Le gouvernement du Québec vient d’annoncer la mort de son industrie manufacturière


J’en ai vraiment ras le bol des décisions gauchistes du gouvernement du Québec.

Un des mandats prioritaires d’un gouvernement est de créé un climat économique afin de faciliter l’entrepreneuriat pas de l’éliminer.

Ce matin le ministre de l’environnement, Pierre Arcand, a annoncé le lancement du système québécois d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre. Toutes les industries émettant plus de 25 000 tonnes de GES par année y seront soumises au 1er janvier 2013. Les carburants et combustibles s’ajouteront en 2015.

Wow !  La belle affaire.

Autrement dit les manufacturières vont devoir payer donc quitter.

Je ne sais pas si le gouvernement québécois en est conscient mais avec pareille annonce il vient de mettre la hache dans son industrie manufacturière.

Toute l’industrie de la transformation pétro-chimique de l’est de Montréal va y goûter.

Oubliez la création d’usine de transformation minière accompagnant le Plan Nord.

Compagnie de fabrication de pneus… Risque de partir.

C’est réellement triste, c’est un jour très sombre pour le Québec.

Oubliez l’exploitation de gaz de schiste.

Avec pareilles mesures, même Alcan, devenue Rio Tinto, pourrait décider de quitter le Saguenay et s’établir ailleurs dans le monde.

Même qu’au Québec on peut s’attendre de cette décision de voir le prix de l’essence à la pompe augmenter de 10 à 15 sous dès 2015.  Ça c’est si l’industrie ne quitte pas le Québec.  Chose qui ne serait pas étonnante.

C’est triste de voir des politiciens s’accrocher au pouvoir ainsi en annonçant des décisions de gauche aussi coûteuses à la société.

Combien d’emplois cela coûtera au Québec ?

Beaucoup !

10 000, 50 000, 250 000 ?

Je l’ignore.

Ne soyez pas surpris si bon nombre d’entreprise quitte graduellement le Québec d’ici 2015.

Ce qui me dérange encore plus c’est que cette décision a été prise sous un gouvernement libéral.  Imaginez si c’était le PQ ou Québec Solidaire qui avait été à la tête du Québec.

De plus en plus le Québec est maintenant une terre hostile à l’accueil d’entreprises étrangères.

Oui les partisans de la gauche sont contents avec eux on aura éventuellement un Québec moins pollué, lourdement endetté et avec un taux de chômage grandiose, mais moins pollué.  Du moins ça dépendera de la direction des vents car l’Ontario et les États-Unis n’ont pas été assez stupides pour adopter pareilles mesures.  Bravo à eux !

Le Québec n’a pas les moyens financiers d’annoncer une telle décision.

Du côté du ROC, je doute qu’il soit bien content, car ce sont encore eux qui vont payer pour avec une augmentation de transferts fédéraux vers le Québec.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :