Bleu Lavande je ne comprends pas pourquoi vouloir la relancer


Avez-vous déjà été dans un magasin Bleu Lavande où même sur le site dans les Cantons de l’Est ?

Oui pour certains la lavande ça sent bon, pour moi je trouve qu’à la longue ça tombe sur le coeur.

Avec l’accumulation d’une dette de 8,5 millions, l’ex opérateur de Bleu Lavande, aurait peut-être dû comprendre cela avant d’aller se placer son entreprise sous la loi de la protection de la faillite.

Bien il semble qu’un groupe d’investisseurs québécois veut relancer Bleu Lavande.

Je ne comprends pas.

Pourquoi vouloir relancer quelque chose qui n’a pas connu un succès en affaires ?

Pourquoi relancer une entreprise qui a maintenant de la compétition au Québec ?

Pourquoi relancer une entreprise qui a perdu sa place d’affaires au Centre Eaton à Montréal et qui a vu cet endroit être remplaçé par le premier magasin xBox au Québec, opéré directement par Microsoft ?

Je ne sais pas.

Il semble que des investisseurs ont de l’argent à perdre ?

Il me semble qu’à la place je mettrais cet argent dans l’or, dans l’argent ou le platine, pas dans la lavande.

Mes souvenirs de l’emplacement de Bleu Lavande sont ceci.  C’est beau mais maudit que les produits sont dispendieux.

Quoi, de nouveaux investisseurs vont-ils faire en sorte que les produits soient plus abordables?

Peut-être mais à mon avis Bleu Lavande c’était un buzz, un peu comme le Pepsi transparent, ça n’a pas d’avenir, du moins, pas d’avenir rentable.

Mais on ne pourra jamais blâmer les investisseurs de ne pas essayer, sauf qu’il y a des essais parfois qui comporte moins de risques et qui sont rentables.  À mon avis relancer Bleu Lavande est extrêmement risqué.


4 réflexions sur “Bleu Lavande je ne comprends pas pourquoi vouloir la relancer

  1. Encore une entreprise qu’on a fait croître trop rapidement. Si Bleu Lavande n’avait été qu’une boutique en ligne et deux places d’affaires, son point principal en estrie et un autre à Montréal, elle serait encore en vie. 10 points de vente physique, à gros déploiement, c’est la peau des fesses. Point de vue régional, comme deuxième producteur de lavande en amérique, son site champêtre était un attrait touristique inédit. Dommage. Y-a-t-il moyen de rentabiliser en simplifiant le modèle d’affaires ? Peut-on en faire un produit de luxe à l’international ?

  2. D’abord pas aimer l’odeur est pas un bon arguments c’est même pas trop fort comme argument ,moi je salut ce qu’il à fait partir de rien se mettre sur la map et réussir à brasse 10-12 millions de retombé économique…

    Les erreurs 1)la nouvelle bâtisse à fort coût…avoir des coorporatifs et entrer dans les pharmacies en même temps GROSSE erreur…Souvenez-vous M.Felix et Mr.Norton les biscuits gourmets qui aujourd’hui ont finis lier aux bannières La Bonbonnière…c’est triste…il y avait toujours des chialeux de prix comme vous qui font pas la différence entre le Sushi d’épicerie et celui de restaurant….Les biscuits gourmets c’est pas fait avec les ingrédients de ceux qu’on retrouve en épicerie bien le savon Bleu Lavande à des propriétés et ne fond pas comme votre Irish Spring ou Dove….Vous comparez des pommes et des oranges…

    Par contre je suis de votre avis c’est avant 8.5 millions de dettes qu’il faut demander de l’aide,conseil.Le fondateur à passer à l’émission de V…génération INC il avait les bras croisés tout au long et peu réceptif aux nouvelles idées…Il voulait gérer sa barque seul…Les nouveaux investiseurs vont aprendrent des errreurs et surtout de 0 à une valeur de quelques millions il y a des expertises qui nous dépasse et je crois que la trop grande fièreté et un peu d’égo à porter à perte Bleu Lavande….Longue vie au second souffle….Pensez donc aux emplois qui vont rester dans ce bout de patelin….

      1. Absolument…en autant qu’aucune subvention de l’état est mis de l’avant…et qeu le simple contribuable n’y met aucun argent,personnellement.JE vais comme je le fais toujours encourager les entreprises d’ici,sans mettre de la lavende partout j’aime la qualité et l’innovation des Québécois qui est encore peu exploité dans bien des domaines.Moi je me souci plus de l’Italien de la commission Gomery :
        à pas pu coincé et qui aujourd’hui avec notre argent à des Vignerons à mêmes les fonds publics ca ca m’ÉCOEURE.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s