Après le placement syndical dans la construction, le gouvernement doit légiférer sur la syndicalisation


Ça m’écoeure de voir l’acharnement de la CSN avec la syndicalisation de dépanneurs d’Alimentation Couche-Tard.

Je me met dans la peau d’Alain Bouchard, président du groupe, et j’en aurai mal au coeur à chaque matin.

La CSN s’acharne à syndiquer des emplois à temps partiel détenu en majorité par des étudiants.

C’est quoi l’affaire ?

Couche Tard est un des fleurons de l’entrepreneurship québécois et les gauchistes de la CSN s’acharne à outrance à syndiquer des dépanneurs.

Faux être rendu bas pas à peu près pour être rendu à syndiquer des dépanneurs.

Pour moi c’est aussi bas en comparaison à un politicien qui veut faire baisser l’âge du droit de vote parce que ses idées semblent plus passé pour les moins de 18 ans.

Quand on regarde ce qui se passe depuis 20 ans au Québec, on constate que la syndicalisation est relié à l’appauvrissement de la classe moyenne.  J’imagine quand syndiquant des dépanneurs, les syndicats vont contribuer à appauvrir davantage des gens qui gagnent le salaire minimum.

Car évidemment ces travailleurs devront payer une cotisation syndicale.  Et s’ils obtiennent un meilleur salaire, bien Couche-Tard va augmenter ses prix et c’est la collectivité qui va payer… encore une fois.

Après les dépanneurs ça sera quoi?  Syndiquer des station-services ?  Syndiquer des emballeurs dans un épicerie?  Syndiquer des livreurs chez St-Hubert.  Syndiquer les livreurs de pîzza?  Syndiquer les camelots ?

Alors que la population demande au gouvernement qu’on fasse quelque chose contre l’intimidation en milieu scolaire, la CSN s’en donne à coeur joie contre une chaîne de dépanneurs.

C’est clair que la ou les têtes fortes d’un dépanneur vont influencer les plus faibles pour qu’ils se syndiquent.
Ce n’est pas de la pure intimidation au sens propre, mais j’ai déjà vu neiger, je sais comment ça se fait une syndicalisation.   Ça se fait rarement dans l’harmonie entre les employés.

Il faut que le gouvernement ponde rapidemment une loi pour empêcher un tel acharnement.

 Je n’ai rien contre les syndicats de vouloir protéger le droit des travailleurs.  Mais là on parle d’emploi partiel, pour la plupart occupés par des étudiants.
Comme dirait mon ex, pousse pas trop ta luck.
Bien c’est ce que fait la CSN, elle pousse pas mal sa luck.
Quel message envoie la CSN aux entreprises qui veulent s’implanter ici ?
La CSN de son acharnement sur Couche Tard, nuie grandement à la réputation du Québec dans le monde.
Il faut que ça cesse.
Le gouvernement doit mettre la CSN au pas et ce rapidement.

5 réflexions sur “Après le placement syndical dans la construction, le gouvernement doit légiférer sur la syndicalisation

  1. Qui êtes-vous pour décider de ça à la place des salarié-es concernés. C’est de leurs affaires pas des vôtres. Pis by the way ça fait un bail que les emballeurs d’épicerie et les livreurs de poulet sont syndiqués. C’est pour ça qu,ils peuvent contracter une hypothèque, avant ils pouvaient pas…

  2. La CSN ne voulait pas vraiment syndicaliser les Couche-Tard, ce sont les employés qui ont insisté. Ce n’est pas très rentables pour la CSN. Légalement et moralement toutefois, la CSN ne pouvait pas refuser.

    Le droit d’association est dans la Charte canadienne deds droits, n’en déplaise …

    PB

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s