Réduire la taille de l’État au Québec à commencer par Revenu Québec


Vous savez on parle souvent de dégraissage, de réduire la taille de l’État…

C’est une bonne idée.

Vous savez que je suis en faveur de l’abolition des impôts aux entreprises et aux particuliers.

À la place on augmente les taxes de ventes au pro-rata des impôts perçues.

Bingo!  Plus d’emplois créés au Québec car de nombreuses entreprises viendraient s’installer au ici vu l’inexistance de fardeau fiscal.

En plus des 11 281 employés qu’elle embauche, Revenu Québec pourrait amputer ses effectifs de 60%. D’une seule décision à prendre, la taille de l’État au Québec serait amputé de 6700 fonctionnaires.

Le tout pourrait s’échelonner sur une période de trois ans.  Ainsi, sans trop de douleurs une multitude pourraient être replacés dans d’autres ministères. Qu’on se comprenne bien, étant donné que la fonction publique québécoise vieillit, avec les nombreux départs à la retraite d’ici trois ans dans plusieurs ministères et organismes du gouvernement à travers le Québec, tout cela se ferait sans saigner à blanc la fonction publique.

De plus l’Agence de Revenu du Canada qui emploi 6 000 personnes au Québec nous ferait également sauver des dépenses publiques au fédéral.

Ainsi en trois petites années on vient d’amputer la masse salariale de l’État québécois d’environ 300 millions par une toute petite mesure bien simple.  L’abolissement des impôts sur le revenus des entreprises et des individus.

Sur 10 ans c’est 3 milliards de moins en dépenses pour le gouvernement dans sa fonction publique sans compter la réduction des frais des locaux, du matériel de bureau, des frais de télécommunications, frais de déplacements, la contribution du gouvernement au fond de pension des 6700 fonctionnaires coupés etc… On parle donc de près de 5 milliards de sauver sur 10 ans.

Si on ajoute le nombre de policiers  qui doivent enquêter et procéder à des arrestations d’individus pour fraudes fiscales,  les frais d’incarcération de ces individus, les procureurs qui doivent poursuivre pour impôts non payés, tout le personnel judiciaires attitrées à ces causes criminelles.  Sur 10 ans on ajoute près de 1,5 milliards en dépenses de moins pour l’État.

Au total c’est 6,5 milliards de moins au gouvernement en dépenses.  Ça commence à être pas mal intéressant.

6,5 milliards !!!  De quoi donner un bon coup de pouce à un gouvernement pour équilibrer son budget.

Créer un climat favorable aux investissements étrangers et favorable à l’épargne, donc créer de la richesse, ce devrait être la mission première que tout gouvernement.  En abolissant les impôts sur le revenus des entreprises et des particuliers, c’est ce que le gouvernement du Québec fera.

Advertisements

7 thoughts on “Réduire la taille de l’État au Québec à commencer par Revenu Québec

Add yours

  1. Je vous ai donné à plusieurs reprises mon opinion à ce sujet, c’est je crois totalement irréaliste.

    Selon les chiffres que je possède et, si l’État devait retirer ses seuls revenus de la taxe de vente, il faudrait instaurer une taxe de vente aux détails au environ de 65 % sur toutes les transactions. Quand on sait que près de la moitié de la population n’ont pas les revenus pour payer de l’impôt alors imaginez qu’ils devront payer une telle taxe de vente sur leurs consommations.

    Total des ventes au détail au Québec : +/- 94$ milliards
    Revenu du Québec : 62.2$ milliards (2009/2010)
    62.2/94 x 100 = 65%

    Si je fais erreur j’aimerais savoir où et comment vous calculez vos revenus.

    1. Woooooooooooo! Est-ce que le Québec reçoit actuellement des recettes en impôts 7 fois plus qu’en TVQ ?

      Tout d’abord selon la source suivante:
      http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/Budget/2011-2012/fr/documents/PlanBudgetaire.pdf le Québec reçoit en revenus autonomes 46,9 milliards et en transferts fédéraux 15,4 milliards.

      La TVQ rapporte à elle seule environ 14 milliards à un taux de 8,5%.

      Donc calculer le reste et vous arriverez a quelque chose de très plausible avec une TVQ disons à 20%.

      1. Mes estimations vont aussi sur un Québec plus en santé, donc une baisse des coûts en santé, vu qu’il y aura plus de travail, donc un taux de chômage moins élevé.

  2. Le risque, c’est de voir les gens aller acheter ailleurs …

    Nous sommes tout de même bien au Québec, surtout pour les familles et enfants !

    Avez-vous des enfants ?

    AB

    1. Évidemment que nous sommes bien au Québec si on se compare à la Palestine ou l’Algérie. Mais si on se compare à Singapour, on est loin d’être bien.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :