dénigrer un compétiteur. ( le « privé » est, d’après moi, superflu )

    Je répond OUI à votre 1e question mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’affirmation suivante  » une télé d’État n’apporte rien de bon. « , n’y que R-C doit fermer ses portes. ( je ne suis pas pour qu’elle reste à 200% )

    toutes les chaînes de tv ont des bonnes et des mauvaises émissions.

     » Le privé peut aussi bien faire la même chose.  » Pourriez-vous éclaircir ce point.

    Quand à l’attaque contre 2 journalistes de sun news : Oui, c’est décevant qu’un homme se moque de quelqu’un qui vient de mourrir, mais n’atribuez pas cela à PKP ( adressé à AG ). n’oublions pas que R-C a Infoman.

     » Les nouvelles de TVA font de la publicité à videotron  » ( citation du  » reportage  » )
    Et après ! R-C fait de la publicité à RDI et artv.

    Si un média de quebecor ne pourrait pas faire de la publicité à un autre média de quebecor ( ex : 2 filles le matin parle d’un article du 7 jours ), quebecor inc ferait dur.

     » Quebecor et différents « éléments » de celui-ci reçoit des subventions des gouvernements.  » Les auteurs de télé-séries diffusées à R-C aussi. ( qui est subventionné à 100% par le publique )

    Alain Gravel = un fonctionaire surpayé par l’État. Je suis d’accord.
    Enquête est une émission de pauvre qualité qui devrait être retirée des ondes !

    Quebecor est une grande entreprise du Québec, au même titre que Jean Coutu et bombardier, pour ne citer que ceux-là, qui a fleuri parce qu’elle à diversifiée ces secteurs d’activitées.

    Enquête n’a pas parlé du fondateur et de la fondation de Quebecor inc, n’y de la chronologie de son expansions, mais s’est tenu au  » semblant de problèmes étiques  » avec 0 % d’objectivité.

  16. Pensez-vous un instant que c’est le mandat premier d’une télé d’État comme la CBC de diffuser des matchs de hockey ?
    Ne vous inquiétez pas Sportsnet et TSN pourront prendre le relais pour diffuser les matchs de hockey abandonnés par la CBC.
    C’est tellement dépassé comme concept Radio-Canada qu’ils ont encore le mot ‘Radio’ en 2011, dans leur raison sociale. ha ha ha

    Je crois que la télé d’État dois diffuser des matchs du sport national, peu importe le pays/sport. Cela dit, R-C a cessé de le faire il y a plusieurs années, sans problème. Avec tous les postes de sport, quelqu’un prendra le relai.

    Radio-Québec a changé de nom en 1996, en comprennant que leurs émissions sont diffusées à la télé et pas à la radio.

  17. WTF investglot …. LOL nimporte quoi ça ce peut pas… je prédis qui’il va me répondre que RC coute 1.5 Milliard qu’il voudrait mettre ailleurs… comme mentionné environ 4 fois sans compter… ce qu’il va sans doute s’empresser de faire pour me donner le nombre exact de fois qu’il a répéter le même argument. Moi mon argument c’est : Pierre-Karl, c’est toi? LOL

    1. @JS, quand les québécois seront tannés de payer dans le beurre, ils vont se réveiller. Mais il semble que les habitants de l’État la plus endettée au monde ne sont pas encore assez pris à la gorge et que de valser 1,5 milliards dans la télé publique ils s’en crissent.

      Quand on est lucide, dans une situation économique comme la notre, on coupe dans le gras et l’inutile, pour moi Radio-Canada, Télé-Québec et la plupart des subventions à la culture en font partie.

      Il faut savoir être responsable et mettre l’argent à la bonne place c’est à dire dans l’éducation.

      Une société instruite est une société plus riche. Une société de surconsommation et endettée court à sa perte. Croyez-moi sur la course du 100 mètres de courir à sa perte, le Québec est en tête par au moins 60 mètres sur ses paires.

  18. Radio-Canada n’apporte rien de bon ?
    Tu aimerais mieux que le 1.1 milliard donné a CBC/Radio-Canda qui est investie dans la culture canadienne soit entre les mains du privé et s’envole ailleurs dans le monde pour payer des concepts d’émission rentable qui attirera du publique, donc de la publicité, donc de l’argent de plus dans les poches de notre cher M. Péladeau ?

    1. Quand vous allez à l’Hôpital Sacré-Coeur il y a un pavillon Pierre Péladeau… mais on ne voit pas de pavillon Radio-Canada. Péladeau apporte quelque chose… Radio-Canada, 550 millions de pièces de 2 dollars aux poubelles avec aucun retour sur l’investissement.

      19-2, Les Parents, Les Boys, L’Auberge du Chien noir, Les Chefs, 30 vies pourraient tous être présentés à TVA ou V.

      On vit dans une société qui se confrefiche de jeter aux poubelles 1,1 milliards et qui après se plaint qu’on paie trop de taxes et impôts… branchez-vous calvert !!!

  19. l’enjeu n’est pas pour ou contre radio-canada, mais plus pour ou contre la concentration de l’information.Avec radio-canada, nous avons une alternative a Quebecor.

    Aussi, je n’est pas eu besoin du reportage d’enquête pour me rendre compte a quel point TVA nouvelles est une marionnette de québecor. Ouvrir son bulletin de 18h par une info pub de videotron suffi grandement pour discréditer quebecor dans mon opinion.

    ceux et celles qui prétendent que la société d’état ne sert a rien sont aveugle. L’exemple des américains ne vous suffis pas? Vous voulez une concentration des médias pour une information traité a la saveur du jour? POur moi,l’empire Quebecor est tout aussi dangereux que l’est Fox news.

    Et ça me fais rire quand je lis la phrase «quand les québecois seront tanner de payer dans le beurre» je tiens a faire remarquer que nous avons double imposition et double taxe et que nous sommes les seule au Canada dans cette situation. Mais ça je présume que c’est correct. Chialons qu’il faut dissoudre radio-canada et gardons la TVQ!!

    Pas besoin d’être syndicaliste ou un fanatique de droite pour se rendre compte qu’on nous prend pour des cons. Quand l’inutile débat gauche droite va enfin prendre fin, nous allons nous rendre compte que tous nos avoir sociaux et notre patrimoine collectif sera privatisé, nos votes ne servirons qu’à bien faire paraitre le pays au yeux du monde et État et corporation ne ferons qu’un.

    1. Martin y a quelque chose que vous n’avez pas compris.

      Radio-Canada a été créé il y a plus de 75 ans. Elle a dominé sur le Canada pendant des décennies avant que des conglomérats privés comme Quebecor puisse rivaliser avec elle.

      Maintenant que c’est bien fait, pourquoi maintenir une télé publique ?

      Bientôt des gens partiront une pétition pour que soit privatisé Radio-Canada, et je serai un fier signataire de cette pétition.

      Autant de centaines de millions de fonds publics dilapidés… On a pas les moyens. Désolé !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :