Papiers White Birch annonce la fermeture permanente de son usine de Stadacona


Quelqu’un de surpris par cette nouvelle ?

Moi aucunement.

Je vous l’ai dis, un taux de chômage de 15% prévaudra au Québec au printemps 2014.

Les politiciens n’ont pas compris qu’il faut créer un environnement sain pour faire des affaires, c’est la clé du succès d’un État.

Advertisements

9 thoughts on “Papiers White Birch annonce la fermeture permanente de son usine de Stadacona

Add yours

  1. Dans le cas de White Birch je ne crois pas que la politique soit en cause, mais je vous donne raison sur le fait que l’environnement doit être favorable.

    Mais tant et aussi longtemps que des syndicats joueront au poker avec les emplois de leurs membres il y aura d’autres White Birch. Et pour RTA, attention si le prix de l’aluminium baisse le lockout va être long, très long. Quand on voit Alcoa fermer des usines, RTA pourrait aussi fermer certaines usines à problème si ce n’est pour justement soutenir le prix de l’aluminium.

    Et tant et aussi longtemps que les québécois penseront que :
    – les soins de santé sont gratuits,
    – que l’éducation est gratuite,
    – que les frais de garderie sont à 7$,
    – que les médicaments sont pratiquement gratuits,
    Etc.etc.,

    Et qu’ils sont le nombril du monde… le Québec n’est pas sorti du bois.

  2. Jouer au poker??? Les banques(Goldman Sachs, Lehman, Bear Stearns, etc) ont littéralement voler les fonds de pension public et privé avec leur magouille de 2004-2008. La CDPQ s’est faite voler 40 milliards a elle seule. Oui mettre un titre AAA qui descend de valeur de 100% c’est du vol. C’est comme si vous achetez une ferrari pour vous apercevoir qu’il y a un moteur de tondeuse dedans, c’est de la fraude et du vol.

    Regardez le film Inside Job, c’est très bien vulgarisé.

    1. Monsieur McMullen, l’erreur des fonds de pension c’est d’avoir acheté beaucoup trop de ces papiers commerciaux.

      Vu leur incompétence à générer de gros rendements, ils ont cru la chanson des Goldman Sachs et autres de ce monde et ont beaucoup trop acheté de ces papiers commerciaux.

      La réelle faute est aux gestionnaires de ses fonds de retraite.

      Pourtant durant la même période l’or a fait un bond incroyable pour produire des rendements incroyable. Si je prends par exemple Barrick Gold, une des plus grossses capitalisations aurifères AU MONDE, le rendement a été pour l’époque de plus de 50%. C’est la base en économie, quand une monnaie se dévalue, l’or s’apprécie. Pourtant les gestionnaires dit compétants ont préféré le rendement des papiers commerciaux.

      S’ils avaient suivi leur éducation et la base en économie, ils auraient passé pour des génies en investissant dans l’or.

  3. Ce qui m’agace le plus c’est toujours référé aux bétisses des autres pour justifier celles que les gens défendent.
    Goldman « Sucks » et cies font partis des bandits à cravate de notre monde de la finance alors ils ne sont pas des références.
    Contrairement à la croyance populaire, la perte de la CDP dû aux papiers commerciaux n’est pas de 40$ milliards mais d’environ 13$ milliards le reste est dû à l’effondrement des marchés boursiers, comme pour tous les autres fonds d’ailleurs.

    Les pensions à prestations déterminés sont des gouffres sans fond, si les Cies et les Gouvernements ni mettent pas fins celles–ci les mettront tous en faillite. Et c’est là que je dis que les syndicats jouent au poker avec les emplois de leurs membres. Ce qui semblait possible il y a 30 ans ne l’est plus aujourd’hui, il n’y a rien que l’on peut faire alors arrêtons de pleurnicher sur une situation incontournable.

    Pour ce qui de la rentabilité de l’usine White Birch sachez qu’il y a en Amérique du Nord (USA) des usines qui produisent 2 fois plus de tonnage avec 2 machines à papier vs les 4 machines à papier WB de Québec, donc pour chaque emploi ils sont 2 fois plus productif. Le syndicat sait tout ça et pourtant il a poussé ses membres aux refus des offres patronales.

    1. Goldman Sachs offre un produit comme le dépanneur vend des cigarettes. Est-ce la faute du cigarettier si les gens sont malades ou de la faute du consommateur? Évidemment de la faute du consommateur.
      Même chose pour Goldman Sachs, la faute est sur ceux qui ont acheté.

      La perte de 13 mlliards de la CDP est dû à l’incompétence des gestionnaires, s’ils avaient mis les 13 milliards dans l’or, ils auraient passé pour des génies et personne ne chiâleraient sur les pensions.

      En passant, le gouvernement du Québec ne verse zéro dollar au gestionnaire du fond qui gère la caisse de retraite de ses employés. C’est ça qui est déplorable. Si le gouvernement versait sa juste part, il n’y aurait aucun déficit.

      Quand les taux d’intérêts élevés reviendront, il ne manquera pas d’argent dans les caisses de retraite sauf dans celles où il y a incompétences des gestionnaires.

  4. 13 milliards merci pour la correction. Mais prend la peine de regarder Inside Job, comment Goldman Sachs a employé Hank Paulson, Timothy Geithner et Larry Summer pour faire un « inside job ».

    Écoute Inside Job ça ne me sert a rien de ré-crire toute l’information qui est écrite.

    1. J’ai vu inside job mais à mon avis Supersize me est plus dommageable pour l’économie américaine.

      Le Fast Food va coûter aux américains une fortune en frais médicaux.

  5. Je ne comprends pas le rapport entre les revendications syndicales des employés de White Birch et Goldman Sachs.
    Ai-je manqué quelque chose?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :