Johnson & Johnson Un autre employeur qui dit « Bye bye Québec » !


Bien qu’il maintienne encore des emplois au Québec dans d’autres établissements, le géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson ferme son centre de recherche à Montréal sur la rue Notre Dame.

C’est 150 emplois de perdus.

Quitter le Québec est de plus en plus le mot d’ordre chez les entrepreneurs hors Québec.

Le climat économique et la mentalité québécoise de s’accrocher aux syndicats et aux mamelles de l’État déplait de plus en plus à plusieurs employeurs.

D’autres fermetures surviendront d’ici la fin 2012.

Je l’ai mentionné dans un récent article, le taux de chômage du Québec s’en va tout droit à 15% au printemps 2014.  C’est dans un peu plus de deux ans.

Ça coûte trop cher produire au Québec pour des sociétés étrangères.

Le Québec doit créer un climat favorable aux entreprises en abolissant les impôts aux entreprises.

C’est LE moyen par lequel il pourra devenir compétitif.

Pendant ce temps avec grande stupidité, les prix immobiliers continuent de monter.

Je peux vous dire une chose, à 10% de chômage au Québec, si vous n’avez pas vendu votre maison que vous désirez vendre, vous perdrez des dizaines de milliers de dollars.

À 14%, le prix des maisons aura baissé de plus de 40%.

À 16%, je crois qu’on peut se rendre là, le prix des maisons aura baissé de 60% et même davantage.

L’hécatombe immobilière s’en vient mais le québécois moyen qui est propriétaire flotte sur un nuage comme si tout allait bien.

Il faut dire aussi qu’il se laisse endormir complètement par les agents d’immeubles.  Eux c’est une gang de déconnecté.

Advertisements

2 réflexions sur “Johnson & Johnson Un autre employeur qui dit « Bye bye Québec » !

  1. Les agents d’immeuble ne peuvent pas être baissiers…certains n’ont pas compris cela et voient encore l’immobilier comme un bon investissement.

    Pour aider,je ne pense pas que les taux d’intêret vont remonter beaucoup dans les années à venir,sinon ça serait l’hécatombe!

    Par contre la hausse déraisonné du prix des maisons ces dernières années pourrait très bien amener aussi une chute déraisonné.

  2. Bravo! Lâchez pas Montréal! Un moment donné, il restera seulement des logements sociaux « verts » et une île en baisse de démographie constante. Y a pas de problèmes, que l’on continue ce fabuleux modèle!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s