Le quotidien La Presse est devenu trop à gauche


De par ses nombreuses manchettes je considère que le quotidien La Presse est devenu trop à gauche.

Le quotidien parle trop souvent de nouvelles intéressant la gauche.

Je ne suis pas surpris que le tirage du quotidien baisse à vue d’oeil.

Ses journalistes sont devenus pour la majorité complètement déconnecté par rapport à la réalité du Québec et du monde d’aujourd’hui.

Vous ne me croyez pas que La Presse est maintenant à gauche ?

Regardez juste ces quelques titres de ce 11 janvier 2012 vu sur Cyberpresse, le pendant web du quotidien La Presse et des journaux du groupe Gesca.

Guantanamo a dix ans.

Syrie: un journaliste français tué à Homs

Le syndicat demande le retour de Mélissa François

Présidentielle française: Marine Le Pen manque de signatures

C’est pas de gauche ça ?  Allez lire les articles, vous en serez convaincus.

C’est par ce journal qu’une majorité de québécois se forge un opinion sur l’état du Québec.

Imaginez, pas étonant qu’on soit dans le rouge au Québec et qu’aucunes mesures ne soient prises pour assainir les finances publiques.  Le contribuable cautionne ce que le gouvernement fait car il s’informe de la situation du Québec via un quotidien comme La Presse, totalement devenu un quotidien de gauche.

Comme disait Margaret Tatcher, « Le problème avec le socialisme, est que l’argent des autres finit toujours par manquer ».

Chose certaine pour moi, il y a longtemps que je ne lis plus les pages Affaires de La Presse pour me forger un opinion avant d’investir.

En terminant, peut-être que La Presse ne fait qu’ajuster son tire en étant plus de gauche pour satisfaire une clientèle et mousser son tirage…

 

Advertisements

3 thoughts on “Le quotidien La Presse est devenu trop à gauche

Add yours

  1. Et une autre …

    Vous allez beaucoup entendre parler, au cours de cette année électorale, du déclin de l’Amérique et surtout de la fin du rêve américain. Bullshit. Le rêve américain ne se nourrit pas d’économie. Il se nourrit de deux trucs tout simples: de la prodigieuse diversité de l’Amérique et de la liberté. Y compris la liberté qu’ont les Américains de dire: fuck le rêve américain.

    http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/pierre-foglia/201201/12/01-4485033-le-desir-le-reve.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_pierre-foglia_3264_section_POS1

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blogue gratuit sur WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :